1er Forum de l’officine de Tunis

1er Forum de l’officine de Tunis 09 décembre 2017

Participation marocaine très remarquée

Le 1er Forum de l’officine, organisé par le Syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie du 29 au 30 septembre derniers, a été marqué par la participation remarquée de représentants marocains de la profession.

 

L
es Dr Mohamed Mounir Tadlaoui, secrétaire général de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM) et Dr Badr Merezak, président du Conseil régional de l'Ordre des pharmaciens du Nord, ont été officiellement invités par le Syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie pour participer et animer cet événement. « Nous étions les seules instances qui ont représenté le Maroc lors de cet événement pharmaceutique de dimension maghrébine. Notre objectif à travers notre participation a été l’échange des expériences avec nos confrères maghrébins afin de discuter des problématiques auxquelles nous faisons face et des perspectives d’avenir de notre profession », a indiqué le Dr Tadlaoui.

Mode de rémunération

Le Dr Merezak a représenté le Maroc lors d’une table ronde dédiée à l’exercice et au mode de rémunération du pharmacien d’officine qui a connu la participation de représentants des conseils de l’Ordre algérien et tunisien. Quant au Dr Tadlaoui, il a présidé et animé la table ronde intitulée « Médicament-conseil » en présence des représentants des fédérations algérienne et tunisienne des pharmaciens.

Le secrétaire général de la FNSPM a présenté le mode de rémunération des pharmaciens au Maroc en détaillant les avantages et les inconvénients du système des marges forfaitaires. Tout en saluant la récupération par les pharmaciens du monopole d’une catégorie de médicaments chers qui leur a échappé durant des années et la fermeture de la pharmacie de la CNOPS, il a dénoncé la non harmonisation des lois fiscales avec les nouveaux décrets sur les prix des médicaments. « La FNSPM ne ménage aucun effort pour corriger cette situation.

Nous avons à ce propos saisi les ministères de la Santé, des Affaires générales et des Finances pour qu’une fiscalité spéciale aux tranches D3 et D4 des marges forfaitaires soit mise en place », a-t-il souligné.

Généraliser l’assurance maladie


D’autres points ont été abordés par le Dr Tadlaoui, notamment le problème de la vente des laits de deuxième âge et des compléments alimentaires en dehors du circuit officinal car ces produits ne font pas partie du monopole exclusif des pharmaciens.

Il a ainsi appelé à ce que les compléments alimentaires et les laits de deuxième âge aient aussi un prix public de vente afin qu’ils soient vendus exclusivement par les pharmaciens. « Certes, l’instauration de ces mesures permettra d’améliorer la situation des pharmaciens qui baignent depuis de nombreuses années dans la crise. Je pense toutefois que la vraie solution aux problèmes que connait le secteur consiste à généraliser l’assurance maladie. Toutes les interventions de nos confrères maghrébins l’ont d’ailleurs souligné lors de la table ronde.

L’expérience a montré que lorsque l’assurance maladie est généralisée, les pharmaciens d’officine voient leur chiffre d’affaires augmenter de 30 à 40 % », a-t-il indiqué. Et d’ajouter « Nous resterons toujours mobilisés pour défendre les intérêts des pharmaciens. Nous nous battrons pour des lendemains meilleurs pour notre profession. Notre mission est d’être toujours à l’écoute de nos confrères et de faire entendre leur voix jusqu’aux plus hautes sphères politiques car leurs revendications sont légitimes. Grâce à notre ténacité, notre courage et notre mobilisation permanente au service du pharmacien, je suis sûr que nous obtiendrons gain de cause », a-t-il conclu.

 

Dans la même rubrique

Ethique, droit du patient et responsabilité médicale

Ethique, droit du patient et responsabilité médicale

Thème central du 34e congrès de la SMSM

Etalé sur deux jours, du 8 au 9 décembre derniers, le 34e congrès de la Société marocaine des s...

Lire la suite

Pharmacoéconomie et pharmacoépidémiologie

Pharmacoéconomie et pharmacoépidémiologie

Des experts en conclave à Casablanca

La Société Marocaine de l’Economie des Produits de Santé (SMEPS), présidée par le Pr Samir Ahid, ...

Lire la suite

Officine Plus

Officine Plus

Des ateliers scientifiques de qualité

comme à l’accoutumée, le salon « Officine Plus » a connu une participation massive des pharmacien...

Lire la suite

Médecine d’urgence

Médecine d’urgence

Une pénurie insoutenable de spécialistes

« La médecine d’urgence vit des heures sombres dans notre pays. Un chiffre résume à lui seul ...

Lire la suite

Néphrologie pédiatrique

Néphrologie pédiatrique

Un cours à dimension continentale dédié à Marrakech

Etalé sur deux jours, du 3 au 4 novembre derniers, l’ « IPNA course Marrakech 2017...

Lire la suite

SPACE Morocco

SPACE Morocco

Les médecins généralistes à l'honneur

Pour la première fois, le Sun Pharma Academic Event Morocco (SPACE Morocco) a été entièrement d...

Lire la suite

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.