Fondamentaux

Une problématique pour le praticien

Les plaintes pour douleur pelvienne chronique sont fréquentes, mais réputées difficiles pour le praticien. Le défi consiste à identifier l’origine de la douleur qui peut être multiple, sachant que dans de nombreux cas, l’étiologie reste inconnue. L’interrogatoire et l’examen cliniques sont le point de départ d’une prise en charge adaptée à chaque patiente.

Vers de nouveaux traitements

Véritable problème de santé publique à l’échelle mondiale, le diabète de type 2 (DT2) mobilise l’intérêt des chercheurs. Une meilleure connaissance du processus en jeu dans le déclenchement et le développement de cette pathologie a permis de développer de nouveaux traitements en cours d’évaluation préclinique ou clinique.

Est-ce la fin des AVK ?

Les anti-thrombotiques sont l’une des principales innovations, sinon la principale innovation en cardiologie de ces dix dernières années. Elle répond à un besoin extrêmement important de disposer d’anticoagulants et d’anti-thrombotiques de qualité, qui soient efficaces et qui offrent une sécurité maximale.

Une prise en charge bien codifiée

La plainte pour mal de dos ou lombalgie, de plus en plus fréquente, s’oriente aisément vers la médecine de premier recours. La prise en charge d’une lombalgie aigüe commune vise essentiellement à soulager la douleur et à maintenir le patient en activité, tout en le rassurant sur le pronostic d’évolution majoritairement favorable.

Traiter pour éviter des complications

Pathologies très fréquentes, les infections respiratoires basses se définissent comme une atteinte du parenchyme respiratoire et des bronches. D’étiologie très diverse, elles sont souvent bénignes, mais elles peuvent, parfois, en l’absence de prise en charge adaptée, entraîner des complications.

Une acidité gastrique en hausse

Les troubles digestifs constituent une pathologie fréquente au cours du Ramadan. Leur physiopathologie est multifactorielle, les modifications du mode de vie alimentaire liées au mois de Ramadan en influençant généralement l’évolution. Aussi, le respect de mesures hygiéno-diététiques est primordial pour l’accomplissement du devoir du jeûne sans altération de la santé.

Conduite à tenir

Les morsures de serpents à l’origine d’une très forte mortalité au Maroc constituent une urgence médico-chirurgicale préoccupante, surtout en période estivale. Le seul traitement efficace contre les envenimations vipérines est l’immunothérapie qui est très bien tolérée.

Une adaptation pas toujours évidente

En période de grossesse, la thyroïde maternelle est soumise à une stimulation accrue. L’adaptation de la production hormonale nécessite une fonction thyroïdienne équilibrée, essentielle au bon déroulement de la grossesse et au développement du foetus, qui passe également par un apport iodé suffisant.

Un lien établi

Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAOS) est un trouble respiratoire classé dans les pathologies du sommeil. Il est actuellement établi qu’il existe un lien entre le SAOS et les composants du syndrome métabolique, à savoir l’obésité, l’hypertension artérielle, l’insulinorésistance, la dyslipidémie. Les risques d’avoir un syndrome métabolique sont neuf fois plus élevés chez les sujets apnéiques que chez les témoins. Cette fréquence élevée justifie la recherche systématique d’un syndrome métabolique dans le SAOS et vice-versa.

À suivre de près

La vaccination des adolescents est une mission difficile, mais pas impossible ! Malgré les freins existants et un suivi médical moins régulier, chaque consultation est l'occasion de vérifier le carnet de santé et de mettre à jour leurs vaccinations. Dans ce contexte, le rôle des parents et l'attention particulière qu'ils doivent avoir pour veiller à ce que leur adolescent se munisse de leur carnet de santé à chaque visite sont des éléments essentiels.

Quelles indications chirurgicales ?

De nos jours, la chirurgie reste une option importante dans le traitement de certaines affections thyroïdiennes, en particulier en cas de cancer thyroïdien, mais aussi de volumineux nodules, de goîtres multinodulaires et d'hyperthyroïdie. S'il existe des indications strictes à la chirurgie, comme pour un nodule thyroïdien suspect de néoplasie, dans d'autres situations, comme, par exemple, pour la maladie de Basedow, la chirurgie restera une alternative qui dépendra des symptômes du patient et de ses préférences.

Première forme d'inflammation de l'œil

L'uvéite est la forme la plus fréquente des inflammations de l'œil. Sa prévalence varie, selon les pays, de 38 à 714 personnes pour 100 000 habitants. Elle provoque une baisse de vision significative chez un tiers des personnes touchées et représente actuellement la troisième cause des cécités -10 % d'entre elles en sont la cause- ou de perte de vision sévère dans le monde, après la cataracte et le glaucome.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.