« La Maison des Songes »

Un projet unique

« La Maison des Songes », qui ouvrira ses portes à partir du mois de septembre, propose une prise en charge des enfants et des jeunes adultes à besoins spécifiques dans le cadre d’un Institut médico-éducatif et d’un Institut médico-professionnel. Installée au sein d’un centre équestre, elle bénéficie d’un cadre propice à l’épanouissement.

 

Doctinews N°100 Juin 2017

L
es locaux sont prêts, l’équipe est en place et le premier groupe d’enfants qui intègrera l’institut « La Maison des Songes » dès le mois de septembre 2017 est constitué. Ce tout nouvel établissement, composé d’un Institut médico-éducatif (IME) et d’un Institut médico-professionnel (IMPRO), est né à l’initiative de Sofia Habib, psychologue clinicienne. « Le centre est installé au sein d’un club équestre et dispose aujourd’hui d’une capacité d’accueil de 30 « élèves » âgés de 2 à 25 ans », indique Sofia Habib. « Au départ, nous avions mis en place avec Ibtissam El Amrani, l’éducatrice spécialisée qui porte également le projet, des colonies de vacances pour personnes à besoins spécifiques au sein du club équestre. Les enfants pouvaient bénéficier de l’ensemble des activités proposées par le club (équitation, promenade en quad, paint-ball, football, piscine….) avec une continuité de la prise en charge annuelle adaptée assurée par l’éducatrice spécialisée. Nous avons constaté des progrès formidables chez certains enfants ce qui nous a motivées, après trois années d’expérience avec ces colonies, à créer une structure d’accueil à l’année ».

Education et enseignement spécialisés

L’accueil sera assuré chaque jour de la semaine avec un service de restauration sur place et de transport scolaire. En fonction de leurs besoins, les enfants, adolescents et jeunes adultes seront intégrés au sein d’une section.
La section d’ « Education et d’enseignement spécialisés » s’adresse à des enfants présentant un retard de développement global, une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés et a pour missions l’éducation, la scolarisation, le soin et le soutien psychologique. Pour les plus jeunes, à partir de 2 ans et jusqu’à 7 ans en moyenne, cette section vise l’intégration ou la réintégration dans un établissement scolaire ordinaire. Pour les autres enfants et jusqu’à 18 ans, elle intègre l’enseignement du CNED afin qu’ils puissent également bénéficier d’une scolarité.

Initiation et formation professionnelle

La section d’ « Initiation et de première formation professionnelle » est destinée à l’accueil des adolescents et des jeunes adultes âgés de 13 à 25 ans qui présentent une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés. Ils ont accès à des ateliers leur permettant de révéler leurs aptitudes et sensibilités professionnelles tout en suivant une scolarité adaptée. Ils sont également pris en charge sur le plan psychologique.

Troubles envahissants du développement

Quant à la section « Troubles envahissants du développement », elle est conçue pour accueillir des enfants dès l’âge de deux ans. A partir de stratégies éducatives, rééducatives et thérapeutiques, elle constitue une étape dans le parcours de l’enfant et fonctionne en lien avec les autres groupes du centre selon les besoins de chaque enfant.
L’admission au sein d’une section dépend donc de l’âge de l’enfant, mais aussi et surtout de ses besoins qui auront préalablement été identifiés par un bilan. Ce bilan permet de mettre en place un projet personnalisé individualisé (PPI) avec un programme spécifique déployé sur une année. Toutefois, le programme est modulable chaque trimestre en tenant compte de l’atteinte des objectifs. Chaque section a donc son projet et son programme et l’enfant est intégré dans un groupe avec son PPI. Ce mode de fonctionnement permet à l’enfant des interactions avec les autres groupes et sections où chaque expérience vécue constitue une étape dans son parcours. Le programme comprend également des activités de loisir proposées par le club car l’objectif de la « Maison des songes » est de dispenser une éducation « tête et pieds ». Les activités de loisir occupent une place aussi importante que les activités éducatives pour allier la tête et le corps.

 

Trois questions à Sofia Habib
Psychologue clinicienne et fondatrice de la « Maison des Songes »

Vous avez choisi d’installer « La Maison des Songes » au sein d’un centre équestre. Vous êtes-vous inspirée de votre formation d’équithérapeute ?
La Maison des Songes est un projet familial bâti au cœur d’un centre équestre, un lieu que je connais bien pour y avoir grandi. La présence de l’animal est importante car les animaux ne jugent pas et n’attendent rien des enfants. Les enfants le sentent ce qui leur permet d’entretenir une relation spontanée avec l’animal. Le cheval, quant à lui, est un animal hypersensible. Il agit en miroir avec l’enfant et l’incite à réagir. Ainsi, la réaction d’un cheval ou d’un poney peut permettre à un enfant de comprendre que son comportement a un impact sur son environnement et l’amener, peu à peu, à le modifier. Les poneys et les chevaux avec qui nous travaillons sont choisis pour leur caractère et ont suivi quelques séances de dressage pour participer aux séances d’équitation adaptée. Je précise qu’il ne s’agit pas d’équithérapie dans le cadre de ce programme car les séances d’équitation sont dispensées par des moniteurs qui ne sont pas des thérapeutes.
Par ailleurs, il était important dans le cadre de ce projet d’évoluer dans un centre ouvert à l’extérieur. Les enfants que nous accueillons auront leur propre enseignement dans un milieu ordinaire qui accueille chaque jour des enfants « ordinaires ». En effet, malheureusement, le handicap reste en réclusion alors que les enfants sont tout à fait en mesure de s’adapter et d’interagir.

Quels sont les métiers auxquels les jeunes pourront s’initier ?
Nous proposons des ateliers socio-professionnels destinés à permettre aux enfants à partir de 13 ans de trouver, par leur sensibilité adaptative, un métier qui leur corresponde. Le centre équestre, qui accueille chaque jour des enfants et des adultes puisqu’il est ouvert au public, offre une multitude de possibilités. Il dispose d’un restaurant, d’un espace d’accueil, d’une ferme pédagogique, d’un jardin botanique… Les adolescents et les jeunes adultes de l’IMPRO pourront découvrir les métiers de la restauration, de l’accueil, de la vente car nous allons installer des petits stands avec gestion des stocks et de l’argent, du soin aux animaux (tonte des moutons, utilisation de la laine, nourrissage des animaux, palefrenier…), du travail du bois, du jardinage et de la transformation des aliments lors de la préparation des plats…. Les possibilités sont multiples. A partir de 18 ans, les jeunes adultes pourront également effectuer des stages à l’extérieur dans l’objectif d’une insertion professionnelle.

Comment l’encadrement sera-t-il assuré ?
Nous nous sommes entourés d’une équipe formée qui a déjà acquis une expérience (éducatrice spécialisée, monitrice éducatrice, assistante médico-pédagogique, assistance de vie sociale et scolaire et enseignant). L’éducatrice spécialisée a reçu une formation avec le concours de SOS Village d'Enfants et est formée à toutes les méthodes éducatives actuelles. Les monitrices éducatrices ont été formées à différentes approches telles ABA, TEACCH, Denver... selon leurs sensibilités. La prise en charge éducative sera complétée par l’intervention de spécialistes : médecin psychiatre, psychologue, psychomotricienne, orthophoniste, auxiliaire infirmière et nous aurons également besoin du soutien et de l’adhésion des parents au projet qui sont des alliés essentiels pour contribuer à sa réussite.

 

Dans la même rubrique

AMSAT

AMSAT

Changer le regard sur la trisomie

Placée sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, l’Association maroc...

Lire la suite

« La Maison des Songes »

« La Maison des Songes »

Un projet unique

« La Maison des Songes », qui ouvrira ses portes à partir du mois de septembre, propose une prise en charge des enfants et...

Lire la suite

Prise en charge de la dépression

Prise en charge de la dépression

Un outil pour les médecins généralistes

La prise en charge de la dépression légère à modérée trouve aujourd’hui sa place dans le ca...

Lire la suite

Faculté des sciences et techniques de santé

Faculté des sciences et techniques de santé

Du nouveau pour la rentrée

La Faculté des sciences et techniques de santé de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé (UM6SS) ...

Lire la suite

SOS Brûlés

SOS Brûlés

Redonner le sourire aux victimes

SOS Brûlés est une jeune association qui unit ses efforts pour apporter aide et soutien aux victimes de br...

Lire la suite

Association des pneumologues privés de Casablanca

Association des pneumologues privés de Casablanca

Amicale et professionnelle

L’Association des pneumologues privés de Casablanca a vu le jour voilà une dizaine d’année avec pour objecti...

Lire la suite

Copyright © 2017 Doctinews.

All rights reserved.