Simulation en santé

Simulation en santé 16 octobre 2019

« Jamais la première fois sur le patient »

 

« Jamais la première fois sur le patient », telle est la devise de l’International Medical Simulation Center (IMSC). Cette structure pédagogique qui relève de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé offre un environnement de travail propice à un apprentissage de qualité grâce à une reproduction fidèle des conditions réelles de travail dans le domaine de la santé.

Doctinews N°124 SEPTEMBRE 2019


 Avec la collaboration du Pr M’barek DIMOU

 Ancien professeur de l’enseignement supérieur à la Faculté de médecine de Rabat, spécialiste en anesthésieréanimation et en médecine d’urgence


 

Selon un rapport de la Haute autorité de santé de France, le terme de simulation en santé correspond à « l’utilisation d‘un matériel comme mannequin ou un simulateur procédural, de la réalité ou d’un patient standardisé pour reproduire des situations ou des environnements de soin dans le but d’enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et de répéter des processus, des concepts médicaux ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels ». Concrètement, faire de la simulation, c’est reproduire des situations de soins et des environnements de soins avec du matériel de simulation (mannequin, simulateur procédural), ou de la réalité virtuelle (interfaces virtuelles), ou faire des simulations sur un patient standardisé (rôle du patient joué par une personne). Le but étant d’une part, de développer les compétences en raisonnement clinique et aider à la mémorisation des conduites à tenir et, d’autre part, de développer les compétences techniques et non techniques dans l’application des conduites à tenir par la répétition des processus, des concepts médicaux et des prises de décision. Une formation de qualité Inauguré en 2016 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’IMSC est dirigé par le Pr M’barek Dimou, ancien professeur de l’enseignement supérieur à la Faculté de médecine de Rabat, spécialiste en anesthésieréanimation et en médecine d’urgence. Il est doté d’équipements high-tech et propose aux professionnels médicaux et paramédicaux des formations reposant sur les bonnes pratiques en matière de prise en charge médicale et paramédicale selon les consensus et les recommandations de sociétés savantes. Il offre ainsi à toutes les catégories de professionnels de santé de multiples possibilités de formation grâce à l’apprentissage par simulation. Cet apprentissage a pour finalité la sécurité du patient (connaissance et compréhension de l’importance des facteurs humains dans la prévention des erreurs médicales) et le développement des compétences des soignants dans leurs trois domaines d’application : le savoir, le savoir-faire et le savoir être. Les formations proposées par l’IMSC s’adressent aussi bien aux professionnels de santé qu’au grand public. Le centre met à leur disposition un espace de plus de 4000 m², pensé et construit pour être un hôpital de simulation avec plusieurs unités distinctes, permettant de reproduire des situations réelles, aussi bien en intra qu’en extra hospitalier.

UNE ENTITÉ AUTONOME

Selon le Pr Dimou, l’IMSC est une entité autonome dans un écosystème harmonieux composé par l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé (UM6SS), l’hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa (HUICK) ainsi que par d’autres entités du domaine de la santé (Laboratoire National Référent …) Il propose des programmes de formations initiales et continues élaborés par le comité pédagogique et validés par la commission scientifique du centre. Pour être plus proche des réalités et spécificités du terrain, le centre de simulation propose des formations assurées par des enseignants spécialement formés à l’enseignement par simulation en utilisant différentes techniques de simulation en santé (humaines sur des patients standardisés ou jeux de rôles, synthétiques à travers des simulateurs procéduraux et des simulateurs patients et électronique dans un environnement 3D (réalité virtuelle ou réalité augmentée).

IMPLIQUER L’APPRENANT

La simulation est une technique pédagogique active qui suppose premièrement, une immersion dans l’environnement de travail réaliste, la reproduction de situations cliniques crédibles ainsi que l’utilisation d’un matériel identique à celui utilisé dans les services de soins, et ce quelle que soit la technique de simulation. La simulation autorise l’erreur pour l’apprenant, en créant un environnement sécurisé par le respect des règles de bienveillance et d’empathie (pas de jugement et pas de culpabilisation de l’apprenant) et en utilisant les erreurs comme source d’information et d’apprentissage. Les simulations effectuées au sein du centre peuvent être filmées en vue d’être analysées et commentées lors du débriefing par les apprenants et l’équipe pédagogique. A la fin de la simulation, les formateurs livrent aux apprenants des recommandations permettant de mieux maitriser les gestes médicaux et ainsi améliorer la qualité de soin dans la pratique courante. L’IMSC a été conçu comme un véritable hôpital. Il comprend plusieurs espaces de simulation qui peuvent être utilisés simultanément. Chacun est doté de sa propre salle de contrôle et de débriefing. Les équipements du centre sont, quant à eux, à la pointe de la technologie et permettent une immersion totale des apprenants dans les scénarios de simulation. Les séances de simulation sont élaborées par l’équipe pédagogique du centre en collaboration avec les différentes facultés de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé.

RENFORCE LA CONFIANCE EN SOI

Au-delà de son intérêt dans la formation initiale ou continue, la simulation est un outil très efficace qui aide les apprenants à renforcer leur confiance en eux-mêmes et leur permet de faire face à toutes les situations auxquelles ils peuvent être confrontés dans la vraie vie. Par ailleurs, grâce à la simulation, l’apprenant apprend les bases du travail en équipe et de la gestion des risques médicaux pouvant survenir au cours des soins. Ainsi, elle permet de réduire ces risques en aidant l’apprenant à mieux maitriser les techniques et gestes médicaux. « L’IMSC a signé plusieurs conventions de partenariats avec des sociétés savantes et des institutions de formations médicales nationales et internationales ainsi qu’avec des laboratoires et fabricants de matériel médical et de simulation afin de mettre en place et assurer des formations de qualité au profit des étudiants et des professionnels de santé, tout en utilisant les techniques les plus récentes et les plus innovantes en matière de simulation en santé », souligne le Pr Dimou. L’IMSC compte également développer la formation chirurgicale par simulation soit par réalité virtuelle soit sur animal (une convention de partenariat sera signée avec l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat).

Dans la même rubrique

THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES DE 3e VAGUE

THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES DE 3e VAGUE

 Une nouvelle approche de la souffrance psychique

 Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) se sont développées progressivement...

Lire la suite

Simulation en santé

Simulation en santé

« Jamais la première fois sur le patient »

 

« Jamais la première fois sur le patient », telle est la devise de l’Internation...

Lire la suite

ERGOTHÉRAPIE

ERGOTHÉRAPIE

 UNE DISCIPLINE EN PLEIN ESSOR

L’ergothérapie est une discipline paramédicale qui vise à développer l’autonomie des personnes atteint...

Lire la suite

La Réadaptation Cardiaque

La Réadaptation Cardiaque

 Aider les patients à se reconstruire

La réadaptation cardiaque est une approche thérapeutique basée sur l’utilisation d’un ensemble ...

Lire la suite

Rajeunissement du visage

Rajeunissement du visage

 La voie de la toxine botulique

La toxine botulique est utilisée en dermatologie, chirurgie plastique et médecine esthétique pour atténue...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

LE VAINCRE PAR L’HYPNOSE

L’hypnose médicale est l’une des nombreuses méthodes thérapeutiques qui peuvent être envisagées chez les p...

Lire la suite

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.