Alternative

Ces cicatrices qui ont la peau dure

Problème esthétique très fréquent, surtout chez les femmes, les vergetures sont des stries fines et sinueuses qui peuvent toucher différentes zones du corps. Leur prise en charge repose sur plusieurs solutions thérapeutiques, notamment les soins dermo-cosmétiques, le laser et le peeling.

Une hormone aux vertus prometteuses

Souvent appelée « hormone du sommeil », en raison de son rôle clé dans la régulation du rythme circadien, la mélatonine, selon des études scientifiques, aurait des vertus bien plus étendues. Elle permettrait notamment d’atténuer les troubles liés à la démence.

La santé passe aussi par la bouche

L’hygiène bucco-dentaire joue un rôle de premier plan dans la préservation du capital santé et l’amélioration de la qualité de vie. Sa défaillance peut avoir de nombreuses conséquences néfastes sur la santé, notamment des complications cardiovasculaires et métaboliques et un déséquilibre alimentaire.

Entre normalité et pathologie

Phénomène biologique, physiologique et comportemental normal, le stress est un mécanisme qui permet à l’organisme de s’adapter à toute nouvelle situation. Une fois dépassé, il est à l'origine de nombreuses perturbations, d’où l’intérêt de le reconnaître et de savoir le gérer.

Partager pour mieux gérer

La thérapie de groupe correspond à une prise en charge d’un groupe de patients présentant une ou plusieurs difficultés communes. Pouvant être assurée par un ou plusieurs psychothérapeutes, elle est basée sur différentes techniques comme la verbalisation des émotions, le jeu de rôle et l’échange guidé entre les patients.

Des méthodes douces pour bien dormir

Si les besoins en sommeil diffèrent d’un individu à l’autre, dormir est vital pour l’organisme. Bien dormir est encore plus bénéfique. Il est donc indispensable de prendre soin de son sommeil, en respectant quelques mesures simples, mais efficaces.

Quand l’évolution fait d’un avantage un handicap

Les maladies auto-immunes connaissent depuis une trentaine d’années une nette augmentation de leur fréquence. Elles représentent aujourd’hui la 3e cause de morbidité après les affections cardio-vasculaires et les cancers. Les études montrent souvent comme facteur explicatif de cette recrudescence des difficultés de l’organisme à s’adapter à la « modernisation » de son environnement.

Des perspectives thérapeutiques prometteuses

Utilisé depuis la nuit des temps pour traiter diverses maladies, le miel, dont les vertus thérapeutiques ont été prouvées par plusieurs études cliniques, bénéficie aujourd’hui d’un regain d’intérêt de la part de la communauté scientifique.

Une technique éprouvée en psychiatrie

Utilisée depuis les années quatre-vingt, la stimulation magnétique transcranienne est une technique préconisée en psychiatrie pour traiter la dépression, lorsque cette dernière s’avère résistante au traitement médicamenteux, ainsi que les hallucinations auditives liées aux pathologies psychotiques.

Une thérapie à part entière

Elément clé de la médecine préventive, l’activité physique est aujourd’hui perçue comme une thérapie à part entière. Associée à un mode de vie sain, elle permet de prévenir, de contrôler ou d’améliorer le pronostic de certaines pathologies chroniques telles que le diabète et l’hypertension artérielle. Questions au Pr Jaâfar Heikel.

Des substances organiques vitales

Les micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments…) sont des éléments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Leur carence, souvent liée à la faim ou à la malnutrition, peut être à l’origine de plusieurs complications. Au Maroc, le ministère de la Santé a lancé en 2000 le Programme national de lutte contre les troubles dus aux carences en micronutriments.

Quelle place aujourd’hui ?

La nouvelle vision de la médecine est intégrative. Cette dernière consiste à soigner par une approche intégrant l’utilisation de la médecine moderne et de médecines complémentaires objets de preuves scientifiques. L’acupuncture, qui s’inscrit parfaitement dans ce cadre, est un formidable complément à la médecine « conventionnelle ».

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.