Rupture de médicaments

Rupture de médicaments 12 juin 2019

Pas plus de 5 % des médicaments concernés

Sur le nombre de médicaments commercialisés au Maroc, soit environ 7 000, moins de 5 % présentent un risque de rupture.

Cette information a été communiquée par le ministre de la Santé, Anass Doukkali, lors de son intervention à la Chambre des représentants. Il a précisé que la rupture de certains médicaments est due à plusieurs raisons, notamment les procédures légales relatives au contrôle du stock provisoire des médicaments, conformément au décret promulgué en 2002.

Source : Infomédiaire

dans la même rubrique

Maroc-UE

Maroc-UE

Où vont les fonds européens ?

 «Soutien de l'UE en faveur du Maroc: peu de résultats à ce jour».

C’est par ce titre que ré...

Maroc-UE

Où vont les fonds européens ?  

«Soutien de l'UE en faveur du Maroc: peu de résultats à ce jour».

C’est par ce titre que r...

Conférence Britcham

Conférence Britcham

 De nouvelles pistes pour le financement de la santé existent

Avec un budget qui n'atteint pas la moyenne mondiale (5,8% contre 10% du PIB),...

Grève

Grève

Le « vide juridique » fait ressortir les infirmiers dans la rue

 Un mois après leur dernière grève, les infirmiers et techniciens de san...

Fondation de la Mosquée Hassan II

Fondation de la Mosquée Hassan II

 Conférence du Pr Wajih Maazouzi sur l’intelligence artificielle et la santé

 Dans le cadre de son programme scientifique et culturel de...

Association REINS

Association REINS

Une rencontre interactive sur le don d’organes

 L’association REINS, le tribunal civil de première instance à Casablanca, le conseil de...

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.