Dépistage des maladies chroniques

Dépistage des maladies chroniques 04 octobre 2017

Une action rentable

L'impact des maladies chroniques est considérable avec près de 4 millions de décès par an en Europe. Les maladies chroniques se développent lentement, durent longtemps, voire toute la vie, pèsent très lourdement sur les systèmes de santé et sont responsables de beaucoup de problèmes pour le patient, sa famille et l’entourage. De nombreuses maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2, pourraient être évitées par le choix d'un mode de vie sain. De même, de nombreuses difficultés peuvent être atténuées en travaillant pour améliorer la prévention et la gestion.

 

Doctinews N°102 septembre 2017

Pr Amal BOURQUIA

Professeur de Néphrologie, diplômé en Ethique de la santé, droits de l’homme et morales, Membre de l’observatoire mondial de l’éthique (UNESCO), experte en communication médicale


L
es maladies chroniques doivent être une priorité dans les programmes de santé publique avec des débats publics pour encourager les activités de sensibilisation. Les planificateurs des soins de santé jouent un rôle crucial, aussi bien dans l’organisation, l’efficacité et la qualité des prestations de services de santé pour la prise en charge des maladies chroniques. Pour assurer la qualité des soins et réduire les risques et la charge associés aux maladies chroniques, il faut concevoir et mettre en oeuvre des programmes complets et de bonnes pratiques dans les établissements de santé.

L’appui des pouvoirs publics

L’action politique visant à lutter contre les maladies chroniques et à les prévenir doit bénéficier d’un appui des pouvoirs publics. Le ministère de la Santé joue le rôle central mais ne peut se passer des partenariats qui impliquent des organisations nongouvernementales, des dirigeants communautaires, des responsables de la santé publique et des entreprises. Cette collaboration est indispensable pour élaborer des politiques solides et complètes qui abordent les différentes causes et conséquences des maladies chroniques.

Action intersectorielle

L’efficacité d’une politique complète de lutte contre les maladies chroniques dépend de l’action coordonnée de tous les secteurs. Afin de réduire les risques et la charge liés aux maladies chroniques, il est nécessaire de s’attaquer à leurs causes, à savoir la pauvreté, le manque d’instruction et l’insalubrité ainsi qu’à d’autres facteurs de risque individuels tels qu’un régime alimentaire malsain ou la sédentarité. Il est important de se concentrer sur les facteurs de risque de maladies chroniques qui se mettent en place à un jeune âge (tabagisme, alimentation déséquilibrée et sédentarité). Ainsi, parmi les programmes les plus économiques figure celui de la de santé scolaire pour l’adoption de comportements sains, qui est aussi le plus efficace pour réduire les risques de maladies chroniques chez les élèves et leur famille. Des programmes d’éducation sur la nutrition, les bienfaits de l’exercice physique et la nocivité du tabagisme nécessitent peu de ressources et peuvent avoir un effet très bénéfique sur la réduction des facteurs de risque de maladies chroniques chez les jeunes.

Rôle des associations

 Un rôle important incombe aux organisations de la société civile qui doivent soutenir les mesures déployées pour prévenir et combattre les maladies chroniques. Ces associations peuvent aider à réduire les risques et la charge que représentent les maladies chroniques.

Sensibilisation de l’opinion publique

Les associations peuvent diffuser l’information et les principaux messages relatifs aux maladies chroniques. La diffusion à grande échelle d’informations complètes sur les maladies chroniques contribue à sensibiliser l’opinion publique et suscite des changements de comportement. Les associations organisent des campagnes auprès de la population et certaines ont instauré des journées de la santé annuelles qui sont célébrées dans le monde entier. Ces initiatives sont de nature à renforcer la sensibilisation au risque des maladies chroniques, aux activités de prévention et de lutte et à encourager les manifestations et les activités liées aux maladies chroniques aux niveaux national et infranational. Cependant, la réussite des activités de prévention dépend de la bonne coordination entre les organisations de la société civile, les ministères, les responsables communautaires, les personnels soignants et le secteur privé. Les partenariats efficaces encouragent la collaboration et permettent aux organisations de renforcer et d’étendre les programmes de lutte contre les maladies chroniques.

Renforcer les capacités

Les organisations de la société civile peuvent fournir un appui financier et une assistance technique pour la conception et la mise en oeuvre de programmes. Elles peuvent également être une importante source de financement pour les initiatives dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans ces pays, la pauvreté et la stagnation économique sont des causes et des conséquences importantes des maladies chroniques. 80 % des décès dus à des maladies chroniques se produisent dans ces pays, où les habitants tombent malades plus jeunes, souffrent plus longtemps et meurent plus tôt que les habitants des pays à revenu élevé. Les maladies chroniques ont aussi de graves conséquences sur l’économie des individus et de la famille et freinent le développement économique national. Lutter contre les maladies chroniques permet de préserver la santé de la population et de favoriser la croissance économique.

Besoin de ressources

La prévalence croissante des maladies chroniques nécessite des ressources, alors que de nombreux programmes de prévention très rentables permettent de faire des économies en réduisant les soins coûteux aux urgences, les dépenses pour ces maladies à un stade avancé. La prise en charge efficace des maladies chroniques passe par une approche complète et intégrée des soins qui consiste à mettre sur pied des équipes pluridisciplinaires de soignants. Les soins intégrés requièrent aussi une collaboration entre soignants et patients afin que ces derniers et leurs familles acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour développer une autonomie indispensable à une bonne prise en charge.

Intérêt des campagnes de dépistage

 Les activités de l’association REINS, association marocaine de lutte contre les maladies rénales, sont un exemple de dépistage grand public des maladies rénales. Fidèle à son action de lutte contre les maladies rénales au Maroc, l’association REINS, en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, organise des campagnes médicales de diagnostic et prise en charge des maladies chroniques. Ces campagnes humanitaires s’adressent aux personnes défavorisées pour diagnostiquer, prévenir et traiter précocement les maladies rénales ainsi que les autres pathologies chroniques comme le diabète, l’hypertension artérielle, les problèmes ophtalmologiques et dentaires, les problèmes pédiatriques... L’objectif essentiel étant d’éviter la découverte de ces maladies à des stades avancés et d’aider cette population à y faire face.

 

 

 

 

Dans la même rubrique

Renouveau de la médecine interne dans le monde

Renouveau de la médecine interne dans le monde

Questionnement sur l’évolution des systèmes de santé

La médecine interne est une discipline médicale qui s’occupe particulièrement d...

Lire la suite

MICI

MICI

En parler pour briser les tabous qui les entourent

Créée en mai dernier, l’association « MICI sans frontières » a pour principal object...

Lire la suite

Dépistage des maladies chroniques

Dépistage des maladies chroniques

Une action rentable

L'impact des maladies chroniques est considérable avec près de 4 millions de décès par an en Europe. Les maladies chro...

Lire la suite

AMSAT

AMSAT

Changer le regard sur la trisomie

Placée sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, l’Association maroc...

Lire la suite

« La Maison des Songes »

« La Maison des Songes »

Un projet unique

« La Maison des Songes », qui ouvrira ses portes à partir du mois de septembre, propose une prise en charge des enfants et...

Lire la suite

Prise en charge de la dépression

Prise en charge de la dépression

Un outil pour les médecins généralistes

La prise en charge de la dépression légère à modérée trouve aujourd’hui sa place dans le ca...

Lire la suite

Copyright © 2017 Doctinews.

All rights reserved.