Journée mondiale de la sclérose en plaques

Journée mondiale de la sclérose en plaques 04 juillet 2018

Une maladie encore méconnue

« Bringing us closer », tel a été le thème de la journée mondiale de la sclérose en plaques (SEP) célébrée le 30 mai dernier afin de rapprocher les patients et les acteurs impliqués dans le cadre de la recherche. A cette occasion, des associations de malades et des organismes scientifiques ont organisé plusieurs manifestations et campagnes de sensibilisation à travers le monde pour mettre la lumière sur la sclérose en plaques et son impact sur la vie sociale et professionnelle des malades.

 

a sclérose en plaque (SEP) est une maladie auto-immune qui affecte plus particulièrement l’adulte jeune (âge moyen du diagnostic 20 et 35 ans), avec un ratio de deux femmes pour un homme. Elle est caractérisée par une réaction inflammatoire qui s’attaque à la myéline du système nerveux central et contribue à la dégénérescence des neurones. La SEP se présente sous deux formes, rémittente et/ou progressive. La forme rémittente de la maladie se manifeste sous forme de poussées suivies de périodes de rémission qui peuvent être plus ou moins longues et fréquentes, tandis que la forme progressive évolue sans rémission. Une personne atteinte de la SEP peut présenter les deux formes successivement avec un degré de sévérité qui diffère selon les patients.

Symptômes variés

Les symptômes de la maladie varient selon la zone atteinte. Parmi les principaux symptômes figurent notamment les troubles visuels, la perte d’équilibre, les difficultés à la marche, les troubles de coordination des mouvements ou encore les fourmillements et la fatigue. Mais d’autres symptômes peuvent se manifester ce qui rend le diagnostic difficile. L’examen de référence est l’IRM qui permet de visualiser les « plaques » correspondant aux lésions au niveau du cerveau, du tronc cérébral ou de la moelle épinière, et d’orienter le diagnostic en tenant compte de l’examen clinique et de l’anamnèse.

Spécificité du Maroc

Au Maroc, la prévalence de la sclérose en plaques est évaluée à 13 à 38 cas pour 100 000 habitants (1) avec une particularité puisque la SEP se présente sous une forme plus agressive probablement liée à un facteur génétique non encore identifié. La prise en charge de cette maladie chronique a connu une amélioration significative depuis qu’elle a été reconnue par les organismes d’assurance maladie comme Affection de longue durée (ALD). Par ailleurs, grâce aux progrès de la recherche, les traitements permettent d’obtenir des périodes de rémission de plus en plus longues et de limiter les séquelles de la maladie. L’innovation est d’ailleurs à l’origine du développement du premier traitement indiqué dans la forme dite progressive, et également efficace sur la forme rémittente. Disponible en Europe depuis quelques mois, la molécule devrait également arriver sur le marché marocain.

Efforts de sensibilisation

En attendant, les acteurs concernés (acteurs de santé et associations de malades) poursuivent leurs efforts de sensibilisation autour de la sclérose en plaque, notamment par la célébration de la journée mondiale. Ces actions sont indispensables car la SEP est encore une maladie peu connue au Maroc et qui souffre d’un retard de diagnostic. Or, la prise en charge précoce est nécessaire pour limiter les séquelles de la SEP considérée comme la 1ère cause de handicap sévère non traumatique chez les jeunes adultes.

 

Dans la même rubrique

Endoscopie digestive

Endoscopie digestive

Un congrès dédié à Fès

Etalé sur deux jours, du 22 au 23 juin derniers, le 16e congrès national de la Société marocaine d’endoscopi...

Lire la suite

Tarification nationale de référence

Tarification nationale de référence

L’ANCP veut la revaloriser

Lors d’une conférence de presse tenue le 9 juillet dernier, l’Association nationale des cliniques privées (...

Lire la suite

Troubles d’apprentissage

Troubles d’apprentissage

Améliorer leur prise en charge

La Société marocaine des psychologues cliniciens (SMPC) a organisé le 30 juin dernier un séminaire dédié...

Lire la suite

Lutte contre le diabète

Lutte contre le diabète

Des experts en conclave à Rabat

Etalé sur trois jours, du 6 au 8 juillet derniers, le 7e Colloque international sur le diabète et la nutrit...

Lire la suite

Bioéthique

Bioéthique

Un colloque dédié à Rabat

Le Comité d’éthique de la recherche biomédicale de Casablanca a organisé du 7 au 8 juillet derniers le 4e c...

Lire la suite

Déficit en créatine

Déficit en créatine

Dans quels cas doit-on l’évoquer ?

La créatine est une molécule dérivée d’acides aminés produite par le corps humain et synthétisé...

Lire la suite

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.