Découvrez votre magazine doctinews en ligne

Un site dédié aux maladies rénales

Actuellement, nombreux sont les patients et les citoyens qui cherchent à comprendre l’art de la médecine. Les mentalités évoluent et, désormais, le médecin, qui doit mieux se faire comprendre, engage sa responsabilité dans les pratiques qu’il exerce sur autrui. Il doit donc être conscient de son devoir de responsabilité au regard de la demande croissante d’information des patients. Etre responsable, c’est d’abord répondre à l’attente du patient ; non seulement à sa demande de soins, mais aussi à sa demande d’écoute, à sa demande d’information.

Parrain des doctorants

La Faculté de médecine de Casablanca a abrité, pour la deuxième année consécutive, la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats.
Cette cérémonie, tenue le 10 mars dernier, a été co-organisée par l’association des médecins et étudiants de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca (AEMC) et les laboratoires Laprophan.

Variabilité tensionnelle, une cible thérapeutique d’avenir

La 6e édition du Printemps de cardiologie a été l’occasion pour les cardiologues et les médecins généralistes de découvrir certains concepts clés dans la prise en charge des maladies cardiovasculaires, notamment celui de la variabilité tensionnelle.

La greffe rénale pour une vie meilleure

La Journée mondiale du rein a été célébrée par l’association Reins pour sensibiliser l’opinion, les pouvoirs publics et les professionnels de santé sur l’impact des maladies rénales pour la santé publique, l’importance de la prévention de l’insuffisance rénale chronique et son traitement par la dialyse et la greffe.

Les associations en campagne

En France, le titre de grande cause nationale 2012 a été attribué à l’autisme et l’association Vaincre l’autisme a baptisé l’année 2012 « année de l’autisme ». Elle a déployé, en conséquence, un calendrier d’actions fourni qui concerne également son antenne marocaine. À partir du 2 avril, date de la journée mondiale de l’autisme, Vaincre l’autisme Maroc lance en effet une campagne médiatique à travers le Royaume, ponctuée d’actions de sensibilisation, de rencontres entre parents et psychiatres et de journées de réflexion.

Thème d’une journée scientifique en mai

L’Ecole supérieure de Nutrition Sup’Santé organise la 4e édition de sa journée scientifique de nutrition sous le thème des micronutriments.

Visite de solidarité au centre social de Tit Mellil

Les 600 pensionnaires du Centre social de Tit Mellil ont accueilli le 10 mars dernier les membres de la Fondation Omar Tazi des Oeuvres sociales et humanitaires et le personnel des laboratoires Sothema.

Rôle des compléments alimentaires

« La beauté par la nutrition est une philosophie de vie, une nouvelle approche qui permet de changer progressivement sa façon de s’alimenter, d’acheter et d’utiliser les produits cosmétiques », a affirmé Gaëlle Berbineau, directrice de l’activité Consumer Healthcare (CHC) au sein de Sanofi-Aventis Maroc, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de la gamme Oenobiol® minceur, le 20 mars dernier.

La population diabétique ciblée

« La population diabétique constitue une cible prioritaire pour notre association car elle présente un risque élevé de développer le glaucome », explique le Dr Mohamed Ezzouhairi, président de l’Association marocaine contre le glaucome (AMG). Cette pathologie oculaire entraîne des dommages progressifs du nerf optique et peut aboutir à la cécité lorsqu’elle n’est pas prise en charge.

Débats et formation continue

« Organisé depuis l’année 2004, le Congrès maghrébin a su devenir au fil des trois éditions précédentes un espace incontournable de rencontre entre les professionnels de néphrologie de notre région et un moment d’échanges et de confrontations des expériences de nos équipes respectives », a déclaré le Dr Ghislaine Medkouri, secrétaire générale de la Société marocaine de néphrologie, concernant le  4e congrès maghrébin et le 10e congrès national de néphrologie, tenus les 15, 16 et 17 mars derniers à Marrakech.

Création d’un comité marocain

Pour faciliter le diagnostic, la prise en charge et aider les malades à accéder aux traitements, un groupe de professionnels de la santé a créé, en décembre dernier, le comité des maladies lysosomales.

Officiellement généralisé le 13 mars

Grâce à la généralisation du Ramed (Régime d’Assistance Médicale), lancée le 13 mars dernier, 8,5 millions de personnes vont pouvoir bénéficier d’une couverture médicale. Le dispositif concerne 28 % de la population dont 4 millions de bénéficiaires estimés en situation de pauvreté absolue et 4,5 millions estimés en situation précaire. Cent mille personnes, relevant des centres de protection sociale, des établissements pénitentiaires ou parrainées par l’Etat… sont par ailleurs considérées comme bénéficiaires légaux.

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.