8e Journée marocaine des lymphomes

8e Journée marocaine des lymphomes 07 février 2018

De nouvelles perspectives pour améliorer les traitements

Fidèles à leur engagement, les Laboratoires Roche et la Société Marocaine d’Hématologie (SMH) ont organisé, le 25 novembre dernier, la 8e journée marocaine des lymphomes, qui a attiré cette année plus de 120 participants. Un rendez-vous annuel devenu incontournable qui a permis de débattre et d’échanger autour de l’actualité dans la prise en charge des lymphomes avec des experts de renom.

 

Au Maroc, les estimations portent à près de 2 000 le nombre de nouveaux cas de lymphomes diagnostiqués chaque année. Ces cancers du système lymphatique font partie des cancers qui ont bénéficié d’avancées diagnostiques et thérapeutiques majeures au cours de ces dernières années.

« Les lymphomes sont parmi les pathologies qui ont noté l’avènement de beaucoup de progrès en terme de prise en charge mais aussi de thérapies innovantes qui donnent des résultats significatifs, améliorent la qualité de vie des patients et permettent de réelles chances de guérison » a indiqué le Dr Choukri Hakkou, directeur médical des Laboratoires Roche.

Parmi les thérapies innovantes, l’immunothérapie offre aujourd’hui de nombreux espoirs dans le domaine du traitement des lymphomes. Il s’agit d’une médecine personnalisée qui vise à fournir aux patients et aux médecins des options thérapeutiques en fonction de la biologie immunitaire spécifique associée à chaque tumeur.

Ainsi, l’immunothérapie s’appuie sur la force du système immunitaire. Dans ce champ de recherche et d’innovation, et notamment dans le développement des anticorps monoclonaux, les Laboratoires Roche sont particulièrement investis. Parallèlement, ils s’engagent dans la formation médicale continue des professionnels de santé afin de dispenser une information constamment actualisée. « Roche s’investit et s’engage dans la formation médicale continue afin de permettre à la communauté médicale d’être informée des innovations scientifiques, de renforcer les connaissances, d’échanger avec des experts qui ont participé aux études cliniques pivotales et d’analyser les problématiques spécifiques à notre pays », a poursuivi le Dr Hakkou. C’est dans ce contexte qu’ils organisent chaque année la journée marocaine des lymphomes.

Un engagement infaillible

A sa huitième édition , la Journée Marocaine des Lymphomes se doit d’être un terrain neutre rassemblant des experts de différentes spécialités. Cette journée offre aux participants, comme chaque année, une expérience éducative inestimable et l’opportunité de discuter des dernières avancées sur des sujets couvrant les hémopathies malignes, d’explorer les découvertes scientifiques les plus significatives de l’année, d’établir de nouveaux partenariats et de se tenir au courant des dernières innovations mises au service des patients. En effet, l’amélioration de la qualité de vie des patients et de leur prise en charge, grâce aux progrès de la science, est au cœur des préoccupations des Laboratoires Roche comme de la SMH. Dans ce contexte, la Journée Marocaine des Lymphomes a proposé cette année un programme scientifique diversifié mettant l’accent sur les avancées en termes de recherches cliniques.

Un partenariat réussi

Pour la Société Marocaine d’Hématologie, dont l’une des missions consiste à contribuer à la formation médicale continue des praticiens, le partenariat renouvelé avec les Laboratoires Roche dans le cadre de la célébration de la journée marocaine des lymphomes est une réussite.

« En tant que société savante, nous considérons que toute activité scientifique est positive. Les laboratoires Roche nous accompagnent dans notre rôle dédié à la formation continue et la journée marocaine des lymphomes, chaque année très riche sur le plan scientifique, est un véritable espace d’échanges d’expériences et de débats avec nos confrères marocains mais aussi étrangers.

Pour ces raisons, la SMH a inscrit cette journée dans son programme », a souligné le Dr Ahmed Mouaddib, hématologue clinicien, vice-président de la SMH et président de l’Amicale des hématologues privés. Les nombreux hématologues, radiologues, oncologues et anatomopathologistes présents au cours de cette journée ont donc pu assister à plusieurs sessions axées autour du lymphome diffus à grandes cellules B, du lymphome du manteau, du lymphome folliculaire, du lymphome de Hodgkin, de l’autogreffe et de l’immunothérapie présentées par les Pr Lamia Jabri, médecin spécialiste en anatomopathologie à Casablanca, Pr Guillaume Cartron, responsable du département hématologie clinique du centre hospitalier régional universitaire de Montpellier, Pr Olivier hermine, chef du service d’hématologie de l’hôpital Necker à Paris, et Pr Olivier Casasnovas du service d’hématologie clinique du centre universitaire hospitalier de Dijon. Afin d’innover, le comité scientifique a par ailleurs choisi d’introduire chaque session par un cas clinique permettant d’alimenter les débats.

Le programme et l’ensemble des interventions sont disponibles sur le site de la Journée Marocaine des Lymphomes. (http://congres.ma/jml2017/).

 

Dans la même rubrique

Semelles sur mesure

Semelles sur mesure

Le point sur la technologie CADCAM

Les pieds sont les membres qui supportent la totalité du poids du corps. Avec 26 os, 16 articulations, 20 ...

Lire la suite

Questions éthiques en gériatrie

Questions éthiques en gériatrie

Aspects éthiques de la décision

La vulnérabilité qui accompagne les personnes âgées est un concept gériatrique récent suggérant un é...

Lire la suite

Open du médical

Open du médical

Quatre équipes primées

Hole in 1 Event, une société spécialisée dans l’organisation de tournois de golf à thème, a organisé le 23 j...

Lire la suite

Greffe de cellules souches hématopoïétiques

Greffe de cellules souches hématopoïétiques

Encore peu développée en Afrique

Etalé sur trois jours, du 19 au 21 avril derniers, le First Meeting of the African Blood and Marrow Transp...

Lire la suite

Néphrologie pédiatrique

Néphrologie pédiatrique

Aspects pratiques et actualités

Les maladies rénales chez l’enfant représentent un lourd problème de santé à travers le monde et sont ...

Lire la suite

Volvulus aigu du grêle fœtal

Volvulus aigu du grêle fœtal

Aspect écho-IRM

A l’occasion des 3es journées d’imagerie de la femme et du fœtus organisées par le Collège national des gynéco-obst...

Lire la suite

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.