L’insomnie

L’insomnie 14 novembre 2018

Mécanisme

L’insomnie se définit par une insuffisance de sommeil, qu’il s’agisse de la quantité ou de la qualité du sommeil. Elle peut se manifester par des difficultés d’endormissement, des éveils nocturnes ou un réveil matinal précoce avec des répercussions sur les activités de la vie courante : irritabilité, fatigue, somnolence, difficultés de concentration…. L’insomnie est qualifiée d’occasionnelle ou transitoire lorsqu’elle est liée à un événement ou à une situation spécifique : stress ponctuel, environnement bruyant, lumineux ou surchauffé, pratique d’une activité physique après 17h00, sieste prolongée… Elle est qualifiée de chronique lorsque les perturbations du sommeil se manifestent au moins trois nuits par semaine depuis au moins trois mois.

 

Prise en charge

La prise en charge de l’insomnie à l’officine se limite à l’insomnie transitoire car l’insomnie chronique nécessite une consultation médicale avec pour objectif d’en déterminer l’étiologie afin d’adapter la stratégie de prise en charge. Elle repose avant tout sur la dispensation de conseils en matière d’hygiène du sommeil et de traitements légers à base de plantes notamment.

La Phytothérapie

Certaines plantes ont une action relaxante ou sédative propre à faciliter l’endormissement. C’est le cas de la valériane, de la passiflore et du houblon qui peuvent être associées à d’autres plantes comme la mélisse, l’escholtzia, l’aubépine ou la ballote pour potentialiser leur action. Elles peuvent être consommées sous forme de tisane, de gélules ou de comprimés. Il est cependant conseillé de ne pas dépasser 4 à 6 semaines de traitement.

L’homéopathie

Il existe des traitements homéopathiques à visée douce qui aident à lutter contre les troubles du sommeil. Plusieurs substances actives sont utilisées comme l’aconitum napellus, la belladonna, le calendula officinalis, l’arbus precatorius…

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles ont des propriétés relaxantes et apaisantes. Elles peuvent être administrées par voie orale ou diffusées dans une pièce, selon l’espèce de la plante. L’huile essentielle de basilic, de camomille ou de lavande, par exemple, peuvent être diffusées dans une pièce avant le coucher. La marjolaine a également des propriétés apaisantes et la sauge des propriétés sédatives. Il faut conseiller aux patients de les utiliser avec précaution car les principes actifs des huiles essentielles sont très puissants et peuvent se révéler toxiques à trop forte dose.

La mélatonine

La mélatonine est une hormone naturelle qui agit sur la régulation des rythmes biologiques, dont les cycles veille/sommeil. Elle est à prendre le soir aux alentours de 19/20h à raison d’1 g au maximum chaque jour. Toutefois, si après trois jours aucune amélioration n’est constatée, il est conseillé de ne pas poursuivre le traitement au risque d’aggraver l’insomnie.

Le magnésium

Une carence en magnésium peut entraîner un dérèglement dans la production des hormones du sommeil. Pour cette raison, une cure à l’aide de supplément de magnésium peut aider à retrouver un bon sommeil. Les autres traitements comme certains antihistaminiques à base de doxylamine ou les benzodiazépines qui agissent sur le système nerveux central ne doivent pas être délivrés sans ordonnance à l’officine.

Que conseiller au patient ?

l Eviter les activités stimulantes telles que le sport en soirée ; l Opter pour un repas du soir équilibré, ni trop lourd, ni trop léger et bannir les stimulants comme la caféine… l Respecter des horaires réguliers de coucher et de lever ; l Veiller à maintenir une atmosphère calme, sombre, tempérée et ventilée dans la chambre ; l Eviter de faire une sieste dans la journée (pas plus de 20 minutes si nécessaire) ; l Ne pas rester éveillé dans le lit. Il est préférable de quitter la pièce pour se livrer à une activité calme et de retourner se coucher dès que la fatigue se fait ressentir.

Dans la même rubrique

8e Congrès national MG Maroc

8e Congrès national MG Maroc

Une édition riche en débats

« Ensemble pour l’avenir de la médecine générale », tel a été le thème du 8e Congrès national et du 4...

Lire la suite

2e congrès commun SMEGYN et AGOPR

2e congrès commun SMEGYN et AGOPR

Mises à jour en gynécologie-obstétrique

L’Association des gynécologues et obstétriciens privés de Rabat (AGOPR) et la Société maroca...

Lire la suite

Anesthésie-réanimation

Anesthésie-réanimation

Des journées dédiées à Agadir

L’Association des médecins anesthésistes-réanimateurs du sud a organisé, sous l’égide de la Sociét...

Lire la suite

Journées d’andrologie et de médecine sexuelle

Journées d’andrologie et de médecine sexuelle

Un événement 100 % interactif

Les JAMS (Journées d’andrologie et de médecine sexuelle) se sont déroulées du 7 au 8 septembre derniers....

Lire la suite

Agents infectieux et cancer

Agents infectieux et cancer

Thème d’une rencontre organisée par l’Institut Pasteur

L’Institut Pasteur du Maroc, en collaboration avec le Réseau international des...

Lire la suite

18es Journées de biologie clinique

18es Journées de biologie clinique

Un programme riche et varié

Les 18es Journées marocaines de biologie clinique, qui se sont déroulées à Casablanca du 27 au 29 septembre d...

Lire la suite

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.