Edito

Le patient internaute

Ces dernières années ont vu naître une nouvelle génération de patients, les patients internautes. Avides d’en savoir plus sur une pathologie, un traitement ou sur ce que peut traduire un symptôme, ils surfent sur Internet pour s’informer.

Sauvons des vies

Les chiffres du rapport publié par l’Organisation non gouvernementale « Save the Children » sont accablants : chaque année, un million de nouveau-nés décèdent dans les 24 heures suivant leur naissance ! Selon cette ONG, « les décès se produisent en raison de la naissance prématurée et des complications lors de l'accouchement telles que le travail prolongé, la pré-éclampsie et l'infection, qui peuvent être évitées si les experts de santé de qualité sont présents ».

Le poids du cancer

 Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a publié début février (à la veille de la journée mondiale de lutte contre le cancer du 4 février) son « Rapport sur le cancer dans le monde 2014 ».

Où et comment « vapoter » ?

Il y a ceux qui fument, ceux qui ne fument pas et… ceux qui « vapotent », entendez par là les utilisateurs de cigarettes électroniques. Ne cherchez pas le terme dans le dictionnaire, il n’existe pas encore. « Vapoter », c’est fumer une vapote (du mot vapeur), un phénomène relativement nouveau mais dont l’ampleur, qui n’a pas été maîtrisée, inquiète de plus en plus, et qui se répand très rapidement au Maroc.

Sida… Restons mobilisés !

Le Maroc a célébré, dimanche 1er décembre, la journée mondiale de lutte contre le Sida. Considéré désormais comme une maladie chronique à condition d’être dépistée et traitée précocement, le Sida continue pourtant à faire des ravages auprès de certaines populations.

Mieux dormir pour mieux vieillir

Nous consacrons en moyenne un tiers de notre existence à… dormir ! Un besoin fondamental vital car, sans sommeil, il n’y a pas de vie. Le nourrisson l’a bien compris, lui qui consacre spontanément 17 à 18 heures de son temps à dormir. Au cours de cette période, c’est d’ailleurs le sommeil paradoxal, qui permet la maturation du cerveau, qui prédomine.

DOCTINEWS se FAIT un lifting !

Après le site Internet et la newsletter hebdomadaire, il était naturel que la version imprimée de Doctinews bénéficie, elle aussi, d’un renouveau graphique. Voilà qui est fait, et l’équipe de Doctinews est heureuse de vous présenter sa nouvelle maquette.

À chacun son rythme !

Toute bonne chose a une fin, c’est le cas pour les vacances que certains d’entre nous auraient certainement aimé prolonger encore un peu. Car à peine sont-elles terminées qu’elles nous semblent déjà loin ! Il faut désormais reprendre le rythme, scolaire pour les enfants, professionnel pour les parents. Un rythme souvent difficile à concilier avec celui de notre horloge biologique ! Cette dernière, après avoir été chouchoutée pendant les vacances (il est admis que huit jours de vacances -quinze idéalement- permettent à l’organisme de se « resynchroniser »), est à nouveau bousculée.

À NOUS, LEURS ENFANTS, DE L’ADOUCIR

La vieillesse des parents ne surgit pas par surprise. Elle s’installe peu à peu, apportant avec elle son cortège de pertes physiques, humaines, de mémoire et d’autonomie. Le geste le plus simple leur demande un effort de plus en plus croissant. Leur corps, si agile autrefois, a bien du mal à répondre seul à la demande. Cette dépendance, inhabituelle jusqu’alors, marque une étape importante du processus naturel de leur vieillissement.

Mise au point
 

L’équipe de Doctinews tient sincèrement à présenter ses excuses à tous les lecteurs qui ont été heurtés par les propos de l’éditorial du numéro du mois de mai 2013 intitulé « Erreur médicale : La terreur du soigné serait-elle un calvaire pour le soignant ? ».

La terreur du soigné serait-elle un calvaire pour le soignant ?

C’est un avis partagé tant par les prestataires que par les consommateurs de soins ! De nos jours, le médecin veut du rapide, du simple et du rentable. Il n’ est plus malheureusement cet humaniste bienveillant qui consacre sa vie à soulager ses semblables. Les propos peuvent fâcher ! Encore plus quand on parle de ce sujet tabou au Maroc, l’erreur médicale.

A quand « un permis de soins de qualité »

Les « Irradiés d’Epinal », on sait des choses sur cette affaire, mais pas autant que ces plus de 5 500 personnes victimes d’une sur-irradiation au centre hospitalier Jean-Monnet, entre 1987 et 2006… le plus grave accident de radiothérapie recensé en France sème le doute !

Copyright © 2017 Doctinews.

All rights reserved.