Zoom

Les nouveaux concepts de la pharmacie

Etalé sur deux jours, du 12 au 13 janvier derniers, le congrès international des pharmaciens « Expo Pharma » a été l’occasion pour les pharmaciens qui y ont pris part de faire un tour d’horizon de l’actualité du secteur pharmaceutique et de débattre des nouveaux concepts de la pharmacie et de leur impact sur le développement de l’officine.

 Une plante toxique

Le CAPM a reçu depuis 2009 jusqu’à 2016 trente-neuf (39) cas d’effets indésirables (EI) liés à l’usage de la plante « Fuwwa ». Fuwwa ou la garance, dont le nom scientifique est (Rubia peregrina), est une plante herbacée, vivace et grimpante de la famille des Rubiacées.

Des débats conviviaux dans un cadre magnifique

Comme à l’accoutumée, le congrès de la Société marocaine d’allergologie et d’immunologie clinique (SMAIC) a été marqué par des échanges scientifiques très riches. Cette édition, qui a été jumelée au congrès maghrébin d’allergologie, s’est déroulée à Dakhla, dans un cadre très convivial propice au débat et à l’enrichissement des connaissances.

De nouvelles perspectives pour améliorer les traitements

Fidèles à leur engagement, les Laboratoires Roche et la Société Marocaine d’Hématologie (SMH) ont organisé, le 25 novembre dernier, la 8e journée marocaine des lymphomes, qui a attiré cette année plus de 120 participants. Un rendez-vous annuel devenu incontournable qui a permis de débattre et d’échanger autour de l’actualité dans la prise en charge des lymphomes avec des experts de renom.

Une journée dédiée à Rabat

Etalé sur deux jours, du 8 au 9 décembre derniers, le 34e congrès de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), qui a été placé sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été marqué par une participation record de médecins marocains et étrangers.

L’actualité en hépato-gastroentérologie passée au crible

Le 41e congrès national de la Société marocaine des maladies de l’appareil digestif, couplé à la 8e journée de formation médicale continue et organisé en partenariat avec la Société marocaine d’endoscopie digestive (SMED), la Société nationale française de gastroentérologie (SNFGE) et l'Association française pour l'étude du foie (AFEF), a été marqué par des débats scientifiques très riches autour de plusieurs thématiques relevant de l’hépato-gastroentérologie.

Un groupe d'experts marocains élabore un guide dédié

Les professionnels de santé impliqués dans la prise en charge du diabète disposeront bientôt d’un nouvel outil destiné à leur permettre d’optimiser le contrôle de la maladie. Il s’agit d’un guide pratique dédié à l’autosurveillance glycémique chez le patient diabétique qui a été élaboré par un groupe d’experts marocains, soutenu par les sociétés Sterifil et Roche Diabetes Care.

 Grand risque génotoxique

Le thiocolchicoside (TCC) est un myorelaxant disponible au Maroc sous forme orale et injectable avec différents noms commerciaux (Relaxol®, Myoxol®, Miorel®, Duoxol®, Dulastan®, Coltrax® et Coltramyl®). Il est indiqué pour le traitement des contractures musculaires douloureuses dans différents contextes et ses bénéfices sont reconnus en pratique clinique.

Thème central du 34e congrès de la SMSM

Etalé sur deux jours, du 8 au 9 décembre derniers, le 34e congrès de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), qui a été placé sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été marqué par une participation record de médecins marocains et étrangers.

Des experts en conclave à Casablanca

La Société Marocaine de l’Economie des Produits de Santé (SMEPS), présidée par le Pr Samir Ahid, a organisé, en collaboration avec l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé de Casablanca, du 26 au 28 octobre derniers son 5e congrès national jumelé au 3e congrès maghrébin de pharmacoéconomie et pharmacoépidémiologie.

Des ateliers scientifiques de qualité

comme à l’accoutumée, le salon « Officine Plus » a connu une participation massive des pharmaciens. Ils sont venus des quatre coins du pays pour prendre part à des ateliers pratiques qui leur ont permis de mettre à jour leurs connaissances scientifiques.

Une pénurie insoutenable de spécialistes

« La médecine d’urgence vit des heures sombres dans notre pays. Un chiffre résume à lui seul toute la détresse dans laquelle est plongée cette spécialité : nous avons à peine une dizaine de spécialistes qui exercent actuellement dans les différentes structures hospitalières du pays.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.