Institutionnel

Une nouvelle grande école au service de la santé publique

Récemment installée dans ses nouveaux locaux, l'Ecole supérieure de santé publique et management des systèmes de santé (ESPMSS) a accueilli sa première promotion fin 2014. Cette année, elle lance un deuxième master, le master en Santé publique, et reçoit la deuxième promotion d'étudiants qui visent le master en Management des établissements de santé.

Promouvoir les techniques de l'abord vasculaire

Regroupant des praticiens de différentes spécialités, la Société marocaine de l'abord vasculaire a pour principal objectif de promouvoir la recherche, l'enseignement et la formation aux techniques liées aux abords vasculaires.

L’éducation sanitaire en ligne de mire

Créée en 1999, l’association Planète Santé Maroc a fait de l’éducation sanitaire son objectif principal. A travers des actions de proximité, elle vise à sensibiliser, entre autres, à l’importance de la prévention sanitaire et à promouvoir l’éducation sanitaire, notamment auprès des jeunes.

Bientôt au service de l’ensemble de la population

Première priorité du ministère de la Santé, la réorganisation et la restructuration des urgences médicales et pré-hospitalières se met progressivement en place. Le Service d’aide médicale urgente (SAMU) est l’une des composantes essentielles de la filière des urgences.

Quand la communauté y met du sien

Réalisé par des intervenants communautaires non médicaux, mais respectant les principes d’éthique et les exigences de confidentialité, le dépistage communautaire vient compléter l’approche médicalisée « classique » du dépistage du VIH en permettant à un plus grand nombre de personnes de connaître leur statut sérologique.

Quelles perspectives et pour quel doctorat ?

Aujourd’hui, le système de soins doit évoluer pour pouvoir répondre aux problématiques territoriales d’accès à la santé. Cette évolution doit passer par une réforme de la formation médicale. Pour des changements pérennes et adaptés au nouveau du système de soin, la formation des professionnels doit être à la hauteur des compétences que l’on attend d’eux. Au final, les études de médecine ne doivent plus rester une course au concours et à la réussite, mais une réelle formation à ce que certains appellent encore « le plus beau métier du monde ».

Un acteur engagé

Les nourrissons et les enfants en bas âge doivent bénéficier d’une alimentation spécifique et adaptée et tous les acteurs concernés (industriels, professionnels de santé, autorités de santé…) doivent collaborer ensemble dans ce sens. Jeune association, l’AMNI qui regroupe des industriels du secteur, tente justement de fédérer l’ensemble des intervenants.

Vers un nouveau régime d’indemnisation ?

La responsabilité du médecin est fondée sur la faute.

Que deviennent-ils ?

Le cancer de l’enfant est de plus en plus curable, dépassant 80 % dans certains pays et certains types de cancer. En Europe et en Amérique du Nord, entre 1/600 et 1/800 personnes âgées de 15 à 45 ans sont des « survivants » d’un cancer de l’enfance. Toutefois, plus de 60 % d’entre eux connaissent ou connaîront des séquelles ou des difficultés d’ordre physique, psychologique ou social, et au moins 30 % auront des affections graves parfois mortelles. Ces séquelles varient avec l’âge au diagnostic, le type du cancer initial, le traitement reçu et la durée du suivi. Tenant compte de cela, la plupart des pays développés ont des stratégies de suivi à long terme pour prévenir, détecter et traiter les problèmes éventuels.

Vaincre l'obésité par tous les moyens

Regroupant des experts issus d’horizons très divers, l’Association AVieSaine oeuvre pour la promotion d’un mode de vie sain et la lutte contre l’obésité à travers des actions de sensibilisation destinées aussi bien aux autorités compétentes qu’au grand public.

Un atelier de textile solidaire

Anamil est une entreprise sociale issue du groupe AMH (Amicale marocaine des handicapés). Cet atelier de textile, qui a démarré sa production en juillet dernier, propose des tenues médicales fabriquées par des couturières en situation de handicap. Une initiative à saluer et à encourager.

L’exigence de la qualité

La volonté première de Pharma 5 a toujours été de contribuer à l’accès aux soins pour tous. Il s’agit de mettre à la disposition des patients un médicament à prix raisonnable, sans pour autant négliger la qualité. Des efforts récompensés par des certifications et des homologations internationales.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.