Radiologie interventionnelle

Radiologie interventionnelle 10 janvier 2019

Une discipline en plein essor

Si la radiologie est un acte incontournable dans le diagnostic de nombreuses pathologies, cette spécialité a connu une importante évolution au cours de ces 20 dernières années avec le développement de la radiologie interventionnelle. La radiologie interventionnelle est d’ailleurs pionnière dans le principe du Minimally Invasive Therapeutics (MIT) qui consiste à réaliser des interventions à visée diagnostique ou curative peu invasives.

Doctinews N°116 Décembre 2018


Avec la collaboration du   Ali Bouamama

 radiologue interventionnel, spécialisé en neuroradiologie


 

 e principe de la radiologie interventionnelle consiste à accéder à un organe ou à un tissu soit par voie transcutanée directe, soit par un orifice naturel comme les voies urinaires, génitales, le tube digestif…, soit par le réseau vasculaire sous contrôle d’un appareil d’imagerie afin de réaliser une intervention. Le praticien, qui n’a pas de visibilité directe sur l’organe ou le tissu, ni sur les instruments utilisés, se repère sur un écran grâce à une technique d’imagerie qui reproduit l’organe en transparence.

Diagnostiquer et traiter

Les interventions peuvent être à visée diagnostique, ponction ou biopsie par exemple au niveau de nombreux organes comme le sein, le foie, les os… Dans ce cas, le radiologue atteint la lésion par voie percutanée à l’aide d’un guide et d’une aiguille et prélève le fragment qui sera analysé par la suite. Les interventions sont réalisées en ambulatoire sous anesthésie locale dans la majorité des cas. Elles peuvent également être à visée de traitement pour soulager une douleur à l’aide d’anti-inflammatoires (infiltrations radio-guidées) ou pour consolider une fracture vertébrale (cimentoplastie), des techniques dites classiques aujourd’hui largement éprouvées, ou encore pour pratiquer des gestes plus complexes en neurologie, cardiologie, oncologie… grâce, notamment, à l’évolution du matériel de navigation et à l’innovation technique. Dans le domaine vasculaire par exemple, la radiologie interventionnelle permet de désobstruer le rétrécissement d’une artère grâce à la technique de l’angioplastie percutanée, et de poser une endoprothèse. Elle est également utilisée pour l’embolisation des anévrismes intracrâniens, pour traiter les hémorragies de la délivrance après l’accouchement, pour pratiquer des embolisations de varices oesophagiennes, des fibromes utérins, etc… et, plus récemment, pour détruire des petites tumeurs par radiofréquence, par cryothérapie ou encore en sclérosant les vaisseaux qui nourrissent la tumeur.

Une spécialité récente

Spécialité récente, la radiologie interventionnelle s’est cependant rapidement développée, bénéficiant à la fois des progrès enregistrés dans le domaine de l’imagerie et de l’évolution des dispositifs médicaux stériles et implantables. Ainsi, en France, environ 95 % des anévrismes intracrâniens sont traités dans le cadre de la radiologie interventionnelle. Au Maroc, ce pourcentage oscille aux environs de 80, ce qui confirme la reconnaissance de cette technique dans ce domaine. D’ailleurs, comme l’explique le Dr Ali Bouamama, radiologue interventionnel, « de plus en plus de jeunes praticiens commencent à s’intéresser à cette spécialité qui, en France, fait désormais partie du top 5 dans le classement des spécialités plébiscitées par les futurs médecins. Malheureusement, elle n’est pas encore enseignée au Maroc ce qui contraint les candidats à se former à l’étranger », regrette-t-il.

 



Dans la même rubrique

ERGOTHÉRAPIE

ERGOTHÉRAPIE

 UNE DISCIPLINE EN PLEIN ESSOR

L’ergothérapie est une discipline paramédicale qui vise à développer l’autonomie des personnes atteint...

Lire la suite

La Réadaptation Cardiaque

La Réadaptation Cardiaque

 Aider les patients à se reconstruire

La réadaptation cardiaque est une approche thérapeutique basée sur l’utilisation d’un ensemble ...

Lire la suite

Rajeunissement du visage

Rajeunissement du visage

 La voie de la toxine botulique

La toxine botulique est utilisée en dermatologie, chirurgie plastique et médecine esthétique pour atténue...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

LE VAINCRE PAR L’HYPNOSE

L’hypnose médicale est l’une des nombreuses méthodes thérapeutiques qui peuvent être envisagées chez les p...

Lire la suite

Varicocèle

Varicocèle

 Traiter pour éviter l’infertilité

La varicocèle est une affection qui se caractérise par une dilatation anormale des veines du cordon ...

Lire la suite

ORTHODONTIE

ORTHODONTIE

 QUELS EFFETS POSITIFS SUR LA SANTÉ GÉNÉRALE ?

Les corrections des malformations dento-squelettiques s’apprécient fortement au niveau d...

Lire la suite

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.