Vergetures

Ces cicatrices qui ont la peau dure

Problème esthétique très fréquent, surtout chez les femmes, les vergetures sont des stries fines et sinueuses qui peuvent toucher différentes zones du corps. Leur prise en charge repose sur plusieurs solutions thérapeutiques, notamment les soins dermo-cosmétiques, le laser et le peeling.

Pr Tam El Ouazzani

Dermatologue

Doctinews N°71 Novembre 2014

 

Les vergetures constituent un problème esthétique très répandu. À titre d’exemple, les spécialistes estiment que 80 % des femmes et 40 % des hommes, en France, sont atteints par ces cicatrices disgracieuses. Ces petites craquelures de la peau, en forme de zébrures d’une longueur variable, peuvent toucher différentes zones du corps. Elles sont surtout localisées sur le ventre, les fesses, les seins, les hanches, la face interne des bras et le haut et le bas du dos. De couleur rouge violacée au début, elles deviennent ensuite rosées, puis nacrées et adoptent avec le temps la couleur de la peau. À leur apparition, elles sont inflammatoires et parfois légèrement douloureuses. Au bout de quelques années, elles forment de petites dépressions cutanées dans les zones touchées.

Rupture des fibres élastiques
Les vergetures résultent d'une distension rapide et brutale de la peau qui entraîne une rupture des fibres élastiques. Ces fibres, constituées de collagène et d'élastine, deviennent moins nombreuses et ne peuvent plus assurer leur rôle dans l'élasticité cutanée lorsque la peau est soumise à une extension qui dépasse ses limites. Un effort musculaire très important sur des périodes prolongées ou un développement rapide de la masse musculaire peut ainsi déclencher ce processus. L'apparition des vergetures peut également être liée à une hausse de la quantité de cortisol sécrétée par l'organisme. Produite par les glandes surrénales, cette hormone joue, en effet, un rôle clé dans la régulation du métabolisme des graisses, glucides et protéines et influence directement la structure de la peau. Il a été établi qu'une augmentation du taux de cortisol dans l'organisme entraîne une diminution de la production de collagène et d'élastine. Le derme perd alors de son élasticité, ce qui peut favoriser la survenue des vergetures. Plusieurs facteurs peuvent favoriser leur apparition, notamment la prise ou la perte rapide de poids, le stress et la sédentarité. Certaines personnes sont par ailleurs plus exposées au risque des vergetures que d'autres. Il en est ainsi des personnes blondes à peau fine et claire ou ayant des parents atteints de vergetures. Chez les femmes, les perturbations hormonales et l’étirement brutal de la peau liés à la grossesse sont des éléments qui peuvent également contribuer à la formation des vergetures. Près de 75 % des femmes enceintes en sont ainsi affectées à partir du 6e mois de leur grossesse.

Améliorer l'aspect des cicatrices
Les vergetures constituent un motif important de consultation en dermatologie. Même si elles n’affectent pas la santé, elles occasionnent une gêne esthétique, surtout lorsqu'elles sont localisées dans plusieurs zones du corps. À l'heure actuelle, aucun traitement n'est en mesure de les faire disparaître complètement. L'objectif de la prise en charge de ces fissures inesthétiques est donc de les rendre plus discrètes. Plusieurs techniques thérapeutiques peuvent être envisagées pour atteindre cet objectif. L’arsenal thérapeutique comprend notamment les soins dermo-cosmétiques destinés à améliorer l’aspect esthétique des cicatrices. Leur action permet d’activer la production des fibres de soutien (collagène et élastine) en vue de restaurer la qualité de la peau. Certains produits sont spécialement conçus pour les vergetures dues à la grossesse. Ils contiennent généralement des vitamines et des actifs d’origine naturelle (vitamine B5, beurre de karité, gluconate de cuivre, peptides d’avocat…) qui favorisent la réduction des vergetures. Le développement de ces produits obéit actuellement à des normes très strictes en matière de tolérance. En outre, ils sont testés sous contrôle dermatologique et gynécologique pour s’assurer qu’ils ne présentent aucun risque pour la maman et le bébé. Pour une efficacité maximale, il est recommandé de les utiliser deux fois par jour pendant 3 mois.

L’apport de la médecine esthétique
Les traitements dits « de surface » sont une autre option thérapeutique qui relève de la médecine esthétique. Il s’agit de stimuler la peau afin de favoriser la production de collagène. Le laser est l’une de ces techniques dont le principe est de favoriser la création de collagène à travers l’échauffement thermique de la peau. Le nombre de séances nécessaires pour atteindre un résultat satisfaisant varie entre une et quatre, selon le type et la profondeur des vergetures. Le traitement peut parfois provoquer des picotements désagréables, une douleur et l’enflement des zones traitées. Ces complications disparaissent toutefois au bout de quelques jours et ne laissent aucune trace sur la peau. Le traitement par laser peut être associé au peeling, une autre solution thérapeutique utilisée pour réduire les vergetures. Elle permet d’ôter les couches superficielles de la peau afin de la régénérer et la rendre souple et plus lisse. Il existe plusieurs types de peeling (superficiel, moyen et profond) utilisant des produits variés tels que l'acide trichloroacétique et les acides α-hydroxylés. Leur intérêt réside dans le fait qu’ils engendrent une desquamation des cellules mortes de l’épiderme, aidant ainsi la peau à retrouver son éclat et sa texture d’origine.

Prévenir les vergetures

Même s’il n’est pas aisé de prévenir totalement les vergetures, il est toutefois possible d’agir sur certains facteurs qui peuvent les déclencher et limiter ainsi les risques de leur apparition. Les spécialistes recommandent, entre autres, de ne pas utiliser de médicaments contenant de la cortisone sans prescription médicale et d’éviter les variations de poids. Ils préconisent aussi de combattre le stress, en adoptant une alimentation variée et en pratiquant une activité physique régulière. Les femmes enceintes doivent, quant à elles, surveiller constamment leur poids et hydrater chaque jour leur peau, surtout celle du ventre afin d’entretenir son élasticité et la rendre plus résistante aux étirements. Il est également recommandé d’utiliser des soins anti-vergetures spécialement conçus pour les femmes enceintes durant toute la grossesse et jusqu’à un mois après l’accouchement. L’objectif est de limiter l’inflammation et de stimuler les capacités régénératives de la peau. L’efficacité du traitement dépend, par ailleurs, de la rapidité de sa mise en œuvre et de sa régularité.

Révélatrices de pathologies graves
Les différentes techniques relevant de la médecine esthétique doivent obligatoirement être pratiquées par des médecins (dermatologues, chirurgiens plasticiens ou spécialistes en médecine esthétique). Elles sont contre-indiquées chez la femme enceinte en raison des complications qui peuvent apparaître et qui nécessitent le recours à un traitement médicamenteux. En règle générale, les résultats n’apparaissent qu’au bout de 1 à 3 semaines de traitement et les patients doivent éviter d’exposer les zones traitées au soleil pendant toute cette période. Mais quelle que soit la solution adoptée, et avant d'entamer le traitement, il est primordial d’établir un diagnostic précis des vergetures afin de connaître leur cause exacte. Car si ces cicatrices n'ont aucune incidence sur la santé, leur apparition peut parfois être associée à des pathologies endocriniennes telles que le syndrome de Cushing ou une maladie caractérisée par une sécrétion surélevée de cortisol pouvant conduire à une lipodystrophie facio-tronculaire. Elle est parfois due à une prise prolongée et non contrôlée de corticoïdes, mais elle peut aussi être déclenchée par des tumeurs carcinoïdes bronchiques bénignes, un adénome cortico-surrénalien ou des tumeurs pancréatiques. La survenue des vergetures peut être liée à une autre pathologie, plus rare, mais tout aussi grave. Il s'agit de la maladie de Marfan, une affection génétique qui peut toucher plusieurs organes, notamment le cœur et l’œil, et dont les vergetures sont l'une des principales manifestations cliniques. En l’absence de traitement, elle peut être à l’origine d’un anévrisme, d’une insuffisance cardiaque ou d’un trouble de rythme cardiaque. Il ne faut donc pas hésiter à consulter un médecin dès l’apparition des vergetures afin de dépister ces maladies précocement et d'éviter leurs complications.

Dans la même rubrique

La Réadaptation Cardiaque

La Réadaptation Cardiaque

 Aider les patients à se reconstruire

La réadaptation cardiaque est une approche thérapeutique basée sur l’utilisation d’un ensemble ...

Lire la suite

Rajeunissement du visage

Rajeunissement du visage

 La voie de la toxine botulique

La toxine botulique est utilisée en dermatologie, chirurgie plastique et médecine esthétique pour atténue...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

LE VAINCRE PAR L’HYPNOSE

L’hypnose médicale est l’une des nombreuses méthodes thérapeutiques qui peuvent être envisagées chez les p...

Lire la suite

Varicocèle

Varicocèle

 Traiter pour éviter l’infertilité

La varicocèle est une affection qui se caractérise par une dilatation anormale des veines du cordon ...

Lire la suite

ORTHODONTIE

ORTHODONTIE

 QUELS EFFETS POSITIFS SUR LA SANTÉ GÉNÉRALE ?

Les corrections des malformations dento-squelettiques s’apprécient fortement au niveau d...

Lire la suite

UNE MÉDECINE D’AVENIR

UNE MÉDECINE D’AVENIR

UNE MÉDECINE D’AVENIR

La posturologie est une science multidisciplinaire qui s’intéresse aux pathologies fonctionnelles. Elle fait parti...

Lire la suite

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.