Financement du système de santé

Financement du système de santé 03 octobre 2018

Des insuffisances et des défis

« L’économie de la santé au Maroc : défis et perspectives d’avenir », tel a été le thème de la conférence organisée par la Chambre de commerce britannique en collaboration avec les laboratoires Glaxo Smith Kline le 12 juillet dernier à Casablanca.

Animée par plusieurs experts, dont le Pr Hicham Nejmi, secrétaire général du ministère de la Santé, le Dr Christophe Sauboin, directeur économie de santé chez Glaxo Smith Kline Global et le Pr Chakib Nejjari, président de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé, elle a permis de dresser un état des lieux de l’économie de la santé au Maroc et dans les pays émergents et de discuter du financement des systèmes de santé publique. Lors de son intervention, le Pr Hicham Nejmi a présenté quelques données clés de l’économie de santé au Maroc.

Il a notamment expliqué que le financement du système de santé est insuffisant (5,8 % du PIB) en comparaison avec les pays à niveau économique similaire (entre 6,5 et 7,5 % du PIB) et que la part des dépenses allouées à la consommation médicale représente 88 % de la dépense totale de santé, soit l’équivalent de 1 394 dh par habitant. Par ailleurs, le système de financement de la santé souffre de certaines faiblesses. Ainsi, un tiers de la population n’est pas couvert par l’assurance maladie et la répartition du financement est inéquitable. En outre, les dépenses en médicaments pèsent lourd sur les budgets de l’AMO et du ministère de la Santé (le budget annuel alloué par le ministère de la Santé aux médicaments est d’environ 2 milliards de dh). Le Pr Nejmi a partagé avec les participants quelques réflexions sur les moyens permettant d’optimiser le financement du système de santé publique au Maroc, notamment la mise en place de mécanismes de financement innovants, l’augmentation du budget alloué à la santé, le renforcement du partenariat public/privé dans le domaine de la santé et l’introduction de mécanismes d’incitation à l’investissement.

Dans la même rubrique

Etat inflammatoire d’origine infectieuse

Etat inflammatoire d’origine infectieuse

Attention à l’Ibuprofène

L’ibuprofène est devenu actuellement la molécule de préférence pour le traitement symptomatique de la fièv...

Lire la suite

Les mycoses de la peau

Les mycoses de la peau

Mécanisme

Mécanisme Les mycoses de la peau résultent d’une contamination par des levures ou des dermatophytes dans la plupart des cas (Ca...

Lire la suite

Financement du système de santé

Financement du système de santé

Des insuffisances et des défis

« L’économie de la santé au Maroc : défis et perspectives d’avenir », tel a été le thème de la con...

Lire la suite

Infertilité

Infertilité

Améliorer l’accès des couples aux traitements

L’Association marocaine des aspirants à la maternité et à la paternité a organisé la ...

Lire la suite

L’acné de l’adolescent

L’acné de l’adolescent

Mécanisme

L’acné de l’adolescent est essentiellement liée aux changements hormonaux qui caractérisent cette période, et plus particul...

Lire la suite

Hypersensibilité à l’Allopurinol

Hypersensibilité à l’Allopurinol

Risque inutile dans les hyperuricémies asymptomatiques

Le Centre Anti Poison et de Pharmacovigilance du Maroc continue de recevoir des cas de...

Lire la suite

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.