ALTÉRATIONS DU PIED

ALTÉRATIONS DU PIED 10 mai 2018

RISQUES MAJORÉS EN ÉTÉ

Parce qu’ils sont à la base de la stabilité du corps humain, les pieds influent sur l’ensemble de celui-ci. La moindre altération, surtout lorsqu’elle est douloureuse, conduit à modifier les appuis et impacte donc toute la chaine qui relie les muscles aux tendons et aux articulations. Il est donc nécessaire d’accorder un soin aux pieds tout au long de l’année, et plus particulièrement en été, période au cours de laquelle le changement de chaussures et la hausse des températures aggravent les altérations existantes et en provoquent de nouvelles.

Doctinews N°110 MAI 2018


  Par Loubna Rochdi

Podologue – Tétouan


D’après une étude réalisée en 2016 par l’Union française pour la santé du pied, 61 % des Français déclarent souffrir du pied. Or, prendre soin des pieds permet de prévenir et d’éviter les douleurs, les chutes, les maladies articulaires et tendineuses, les déformations du pied, les troubles de la statique avec les complications du membre inférieur et du rachis. Pour preuve, au cours de la même enquête, plus de la moitié des patients soignés par des orthèses plantaires se sont dits soulagés de douleurs aux genoux (21 %), au dos (67 %) et aux hanches (86 %).

ALTÉRATIONS MULTIPLES

De la simple sécheresse à la déformation, les troubles qui affectent les pieds au cours de l’été sont nombreux et certains sont aggravés par l’augmentation de la chaleur, le changement de chaussures et la fréquentation des zones sableuses ou des piscines notamment.

Sècheresse du pied

La sécheresse du pied est une altération très fréquente. Elle peut être due à des causes internes (une hydratation déficiente) ou externes, comme par exemple le lavage à l’eau chaude qui brûle la couche de kératine qui protège la peau. Le port de chaussures ouvertes en été et la hausse des températures aggravent cette sécheresse, ce qui peut donner naissance à des crevasses au niveau du talon ou à des callosités au niveau de la plante du pied.

Crevasses du talon et callosités de la plante du pied

L’utilisation de chaussures laissant le pied à découvert peut générer la formation de callosités au niveau de la plante du pied et de cors au niveau des orteils, formation favorisée par le port de chaussures à talons haut non compensés qui ne sont pas adaptés à la morphologie et à l’aspect statique du pied. Par ailleurs, la pression exercée sur le talon dont la sécheresse est augmentée par la chaleur de l’été est à l’origine de la formation de crevasses qui peuvent être douloureuses.

Ampoules et frictions

Le changement de type de chaussures s’accompagne, dans les premiers jours, de frictions au niveau du tendon d’Achille avec la partie interne du contrefort de la chaussure, surtout lorsqu’elles sont neuves. En effet, les chaussures portées en hiver maintiennent le pied tout en lui conférant une certaine liberté de mouvement, ce qui n’est pas le cas des chaussures ouvertes qui contraignent le pied à « s’agripper » à la chaussure à l’aide des orteils et des talons. Ce mouvement créé un frottement responsable d’ampoules au niveau du talon et des orteils, et plus particulièrement le 5e orteil.

Excès de sudation

L’excès de sudation est amélioré par le port de chaussures ouvertes. En revanche, le port de chaussettes et de chaussures fermées en été, pour des raisons professionnelles par exemple, aggrave l’hypersudation qui peut générer une macération propice à l’apparition d’une mycose entre les orteils. La mycose peut également se loger dans les ongles fragilisés par le milieu humide.

Ongles d’aspect jaunâtre

En l’absence de signe de mycose, l’aspect jaunâtre des ongles résulte d’une utilisation excessive du vernis à ongles qui empêche leur oxygénation. Ils deviennent jaunes, fragiles et cassants.

Hallux Valgus

Au même titre que le port de chaussures à talons hauts, le port de chaussures de type claquettes, tongs et ballerines est déconseillé aux personnes qui souffrent d’hallux valgus. Leur aspect fin et plat au sol aggrave cette déformation osseuse.

Verrues

L’environnement des piscines est propice à la transmission des virus responsables des verrues car l’humidité du pied ou une peau abimée augmente le risque de contagion.

SOIN DES PIEDS

Pour limiter les risques d’altérations ou éviter l’aggravation d’un trouble existant au cours de l’été, il est nécessaire d’anticiper et de prodiguer quelques conseils simples à tous les patients.

Avant l’été

l Une consultation à visée diagnostique chez le podologue s’impose. Elle permettra d’élaborer un plan de traitement, surtout si le patient présente une onychomycose qui nécessite un traitement long (entre 6 à 12 mois). Le praticien traitera également toutes les altérations (sécheresses, callosités, crevasses…) et prescrira un traitement adapté. l Les personnes qui sont obligées de porter des chaussures et qui souffrent d’excès de transpiration doivent se laver les pieds chaque matin et procéder à un séchage minutieux entre les orteils avant d’appliquer un talc antimycosique pour absorber l’excès de transpiration. Le soir, il est conseillé d’appliquer une crème hydratante après le lavage des pieds pour compenser la sécheresse du pied induite par le talc.

Durant l’été

  • l Il est important de bien se laver les pieds et de les sécher chaque soir avant d’appliquer une crème hydratante sur tout le pied en insistant sur le talon et la plante du pied.
  • l Il faut éviter d’abuser de l’utilisation de la râpe et de la pierre ponce pour éliminer la peau morte car ce geste représente une agression supplémentaire pour la peau qui produira plus de corne. Il est préférable d’opter pour un gommage doux après un bain de pieds qui permet de ramollir la peau.
  • l Pour l’hydratation, il est préférable d’utiliser une crème hydratante à texture fine qui est bien absorbée par la peau pour éviter tout glissement dans la chaussure.
  • l Pour éviter l’incarnation des ongles, il faut les couper droits et limer les bords.
  • l Il faut donner un temps de repos et d’oxygénation à l’ongle entre deux poses de vernis et toujours se laver les pieds dès le retrait du vernis pour éviter que les produits chimiques constituant la solution ne sèchent sur l’ongle.
  • l Il est nécessaire de toujours porter des claquettes au bord des piscines et dans les douches communes pour éviter tout risque de contamination (mycose ou verrues). l La marche pieds nus sur le sable est bénéfique car elle aide à tonifier les muscles du pied. Il faut toutefois rester vigilant en présence de déchets.

Dans la même rubrique

ORTHODONTIE

ORTHODONTIE

 QUELS EFFETS POSITIFS SUR LA SANTÉ GÉNÉRALE ?

Les corrections des malformations dento-squelettiques s’apprécient fortement au niveau d...

Lire la suite

UNE MÉDECINE D’AVENIR

UNE MÉDECINE D’AVENIR

UNE MÉDECINE D’AVENIR

La posturologie est une science multidisciplinaire qui s’intéresse aux pathologies fonctionnelles. Elle fait parti...

Lire la suite

SYNDROME D'APNÉES DU SOMMEIL

SYNDROME D'APNÉES DU SOMMEIL

 DES APPAREILS CONNECTÉS POUR AMÉLIORER L’OBSERVANCE

Les objets connectés sont en passe de révolutionner la prise en charge des patholo...

Lire la suite

ALTÉRATIONS DU PIED

ALTÉRATIONS DU PIED

RISQUES MAJORÉS EN ÉTÉ

Parce qu’ils sont à la base de la stabilité du corps humain, les pieds influent sur l’ensemble de celui-ci. La...

Lire la suite

Radiologie interventionnelle

Radiologie interventionnelle

Une discipline en plein essor

Si la radiologie est un acte incontournable dans le diagnostic de nombreuses pathologies, cette spécialité a c...

Lire la suite

Dar Zhor

Dar Zhor

Soutien et réconfort pour mieux vivre le cancer

La prise en charge d’un cancer est une épreuve difficile à traverser, aussi bien pour le ...

Lire la suite

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.