Alternative

Le pouvoir des huiles essentielles

Thérapeutique utilisant les huiles essentielles végétales par voie interne ou externe*, l’aromathérapie n’a pas fini de livrer ses secrets. Les huiles essentielles sont d’ailleurs considérées par certains professionnels comme d’excellents candidats pour relayer les antibiotiques. Utilisées rationnellement et avec précaution, elles participent certainement à l’amélioration de la santé.

Une alternative à la chirurgie

Utilisé initialement pour traiter l’ulcère gastrique et/ou duodénal évolutif, le misoprostol rencontre un franc succès en gynécologie obstétrique depuis la découverte fortuite, il y a quelques années, de ses effets secondaires ocytociques. Aujourd’hui, il constitue une alternative intéressante à la chirurgie.

Le traitement endovasculaire révolutionnaire des anévrismes

Depuis les années cinquante, le traitement de référence des anévrismes s’est fondé sur la thérapie chirurgicale à ciel ouvert. Néanmoins, au regard des progrès considérables qu’elle a connus, et grâce au développement d’un nouveau dispositif multicouches,  la voie endovasculaire est devenue une alternative nouvelle et moins invasive que la chirurgie pour le traitement préventif des ruptures d’anévrismes.

Des précautions s’imposent

Nul n’ignore aujourd’hui les bienfaits d’une activité physique pratiquée régulièrement, et ce, quel que soit l’âge de la personne. Toutefois, au-delà de quarante ans, certaines précautions s’imposent afin de garantir une pratique sûre et d’éviter des complications qui peuvent parfois être fatales.

Quand la santé passe par l’intestin

Dès la fin du XIXe siècle, les chercheurs ont montré un intérêt croissant pour les effets de l’alimentation sur la santé, et plus exactement pour son rôle au niveau de la flore intestinale. Des études pharmacologiques et cliniques, dont plus de 8000 sont référencées dans la base de données PubMed, ont montré l’intérêt et l’efficacité des probiotiques dans certaines pathologies de l’intestin.

Des indications multiples

Les psychothérapies sont des méthodes de traitement psychologique se fondant sur la communication avec un thérapeute formé à la technique de psychothérapie qu’il pratique. La thérapie cognitivo-comportementale est une psychothérapie basée sur l’application de la méthode expérimentale à la psychothérapie.

Le grand pouvoir des petites doses

Bien que son efficacité ait été vivement débattue à travers le monde, l’homéopathie perdure depuis le XVIIIe siècle. Aujourd’hui, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) la considère comme une médecine complémentaire ou parallèle (MCP) et, parmi les autres médecines dites douces ou naturelles, ses vertus bénéficient d’un regain d’intérêt de la part des patients.

Le point sur les carences

Devant la recrudescence de la prescription du dosage de la vitamine D par de nombreux praticiens et le nombre croissant de publications la concernant, une mise au point s’impose.

Un potentiel à découvrir

« Encensier », « herbe aux couronnes », « plante des troubadours », « rose des marins », « bouquet de la vierge », « rosmarinus officinalis »… quantité d’appellations désignent le romarin dont les propriétés mellifères et aromatiques, appréciées en cuisine, s’ajoutent à ses vertus cosmétiques et médicinales.

Etat actuel et perspectives

En raison de ses conséquences médicales, sociales et économiques, la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique (IRC) constitue un problème médical d’une acuité croissante dans les pays en voie de développement. aussi, l’essor des  thérapies de remplacement de la fonction rénale reste étroitement lié aux conditions socio-économiques et aux stratégies sanitaires de chaque pays.

Une alternative thérapeutique efficace lorsqu’elle est bien menée

Bien qu’elle ait fait ses débuts dans le domaine médical depuis le 19e siècle en Europe (Dr Freud, Dr Braid, Pr Bernheim, les Dr Janet et Pavlov), ce n’est qu’avec les travaux du Docteur Milton Erickson, psychiatre américain (1904-1984), que l’hypnose thérapeutique a connu un véritable essor.

Une conception moderne du contrat médical

Hier simple patient, le citoyen s’érige de plus en plus comme un véritable consommateur de soins et de prestations de soins qu’il exige « de qualité ». Dans ce contexte, la relation entre le médecin et le malade évolue, tout comme l’arsenal juridique qui s’y réfère.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.