Corruption

Corruption 11 juillet 2019

Le ministère de la Santé annonce un renforcement de ses moyens de contrôle

Anass Doukkali se veut ferme: "la corruption entraîne la suspension". Le ministère de la Santé affiche sa fermeté en débitant ce qui est censé être une évidence.

Il a lancé, ce mercredi 10 juillet, son programme de renforcement du mécanisme de probité et de transparence des prestations de santé. L'occasion de présenter le bilan de l'inspection générale en matière de contrôle, de gouvernance, de traitement des réclamations des citoyens et de déceler les défaillances relevées au niveau des établissements hospitaliers publics et privés. Ce programme porte sur le renforcement des ressources humaines et matérielles pour consolider les mécanismes de promotion de l'intégrité et de la transparence dans la prestation des services de santé et les relations avec les usagers.

Source : MEDIAS24

dans la même rubrique

Unicef

Unicef

Une convention Maroc-Unicef pour améliorer la santé maternelle et infantile

Une convention tripartite visant à améliorer la santé materne...

Santé sexuelle et reproductive

Santé sexuelle et reproductive

Lancement des recommandations de l’OMS sur les soins auto-administrés 

Le Maroc est officiellement le premier pays de la...

Santé

Santé

Les principaux dysfonctionnements relevés par la Cour des Comptes

La santé occupe une place importante dans le rapport annuel de la Cour des...

SIDA

SIDA

SIDA Les associations de lutte contre le VIH réclament des cliniques de santé sexuelle

Les cliniques de santé sexuelle jouent un rôle impo...

Mobilisation

Mobilisation

Grève nationale des infirmiers ce mercredi

Le bras de fer entre le Ministère de la Santé et le mouvement des infirmiers persiste.

OMS

OMS

Au Maroc, les femmes se suicident plus que les hommes

A l'occasion de la journée mondiale de la prévention du suicide, célébrée le 10 sep...

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.