Découvrez votre magazine doctinews en ligne

 Quelle prise en charge orthopédique ?

La prise en charge de l'enfant paralysé cérébral doit être très précoce. La base de tout traitement est la rééducation et les postures. Des objectifs précis doivent être fixés pour chaque cas et bien expliqués aux parents et à l'enfant. Il ne faut pas attendre la fin de la croissance pour poser des indications chirurgicales. Lorsqu’elle est nécessaire, la chirurgie, qui n’est pas techniquement difficile, doit être pratiquée par des équipes entraînées et ayant l’habitude de ce type de patients. Il s'agit avant tout d'une chirurgie d’expérience et de précision des indications. 

Une réflexion initiée par le Collectif médical

Au Maroc, le système de santé devrait se recentrer sur les soins de santé primaire avec un système plus organisé, tenant compte des réels besoins de santé de la population

Une édition riche en échanges

L’Association casablancaise des pédiatres privés a organisé son 19e congrès annuel du 5 au 7 janvier derniers à Casablanca.

Le Ramed n’a fait qu’exacerber des dysfonctionnements déjà existants

L’Observatoire national du développement humain (ONDH) a publié un rapport d’évaluation du RAMed intitulé « Evaluation du Régime d’Assistance Médicale aux économiquement démunis (RAMed) »..

 

Les nouveaux concepts de la pharmacie

Etalé sur deux jours, du 12 au 13 janvier derniers, le congrès international des pharmaciens « Expo Pharma » a été l’occasion pour les pharmaciens qui y ont pris part de faire un tour d’horizon de l’actualité du secteur pharmaceutique et de débattre des nouveaux concepts de la pharmacie et de leur impact sur le développement de l’officine.

 Une plante toxique

Le CAPM a reçu depuis 2009 jusqu’à 2016 trente-neuf (39) cas d’effets indésirables (EI) liés à l’usage de la plante « Fuwwa ». Fuwwa ou la garance, dont le nom scientifique est (Rubia peregrina), est une plante herbacée, vivace et grimpante de la famille des Rubiacées.

 Pierre Labbé, directeur général de Maphar

Directeur général de Maphar depuis le partenariat conclu entre Eurapharma et Sanofi au mois de juin dernier, Pierre Labbé connait bien les deux entreprises pour avoir cumulé une expérience de 9 années au sein d’Eurapharma et CFAO et 4,5 années chez Sanofi. Dans cet entretien, il livre la vision du nouvel actionnaire pour le développement de Maphar.

La voie de la rééducation vestibulaire

La rééducation vestibulaire est un ensemble de techniques thérapeutiques qui s’adressent aux personnes souffrant de pathologies du système vestibulaire et de troubles de l’équilibre. Elle est basée sur l’utilisation de la plasticité du système nerveux central et sa capacité à développer de nouvelles stratégies d’équilibration face à une atteinte du système vestibulaire périphérique.

Des débats conviviaux dans un cadre magnifique

Comme à l’accoutumée, le congrès de la Société marocaine d’allergologie et d’immunologie clinique (SMAIC) a été marqué par des échanges scientifiques très riches. Cette édition, qui a été jumelée au congrès maghrébin d’allergologie, s’est déroulée à Dakhla, dans un cadre très convivial propice au débat et à l’enrichissement des connaissances.

De nouvelles perspectives pour améliorer les traitements

Fidèles à leur engagement, les Laboratoires Roche et la Société Marocaine d’Hématologie (SMH) ont organisé, le 25 novembre dernier, la 8e journée marocaine des lymphomes, qui a attiré cette année plus de 120 participants. Un rendez-vous annuel devenu incontournable qui a permis de débattre et d’échanger autour de l’actualité dans la prise en charge des lymphomes avec des experts de renom.

Une journée dédiée à Rabat

Etalé sur deux jours, du 8 au 9 décembre derniers, le 34e congrès de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), qui a été placé sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été marqué par une participation record de médecins marocains et étrangers.

Quand un virus se réactive

Le zona est dû à la réactivation du virus varicelle-zona. Cet herpès virus, après avoir déclenché une varicelle, persiste à l’état latent dans l’organisme avant de se manifester à nouveau des années plus tard sous forme de zona. Si, dans la majorité des cas, l’évolution est spontanément favorable, des complications à l’origine de douleurs intenses peuvent persister durant des années. D’où la nécessité d’une prise en charge précoce à base d’antiviraux permettant de diminuer le risque de complications.

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.