Zoom

La trithérapie officiellement lancée au Maroc

À l'occasion du lancement de Victrelis au Maroc, les laboratoires MSD ont organisé un symposium auquel ont été conviés de nombreux spécialistes. Animé par le Pr Jean-Pierre Bronowicki, hépato-gastro-entérologue au CHU de Nancy-Brabois et le Pr Salwa Nadir, du CHU de Casablanca, cet événement scientifique a permis de mettre en avant les bénéfices thérapeutiques de la trithérapie chez les patients atteints d'hépatite C de génotype 1.

L'importance d'un traitement de fond

Dans le cadre de leur partenariat avec le Syndicat des pharmaciens de Casablanca, les laboratoires MSD ont organisé le 14 février dernier une formation au profit des pharmaciens d'officine sur la prise en charge de l'asthme et de l'allergie, animée par le Pr Abdelaziz Aichane, professeur en pneumologie et allergologie au CHU Ibn Rochd de Casablanca.

 

Pr Abdelaziz Aichane

Professeur en pneumologie et allergologie au CHU Ibn Rochd de Casablanca.

Doctinews N° 53 Mars 2013

LDL-C, cible thérapeutique toujours privilégiée

Les laboratoires MSD ont organisé les 7 et 8 février derniers, respectivement à Fès et à Marrakech, une manifestation scientifique sous le thème « Prise en charge des dyslipidémies : quoi de neuf en 2013 ? ». Animée par le Pr Pierre Sabouret, cardiologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, cette manifestation a été l'occasion de débattre des perspectives qu'offre la thérapie combinée dans le traitement des dyslipidémies.

 

Pr Pierre Sabouret

Cardiologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris

Doctinews N° 53 Mars 2013

Le point de vue des Laboratoires Bayer

Le ministère de la Santé a suspendu l'AMM de Diane 35 avec un arrêt de la commercialisation dans un délai de trois mois. Une décision qui intervient après celle de l'Ansm en France et qui s'appuie sur le principe de précaution. Interview de Jacques-Henri Charpentier, directeur général des laboratoires Bayer HealthCare Maroc.

L'intérêt de la notification par le patient

Les systèmes de pharmacovigilance actuels ont prouvé leur efficacité dans la promotion de l'usage rationnel des médicaments et dans la sécurité des patients. La notification spontanée des événements indésirables (EI) des médicaments et produits de santé constitue la pierre angulaire d'une pharmacovigilance performante. À l'échelle nationale et internationale, les systèmes de pharmacovigilance font face à une sous-notification.

Rapport d'activités -Année 2012-

Le Centre National de Pharmacovigilance (CNPV) a pour principale mission d'assurer la sécurité du patient par le recueil et l'analyse des notifications des événements indésirables (EI) des produits de santé et en répondant à toutes les questions relatives à l'utilisation des produits de santé. Présentation du rapport d'activités de l'année 2012.

Entre espoir et appréhension

« Le secteur vit une crise sans précédent. Si l'Etat n'intervient pas dans les plus brefs délais, notre profession est vouée à disparaître », a affirmé Oualid Amri, président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM).

Présent depuis 10 ans

Rendez-vous incontournable de formation continue, d'échanges et de développement pharmaceutique, Officine Expo célèbrera cette année son dixième anniversaire. « Nous souhaitions aborder cet événement sous un angle différent. Nous avons choisi d'organiser un concours destiné à révéler les talents cachés des pharmaciens », explique Younes Belayachi, directeur de l'agence Easy Com, organisatrice du salon. « Cette animation permettra de porter un autre regard sur la pharmacie, emprunt d'un peu de gaité et d'optimisme, dans un contexte où l'inquiétude persiste quant à l'avenir de la profession ».

Directeur Général MSD

Depuis le 1er décembre 2012, Patrick Jordan occupe la fonction de directeur général des laboratoires MSD sur la région Maroc, Tunisie et Afrique Francophone (23 pays au total). Il succède ainsi à Yasmine Bengeloun sur la direction générale Maroc.

Augmenter le taux des notifications

« Sécurité du patient et maladies à programme », tel a été le thème du 6e Congrès national de pharmacovigilance qui s’est tenu du 13 au 14 décembre derniers. Des spécialistes de différentes disciplines médicales ont débattu tout au long de ce congrès de l’état des lieux de la pharmacovigilance et des moyens de la développer, notamment en milieu pédiatrique.

Voie royale pour la consécration du générique

« Bioéquivalence et médicaments », tel a été le thème central du séminaire organisé par les laboratoires Promopharm, en collaboration avec le Laboratoire national de contrôle des médicaments (LNCM), le 6 décembre dernier, à Skhirat.

L’intérêt de l’insulinothérapie précoce

« Le diabète touche aujourd’hui entre 6 à 7 % de la population mondiale. Les instances scientifiques internationales estiment que ce chiffre va pratiquement doubler dans les 20 à 25 prochaines années, essentiellement dans les pays en voie de développement, lesquels sont moins armés pour faire face à la progression de cette pathologie », a expliqué le Pr Abdelmjid Chraibi, chef de service d’endocrinologie au CHU Avicenne de Rabat et co-président du Sommet mondial sur les insulines basales qui s’est tenu à Casablanca le 3 novembre dernier.

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.