Dossier

 Quelle prise en charge orthopédique ?

La prise en charge de l'enfant paralysé cérébral doit être très précoce. La base de tout traitement est la rééducation et les postures. Des objectifs précis doivent être fixés pour chaque cas et bien expliqués aux parents et à l'enfant. Il ne faut pas attendre la fin de la croissance pour poser des indications chirurgicales. Lorsqu’elle est nécessaire, la chirurgie, qui n’est pas techniquement difficile, doit être pratiquée par des équipes entraînées et ayant l’habitude de ce type de patients. Il s'agit avant tout d'une chirurgie d’expérience et de précision des indications. 

Diagnostics et soins socio-éducatifs

La trisomie 21 est la plus fréquente des aberrations chromosomiques numéraires. Elle résulte de la présence de trois chromosomes 21 homologues au lieu de deux. La surexpression de ce chromosome a des conséquences sur les troubles associés mentaux psychomoteurs et est à l’origine de nombreuses malformations. 

“Une réalité au Maroc”

En médecine, les avancées technologiques ont toujours été à la base de progrès concomitants et l’adaptation de nouvelles procédures chirurgicales ont permis de mettre en lumière certains aspects techniques jusque-là méconnus. Cela a été le cas en chirurgie digestive où, actuellement, la majorité des interventions sont menées par cœlioscopie ou encore en matière de chirurgie sinusienne où l’avènement de l’endoscopie interventionnelle a révolutionné les concepts. C’est maintenant au tour de la chirurgie de l’oreille moyenne.

 

Situation fréquente et souvent lourde de conséquences

Véritable problème de santé publique, les chutes des personnes âgées ont trop longtemps été négligées. Elles sont pourtant très fréquentes et une chute, passé 65 ans, doit inciter le praticien à savoir pourquoi elle est survenue, quelles sont ses complications directes et indirectes et comment prévenir les récidives. La prise en charge des causes et des conséquences des chutes doit rester une priorité permanente, tout comme la prévention.

 

Un traitement d’une grande utilité

La toxine botulique est le traitement de première intention des dystonies focales toutes topographies confondues et de nombreuses autres pathologies où une hyperactivité musculaire focale ou segmentaire constitue la principale gêne. Les techniques d’injections et les doses thérapeutiques dépendent étroitement de l’indication, des muscles à injecter, du type de la toxine botulique utilisée et, bien entendu, de l’expérience de chaque médecin praticien.

 

un enjeu de santé Publique 

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 100 millions d’adultes souffrent de d’apnées du sommeil dans le monde. Or, la qualité du sommeil est essentielle au maintien en bonne santé car le sommeil, qui occupe 1/3 de notre vie, participe notamment à la restauration des fonctions cardiovasculaires et respiratoires. Sa qualité impacte également la vigilance diurne dont les troubles sont responsables d’accidents de la route mortels.

« Servir ou disparaitre »

Gérer un cabinet avec des équipes, des collaborateurs, exercer son métier et fidéliser ses patients, voilà quelques-uns des défis auxquels les médecins sont de plus en plus confrontés, d’autant que l’offre de soins est amenée à croître au Maroc. L’esprit de service est sans doute leur meilleur allié pour les relever. 

Une actualité riche en événements

Depuis le mois de juillet 2008, date de la publication du premier numéro de Doctinews, le secteur de la santé a été marqué par une actualité riche : mise à jour de l’arsenal législatif, ouverture de Centres hospitaliers universitaires (CHU), extension de la couverture médicale... Il a connu une évolution sans précédent que Doctinews a suivie et accompagnée. Nous avons réuni ici quelques-uns des faits les plus marquants de ces dernières années. Souvenez-vous… .

Une cause majeure d’altération de la fertilité

Indépendamment des causes génétiques ou constitutionnelles, les paramètres de la santé reproductive sont altérés par les facteurs environnementaux (procréation plus tardive, tabagisme, polluants, surpoids, obésité ) et par les pathologies infectieuses (Tsevat DG et col, 2017), essentiellement les infections sexuellement transmissibles (IST) définies comme « des infections dont les agents responsables sont exclusivement ou préférentiellement transmis par voie sexuelle et qui justifient la prise en charge du ou des partenaires ». 

Des maladies professionnelles à ne pas négliger

Malgré les nombreuses avancées scientifiques pour mieux cerner la problématique des troubles musculo-squelettiques (TMS),  celle-ci demeure complexe, aussi bien dans l’approche multifactorielle des causes que dans la recherche de solutions de prévention. Les TMS figurent pourtant au premier rang des maladies professionnelles à travers le monde.

Une alternative à la gastroplastie chirurgicale

Une étude observationnelle a été menée sur une période de 10 ans avec pour objectifs de vérifier les effets bénéfiques de la pose du ballon sur la perte du poids et la perte de l’excès du poids (excès de poids = poids actuel – poids idéal) chez les patients obèses ainsi que la baisse de l’IMC. Les résultats de cette étude montrent que le ballon intra-gastrique, comme moyen thérapeutique et comme alternative à la gastroplastie chirurgicale, est une méthode efficace et non invasive avec très peu d’effets secondaires.

Quelle place pour le traitement par voie orale ?

Le déficit en vitamine B12 représente une affection potentiellement grave du fait de son retentissement sur le système nerveux et les organes hématopoïétiques. Le traitement classique se base sur la supplémentation en vitamine B12 par voie injectable. La voie orale est jusqu’à maintenant peu utilisée dans la pratique courante. Cependant, l’usage de la voie orale prend de plus en plus d’intérêt dans le traitement des différentes manifestations du déficit en vitamine B12 par rapport à la voie injectable, du fait de sa bonne efficacité et de sa meilleure tolérance.

Page 1 sur 7

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.