Alternative

Une voie thérapeutique prometteuse

Apparue dans les années 80, la thérapie par ondes de choc est utilisée avec succès dans la prise en charge de plusieurs affections de l'appareil locomoteur. Elle est aujourd'hui l'une des voies thérapeutiques les plus prometteuses dans la prise en charge des affections musculo-tendineuses et est notamment indiquée pour le traitement des tendinopathies et des fibroses musculaires.

Quand le futur se conjugue au présent

La chirurgie robotisée est une évolution de la laparoscopie, technique qui a révolutionné la chirurgie urologique. Elle offre un meilleur confort d'utilisation par rapport à la chirurgie « à ventre ouvert » et permet au patient un retour plus rapide à la vie normale.

« Injecter peu, rarement, au bon endroit »

La mésothérapie est une technique thérapeutique qui consiste à injecter de faibles doses de médicaments dans la peau, à l’endroit où le trouble ou la douleur sont ressentis. Elle est, notamment, utilisée en médecine esthétique pour traiter diverses affections telles que les cellulites, les troubles et oxydation du teint facial, les bourrelets de graisses et les adiposités localisées modérées.

Une voie prometteuse

Le traitement par Lumière Emise par Diode (LED) est une technique aujourd’hui largement admise en dermatologie et médecine esthétique et anti-âge. Il est indiqué notamment dans le traitement des vergetures, des cicatrices, de l’acné et est parfois utilisé en complément d’autres techniques telles que la toxine botulique et le peeling.

Quand Internet devient une obsession

Appelée également cyberdépendance, la cyberaddiction est une addiction à Internet et à l'outil informatique. Phénomène en pleine expansion, elle peut avoir des conséquences néfastes sur la vie personnelle, sociale et professionnelle de l'individu.

La voie de la pluridisciplinarité

Reconnue aujourd’hui comme une pathologie à part entière, la douleur chronique pose de sérieux défis en matière de prise en charge. De nouvelles approches thérapeutiques, basées sur la combinaison de plusieurs thérapies, sont venues renforcer les options thérapeutiques et offrir aux patients de meilleures perspectives de prise en charge.

Des marqueurs biologiques prometteurs

Les marqueurs biologiques jouent un rôle clé dans le diagnostic et le suivi de l’insuffisance rénale, qu’elle soit chronique ou aiguë. De nouveaux marqueurs sont venus s’ajouter depuis quelques années à ceux utilisés traditionnellement en biologie, ouvrant de nouvelles perspectives dans la prise en charge de cette pathologie.

Une méthode pour évacuer rapidement le stress

Ouvert en décembre 2014, Zénarium est un espace dédié à la relaxation multi-sensorielle. Concept nouveau au Maroc, ce centre fait appel à des technologies de pointe et à des thérapies ancestrales pour aider à évacuer le stress dont les conséquences, à long terme, sont néfastes pour la santé.

Une unité dédiée aux plaies

SOS Cicatrisation est une unité toute récente qui s’est dotée de moyens sophistiqués pour prendre en charge des plaies difficiles à cicatriser. Parmi ces moyens, l’oxygénothérapie hyperbare est une technique qui consiste à placer le patient « sous pression » dans un caisson remplit d’oxygène. Une dizaine de patients bénéficient déjà de ce traitement.

L’est-elle toujours ?

Englobant plusieurs thérapies dites « alternatives », la médecine « douce » est basée sur l’utilisation de techniques manuelles et de substances naturelles pour soigner à la fois le corps et l’esprit. Si certaines de ses vertus sont reconnues depuis des temps immémoriaux, il n’en demeure pas moins que le recours à ce type de médecine doit être bien encadré pour éviter d’éventuelles dérives.

Ces cicatrices qui ont la peau dure

Problème esthétique très fréquent, surtout chez les femmes, les vergetures sont des stries fines et sinueuses qui peuvent toucher différentes zones du corps. Leur prise en charge repose sur plusieurs solutions thérapeutiques, notamment les soins dermo-cosmétiques, le laser et le peeling.

Une hormone aux vertus prometteuses

Souvent appelée « hormone du sommeil », en raison de son rôle clé dans la régulation du rythme circadien, la mélatonine, selon des études scientifiques, aurait des vertus bien plus étendues. Elle permettrait notamment d’atténuer les troubles liés à la démence.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.