Découvrez votre magazine doctinews en ligne

Un symposium dédié lors des JPIC

 L’aromathérapie, la réponse naturelle et efficace aux problèmes de santé au quotidien », tel a été le thème du symposium organisé par les laboratoires BDM dans le cadre de la Journée pharmaceutique internationale de Casablanca (JPIC).

Débat autour des problématiques du secteur

le syndicat des pharmaciens d’officine de la Wilaya du Grand Casablanca a organisé le 30 septembre dernier la Journée pharmaceutique internationale de Casablanca.

Un traitement d’une grande utilité

La toxine botulique est le traitement de première intention des dystonies focales toutes topographies confondues et de nombreuses autres pathologies où une hyperactivité musculaire focale ou segmentaire constitue la principale gêne. Les techniques d’injections et les doses thérapeutiques dépendent étroitement de l’indication, des muscles à injecter, du type de la toxine botulique utilisée et, bien entendu, de l’expérience de chaque médecin praticien.

 

il faut intégrer des études d’efficience dans les évaluations

Professeur de l’enseignement supérieur spécialisé en pharmacologie, le Pr Samir Ahid est directeur de l’équipe de recherche en pharmaco-épidémiologie et pharmaco-économie et préside la Société marocaine de l’économie des produits de santé (SMEPS). Une discipline jeune qui s'impose au fil du temps.

les médicaments contrefaits peuvent nuire à la santé

Chaque année depuis 2008 Interpol, l’Organisation mondiale des douanes (OMD), le Permanent Forum on International Pharmaceutical Crime (PFIPC) et le Head of Medecine Agencies Working Group of Enforcement Officers (HMA/WGEO), appuyés par les industriels du médicament, coordonnent l’opération internationale PANGEA.

 

LE BENCHMARK DEVRAIT ÊTRE APPLIQUÉ AUSSI BIEN DANS LE SENS DE LA BAISSE QUE DE LA HAUSSE

Voilà tout juste deux ans que le nouveau conseil national de l’Ordre des pharmaciens a été formé. Elu Président de cette instance, Hamza Guédira a relancé un certain nombre de dossiers restés jusque-là en suspens. Un bilan d’étape s’impose.

Efficacité prouvée mais tératogénicité redoutable

L’isotrétinoïne est une substance active dont les effets teratogènes sont connus. Des programmes ont été conçus pour que toutes les grossesses soient évitées et doivent être toujours suivis et appliqués par les professionnels de santé et les patientes. Aujourd’hui, l’isotrétinoïne doit faire l’objet d’une réévaluation du rapport bénéfice/risque vu le danger encouru pour la population adolescente et adulte.

Diffère-t-elle d’un pays à l’autre?

En tant que médecins, nous avons le privilège de nous engager dans une relation unique qu’est la relation médecin/patient, qui doit s’instaurer dans un climat d’éthique et de confiance. Lorsque cette relation prend en considération l’éthique, la transmission des connaissances scientifiques et les soins sont facilités.

Une action rentable

L'impact des maladies chroniques est considérable avec près de 4 millions de décès par an en Europe. Les maladies chroniques se développent lentement, durent longtemps, voire toute la vie, pèsent très lourdement sur les systèmes de santé et sont responsables de beaucoup de problèmes pour le patient, sa famille et l’entourage. De nombreuses maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2, pourraient être évitées par le choix d'un mode de vie sain. De même, de nombreuses difficultés peuvent être atténuées en travaillant pour améliorer la prévention et la gestion.

Des précautions à respecter

Prévues à l’origine pour éviter les risques d’erreurs, les seringues doseuses sont malheureusement dans certains cas à l’origine d’erreurs de dosage.

Le point sur la lutte contre le diabète

La Ligue marocaine de lutte contre le diabète, membre de la Fédération internationale du diabète, a organisé le colloque sur le diabète et la nutrition « Diabetes Morocco 2017 » du 7 au 8 juillet derniers à Rabat.

Des spécificités à connaitre

La vestibulopathie migraineuse est une pathologie bien spécifique, récemment reconnue et classifiée. La prise en charge s’articule actuellement autour d’un traitement d’attaque et d’un traitement de fond et la collaboration entre le neurologue et l’oto-rhinolaryngologiste est recommandée.

Page 1 sur 134

Copyright © 2017 Doctinews.

All rights reserved.