THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES DE 3e VAGUE

THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES DE 3e VAGUE 21 novembre 2019

 Une nouvelle approche de la souffrance psychique

 Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) se sont développées progressivement depuis les années cinquante. Centrées sur une approche scientifique, elles ont fait l’objet de nombreux essais cliniques qui ont validé leur efficacité.

 

Doctinews N°125 Octobre 2019

 Par le Dr Hassan ALAOUI HAFIDI

Psychiatre, pédopsychiatre, addictologue, sexologue et spécialiste des thérapies comportementales et cognitives


 

Comme toutes les disciplines scientifiques, les TCC ne sont pas statiques mais sont amenées à évoluer en fonction des données scientifiques. Les chercheurs ont identifié dans l’histoire des approches comportementales et cognitives trois grands mouvements ou « vagues » de TCC.

ACCEPTATION ET PLEINE CONSCIENCE

Fondée sur l’acceptation du patient de son vécu, de ses émotions et sur la méditation de pleine conscience, la troisième vague des thérapies cognitives et comportementales s’est développée à partir des années 90. Dans cette thérapie, l’accent est davantage mis sur l’acceptation sans jugement des émotions et des pensées plutôt que sur leur modification. Les principales approches de cette vague sont la thérapie comportementale dialectique pour le trouble de la personnalité Borderline, la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (MBCT) pour la dépression et la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT). Cette dernière est la principale approche thérapeutique des TCC de troisième vague. Elle est utile dans plusieurs troubles psychopathologiques (dépression, troubles anxieux, troubles des conduites alimentaires, troubles de la personnalité, addictions, stress, douleur chronique…). Elle cible les effets néfastes de l’évitement expérientiel et de la fusion cognitive et permet au patient d’être plus présent psychologiquement, plus en phase avec ses valeurs et plus apte à faire de la place pour les douleurs inévitables de la vie. Cette thérapie aide également le patient à se détacher de ses pensées, de ses croyances et de ses souvenirs inutiles, à prendre des initiatives efficaces malgré la gêne émotionnelle, à s’engager  pleinement dans ce qu’il fait et à apprécier chaque moment de sa vie.

LES PROCESSUS THÉRAPEUTIQUES CENTRAUX DE L’ACT

L’ACT repose sur 6 principes fondamentaux :

  • l L’acceptation : s’ouvrir et faire de la place aux sentiments, aux sensations, aux pulsions et aux émotions pénibles au lieu de les fuir, de les combattre, de leur résister ou d’être écrasé par eux.
  • l La défusion : apprendre à se détacher, à se séparer ou sortir de ses pensées, images et souvenirs pénibles au lieu d’être malmené par elles,
  • l Les valeurs : qu’est ce qui a vraiment de l’importance aux yeux du patient ? Que souhaite-t-il faire de ce court passage sur terre ? Les valeurs sont les qualités souhaitées des actions qu’on va entreprendre, qu’on va tracer,
  • l Les actions engagées : le patient entreprend des actions efficaces, guidées par ses valeurs pour que sa vie soit riche, entière et pleine de sens,
  • l Entrer en contact avec le moment présent (être ici et maintenant) : être psychologiquement présent, se connecter et s’engager consciemment dans tout ce qui se passe en ce moment précis et éviter de se concentrer sur le passé et le futur.
  • l Le soi comme contexte (soi observateur) : nous sommes tous familiers avec le soi penseur, la part de nous qui génère des pensées, des croyances, des souvenirs, des jugements, des plans… Mais beaucoup de gens ne sont pas familiers avec le soi observateur, c’est à dire la part de nous qui est consciente de tout ce que nous pensons, ressentons, explorons ou faisons à chaque instant.

L’APPROCHE THÉRAPEUTIQUE DE L’ACT

La souffrance mentale peut empêcher de vivre la vie que l’on voudrait vivre. Elle peut enfermer l’individu dans une vie sans perspective, voire même le pousser à commettre l’irréparable. Quoi de plus naturel, pour des thérapeutes, que de vouloir libérer les gens de leur souffrance ? Cela apparaît souvent comme un préalable à tout progrès vers un meilleur fonctionnement. L’ACT propose de rééquilibrer la psychothérapie afin de « moins lutter contre et de plus oeuvrer pour » pour un meilleur fonctionnement et une vie plus en accord avec ses valeurs. L’ACT promeut la flexibilité psychologique, c’est-à-dire la capacité à pouvoir engager les actions importantes pour soi, même en présence de pensées négatives, d’émotions menaçantes, de souvenirs traumatiques ou de sensations douloureuses. Elle permet de lever le brouillard verbal qui peut emprisonner dans la lutte, en apprenant à se distancer de ses pensées et à accueillir ses ressentis difficiles.

PLUSIEURS TECHNIQUES COMBINÉES L’ACT

allie des techniques de pleine conscience d’origine bouddhiste à l’activation comportementale et aux méthodes issues de la nouvelle analyse du langage et de la cognition qui la sous-tend : il s’agit de la Théorie des Cadres Relationnels, une alternative comportementaliste aux théories cognitivistes. Fait important qui différencie l’ACT des thérapies comportementales et cognitives classiques : au lieu de s’attarder à changer et à rendre les pensées du patient plus rationnelles, elle permet de modifier la fonction et la relation aux symptômes. Sur le plan pratique, la thérapie se déroule en général en huit à douze séances d’une heure chacune. Après une analyse fonctionnelle effectuée à l’aide d’une matrice, le patient apprend comment accepter sa souffrance inévitable et à mener des actions en harmonie avec les valeurs qu’il détermine en collaboration avec son thérapeute.

Doctinews N°125 Octobre 2019

Dans la même rubrique

THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES DE 3e VAGUE

THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES DE 3e VAGUE

 Une nouvelle approche de la souffrance psychique

 Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) se sont développées progressivement...

Lire la suite

Simulation en santé

Simulation en santé

« Jamais la première fois sur le patient »

 

« Jamais la première fois sur le patient », telle est la devise de l’Internation...

Lire la suite

ERGOTHÉRAPIE

ERGOTHÉRAPIE

 UNE DISCIPLINE EN PLEIN ESSOR

L’ergothérapie est une discipline paramédicale qui vise à développer l’autonomie des personnes atteint...

Lire la suite

La Réadaptation Cardiaque

La Réadaptation Cardiaque

 Aider les patients à se reconstruire

La réadaptation cardiaque est une approche thérapeutique basée sur l’utilisation d’un ensemble ...

Lire la suite

Rajeunissement du visage

Rajeunissement du visage

 La voie de la toxine botulique

La toxine botulique est utilisée en dermatologie, chirurgie plastique et médecine esthétique pour atténue...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

LE VAINCRE PAR L’HYPNOSE

L’hypnose médicale est l’une des nombreuses méthodes thérapeutiques qui peuvent être envisagées chez les p...

Lire la suite

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.