Fondamentaux

À propos d’un cas avec revue de la littérature

Le mélanome malin primitif du tractus génital féminin est une pathologie rare et les mécanismes de la carcinogénèse de cette lésion tumorale sont encore mal élucidés. Sa symptomatologie étant peu caractéristique, cela engendre un retard diagnostic. Une accentuation de la vigilance des praticiens vis-à-vis de cette pathologie semble être la clé d’une morbidité moindre.

Encore des inconnues

Autrefois source de nombreuses craintes et de beaucoup d’incompréhension, l’épilepsie est aujourd’hui, après la migraine, le premier motif de consultation d’un neurologue. S’il est toujours d’usage d’évoquer l’épilepsie au singulier (du grec « epilepsia » qui signifie «attaquer, surprendre»), derrière ce terme se cache en réalité différentes formes de crises pour lesquelles les origines, les pronostics et les traitements diffèrent.

Encore beaucoup d’inconnues

Avec l’eczéma et l’acné, le psoriasis fait partie des pathologies dermatologiques les plus fréquemment rencontrées en consultation. La maladie, qui atteint la peau, le cuir chevelu, les ongles et les articulations, présente une évolution chronique et périodique influencée par des facteurs climatiques, psychiques et hygiéniques. Le psoriasis est l’une des maladies dans lesquelles beaucoup d’inconnues persistent en matière de physiopathologie, ce qui est à l’origine du grand arsenal thérapeutique dédié dont la moitié reste empirique.

La place de l’auto-surveillance glycémique

Au Maroc, environ 1,5 million de personnes sont atteintes de diabète dont 10 % présentant un diabète de type 1 (DT1) et 90 % un diabète de type 2 (DT2). Avec le vieillissement de la population et la transformation des modes de vie, ce chiffre est appelé à augmenter dans les années à venir, à tel point que certains experts parlent de pandémie. Dans le cadre de la prise en charge, l’auto-surveillance glycémique occupe une place centrale. Obligatoire pour les patients atteints de DT1 ainsi que pour les patients DT2 traités à l’insuline, l’auto-surveillance glycémique présente un réel intérêt dans certains cas de DT2 sous antidiabétiques oraux.

Mécanismes et facteurs de sensibilité

Le mal des transports est le grand souci des familles partant en vacances. De nombreux déplacements en automobile sont gâchés après quelques dizaines de kilomètres et certaines personnes appréhendent le voyage en avion ou refusent la moindre excursion par crainte d’être mal à l’aise et d’incommoder les autres passagers.

Une technique qui a fait ses preuves

L’arthroscopie, par rapport à la chirurgie classique, est une technique assez nouvelle, utilisée de plus en plus fréquemment. Elle a acquis, en l’espace de 40 ans, une place importante dans la prise en charge des pathologies articulaires de presque toutes les articulations.

L’attitude du praticien

Chaque année à l’origine de décès, les morsures de scorpion doivent faire l’objet d’une prise en charge adaptée aussi bien sur place que pendant le transfert et dès l’arrivée à l’hôpital, en tenant compte de la sévérité de l’envenimation classée en trois grades. Explications.

Un précieux outil d’aide au diagnostic

L’hypertension artérielle (HTA) touche plus du quart des adultes dans le monde et sa prévalence continue d’augmenter. Au Maroc, la prévalence de l’HTA est estimée à 33,6 % dans l’enquête nationale du ministère de la Santé [1] et 16,7 % dans celle du MaReMar [2], différence inhérente à une méthodologie distincte entre les deux études. L’HTA est responsable aujourd’hui de plus d’un décès prématuré sur 8 et de 8 % d’années de vie en bonne santé perdues.

La place de la pelvi-périnéologie

L'origine embryologique, anatomique et fonctionnelle des organes pelviens explique les troubles de la statique pelvienne et leur mécanisme de survenue. Ils intéressent environ une femme sur dix et doivent faire l’objet d’une prise en charge concertée.

Bénin s’il est bien pris en charge

Le ganglioneurome est une tumeur bénigne, le siège rétropéritonéal est le plus fréquent. Il intéresse le sujet adolescent et l’adulte avec une prédominance féminine. Le pronostic dépend essentiellement de la qualité de la chirurgie. Le risque de récidive et de dégénérescence est possible d’où l’intérêt d’une surveillance régulière.

La réponse aux antipyrétiques

Synonyme d’inquiétude pour les parents, la fièvre chez l’enfant est par conséquent un motif de consultation fréquent. La question du traitement médicamenteux de la fièvre a fait l’objet de nombreuses discussions. Il est admis à partir de 38,5°C, avec pour objectif de lutter contre l’inconfort de l’enfant.

Le traitement personnalisé

Le développement des thérapies ciblées constitue une véritable révolution médicale dans le domaine du traitement des cancers. Les progrès considérables réalisés au cours de ces dix dernières années dans la mise au point de ces médicaments innovants sont tels que tous les espoirs s’orientent dans ce sens. Bien qu’ils ne signent pas pour autant la fin des traitements actuels, ils ouvrent de nouvelles perspectives pour améliorer les chances de guérison.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.