Institutionnel

Vaincre l'obésité par tous les moyens

Regroupant des experts issus d’horizons très divers, l’Association AVieSaine oeuvre pour la promotion d’un mode de vie sain et la lutte contre l’obésité à travers des actions de sensibilisation destinées aussi bien aux autorités compétentes qu’au grand public.

Un atelier de textile solidaire

Anamil est une entreprise sociale issue du groupe AMH (Amicale marocaine des handicapés). Cet atelier de textile, qui a démarré sa production en juillet dernier, propose des tenues médicales fabriquées par des couturières en situation de handicap. Une initiative à saluer et à encourager.

L’exigence de la qualité

La volonté première de Pharma 5 a toujours été de contribuer à l’accès aux soins pour tous. Il s’agit de mettre à la disposition des patients un médicament à prix raisonnable, sans pour autant négliger la qualité. Des efforts récompensés par des certifications et des homologations internationales.

Un combat sans merci contre le glaucome

Créée en 2005, l’Association marocaine contre la cécité (AMC) mène un combat acharné contre le glaucome au Maroc. Ses médecins, tous bénévoles, sillonnent le Royaume à longueur d’année pour sensibiliser la population sur les dangers de cette pathologie silencieuse et aider à son diagnostic précoce.

Une spécialité à part entière

La médecine physique et de réadaptation est destinée à améliorer la qualité de vie des patients souffrant de séquelles fonctionnelles après un accident ou une maladie. Cette spécialité vise la récupération de la fonction, tout en tenant compte des nombreux facteurs psychosociaux et environnementaux propres à chaque patient.

« Aidez-nous à les aider »

« Aidez-nous à les aider », tel est le slogan de l’association l'œuvre de la Goutte de Lait qui participe activement, depuis sa création, à la lutte contre la mortalité infantile. Qu’ils soient pauvres ou riches, tous les bébés et enfants accueillis bénéficient des meilleurs soins dans un environnement adapté.

Quel impact pour la médecine libérale ?

Partie intégrante de la réforme politique au Maroc, la réforme fiscale s’engage plus que jamais dans une dynamique de modernisation économique et de cohésion sociale. Les textes fiscaux qui s’imposent à l’exercice de la médecine libérale marquent de plus en plus un aspect d’alourdissement de la charge fiscale.

Une mobilisation sans faille

Fidèle à ses engagements, l’Association marocaine de lutte contre les maladies rénales « Reins » se mobilise chaque année à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du Rein. Ce rendez-vous incontournable pour le Pr Amal Bourquia, qui préside « Reins », ne dispense pas l’association de mener de nombreuses autres actions, tout au long de l’année, destinées à lutter contre le fléau des maladies rénales et ce, depuis sa création, en 2004.

en attendant une stratégie

Mémorandum sur le traitement de la douleur et la mise en place des soins palliatifs au Maroc.

Quelles dispositions pénales ?

L’ouverture du capital des cliniques privées à des investisseurs non médecins, proposée dans l’avant-projet de loi n°131-13 relatif à l'exercice de la médecine, suscite des réactions. Le Dr Badredine Dassouli, président du Syndicat national des médecins du secteur libéral, expose ses craintes vis-à-vis de cette mesure.

Faire évoluer la pneumologie au Maroc

L’Afmapath ne faillit pas à sa mission consistant à participer au développement professionnel continu des pneumologues. Avec un congrès annuel et trois ateliers de formation chaque année, l’association a notamment permis à de nombreux praticiens marocains de s’initier aux plus récentes et performantes techniques d’exploration.

Quelles dispositions pénales ?

Constat blessant, une moyenne de 700 avortements illégaux sont commis par jour au Maroc avec toutes leurs répercussions sur la santé de la mère ! Il faut savoir que l'avortement illégal rentre dans la catégorie des crimes et délits contre l'ordre des familles et la moralité publique.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.