Interview

Ministre de la Santé

à la tête de la Direction du Médicament et de la Pharmacie (DMP) depuis plus de deux ans, le Dr Omar Bouazza est pharmacien de formation. Une fonction qu’il a notamment exercée en qualité de pharmacien chef de la province de Sidi Kacem et de chef de service de la pharmacie de l’Hôpital Cheikh Zaid à Rabat, avant de rejoindre la DMP.

Chef du service de neurochirurgie à l’Hôpital des Spécialités de Rabat

Nommé en septembre dernier Président Honoraire à vie de la Fédération Mondiale des Sociétés de Neurochirurgie (World Federation of Neurosurgical Societies – WFNS), le Professeur Abdeslam El Khamlichi a longtemps milité pour développer la neurochirurgie au Maroc. Avec l’implantation du Centre de Référence pour la Formation des Neurochirurgiens Africains au Maroc et la création du Centre National de Réhabilitation et des Neurosciences (CNRNS), cette spécialité a désormais acquis notoriété et reconnaissance, non seulement à l’échelle du Maroc, mais également à l’échelle internationale. Le Professeur Abdeslam El Khamlichi y a largement contribué.

Présidente de la Société Marocaine de Pédiatrie

Présidente de la Société Marocaine de Pédiatrie, le Professeur Hadj Khalifa a dirigé pendant de nombreuses années le service de pédiatrie 3 du CHU Ibn Rochd à Casablanca, avant de prendre sa retraite le 30 mars dernier. Très investie dans la société civile, elle a consacré sa carrière à ses patients dont elle défend les intérêts avec ferveur, et à la transmission des connaissances à travers l’enseignement. Interview d’une femme passionnée, qui compte parmi les grands noms de la pédiatrie au Maroc.

Directeur général de novartis maroc

Présent depuis plus de trente ans au Maroc, Novartis est devenu un acteur important dans le domaine de la santé. à la tête de la filiale marocaine depuis le 1er juin dernier, Mehdi Zaghloul poursuit l’objectif de développer la présence de l’entreprise et d’accompagner les projets de développement du pays. Avec beaucoup d’humilité, il livre sa vision de l’entreprise et invite à la réflexion en matière d’économie de la santé.

Président de la Fédération nationale des syndicats de pharmaciens du Maroc

Les pharmaciens sont inquiets. Ils craignent une baisse importante de leur chiffre d’affaires alors même que nombre d’entre eux affichent un solde négatif à la banque. Soucieux de faciliter l’accès aux médicaments aux citoyens, ils ne s’opposent pas à la baisse des prix du médicament, mais demandent des mesures d’accompagnement. Entretien avec Kamal Belhaj Soulami, pharmacien et Président de la FNSPM.

Président de la Société Marocaine des Sciences Médicales

La Société Marocaine des Sciences Médicales intervient dans le domaine scientifique. Ses activités s’organisent essentiellement autour de la formation continue et, depuis la mise en place de l’AMO, de la formulation de recommandations de bonne pratique médicale. Dans cette interview, son Président, le Professeur Saïd Motaouakkil, également enseignant, chercheur et médecin anesthésite réanimateur, s’exprime sur ces sujets et ouvre le champ de la réflexion pour que l’exercice de la médecine aille de pair avec le développement du pays.

Président fondateur de l’AMIP et des laboratoires Galenica

L’industrie pharmaceutique est un domaine qu’Abdelghani El Guermaï connaît bien. En qualité d’acteur d’abord, puisqu’il a fondé dès 1978 les Laboratoires Pharmaceutiques Galenica, spécialisés dans le développement, la fabrication, la promotion et la vente de médicaments génériques, puis en qualité de fervent défenseur des intérêts de la profession puisqu’il a créé, en 1985, l’AMIP (Association Marocaine de l’Industrie Pharmaceutique) dont il est l’actuel président. Dans cet entretien, il s’exprime sur les sujets qui font, depuis plusieurs semaines, l’actualité.

Doyenne de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat

Doyenne de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat, le Professeur Najia Hajjaj-Hassouni est également membre de nombreuses sociétés savantes au Maroc et à l’étranger. Elue en 2010 membre correspondant étranger par l’Académie nationale française de Médecine, elle est passionnée par la rhumatologie, sa discipline. La recherche et la formation initiale et continue sont d’autres sujets qui l’animent et sur lesquels elle s’exprime tout au long de cette interview.

Président du Collège syndical national des médecins spécialistes privés.

Président du Collège syndical national des médecins spécialistes privés, le Dr Saâd Agoumi prend à cœur de défendre les intérêts des confrères qui s’adressent au Collège. Dans cet entretien, il s’exprime sur les inquiétudes de toute une profession pour qui le système de santé et sa viabilité sont des préoccupations majeures avec, à la clé, une médecine qui réponde aux attentes et aux besoins de la population.

néphrologue et présidente de l’association « Reins »

Impliquée depuis de nombreuses années dans la prise en charge des maladies rénales, Le Pr Amal Bourquia fait partie de la première génération des néphrologues au Maroc. Déterminée à faire évoluer la situation des patients, membre fondateur et membre de nombreuses sociétés savantes, Elle contribue activement à l’information du public et à la sensibilisation de la communauté médicale et des pouvoirs publics sur l’évolution des maladies rénales et les moyens de leur prise en charge.

Président Directeur général de Sothema

Il dit oui à la fabrication des génériques, mais non à la baisse sauvage de leur prix. Il dit oui à la coopération entre confrères, mais non à la concurrence déloyale. Tout en restant attentif aux mots prononcés, Omar Tazi n’hésite pas à tracer les grandes lignes d’une industrie pharmaceutique plus épanouie, innovante et compétitive. Fort des actions d’excellence entreprises par son laboratoire, Sothema, Omar Tazi, une figure emblématique, se lance dans d’autres projets pionniers qui peuvent marquer un nouveau tournant dans la prise en charge des maladies graves et chroniques au Maroc.

Chef de service Département anesthésie du CHU Ibn Rochd

« Les hommes sont importants par ce qu’ils font et non par ce qu’ils disent », Albert Camus nous le rappelle et le Pr Lahoucine Barrou, Chef de service du Département anesthésie du CHU Ibn Rochd, nous le démontre.

Page 7 sur 7

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.