Découvrez votre magazine doctinews en ligne

 Recommandations de prise en charge

Une grossesse prolongée est une situation rencontrée fréquemment en obstétrique. Elle représente environ 15 à 20 % des grossesses, 0,5 % pour le terme dépassé. Un rythme de surveillance de deux à trois fois par semaine est conseillé. Le Collège national des gynécologues obstétriciens français (CNGOF) a émis en 2011 des recommandations pour la pratique clinique (1). L’enjeu pour le praticien est de déterminer le moment optimal pour induire la naissance avant que la morbidité périnatale n’augmente de manière significative, et cela sans générer une iatrogénie inutile pour autant. Le couple fait partie intégrante de cette décision et les informations relatives aux risques, aux moyens de surveillance et d’induction de la naissance doivent lui être transmises.

Mécanisme

La contraception d’urgence regroupe les deux types de méthodes qui permettent de prévenir la survenue d’une grossesse après un rapport non protégé ou mal protégé : la contraception d’urgence hormonale, qui peut être délivrée sans ordonnance par le pharmacien, et la pose d’un dispositif intra-utérin au cuivre, un acte réservé au médecin.

 Entre rationnel et irrationnel

Le Tramadol est un analgésique dont la prescription répond à des indications spécifiques. Comme tout médicament, il peut générer des effets indésirables, notamment lorsqu’il est associé à d’autres médicaments. Malheureusement, au Maroc, il fait encore trop souvent l’objet d’un usage irrationnel.

Président du CNOM

Le Dr Mohammadin Boubekri, médecin du travail depuis 2007, est titulaire d’un master en droit du contentieux et doctorant en droit privé sur la responsabilité médicale. Fondateur du syndicat indépendant des médecins du secteur public, il est désormais Président du Conseil national de l’Ordre des médecins après en avoir été le secrétaire général. Il a publié un ouvrage intitulé « Les particularités de la faute médicale ».

Un impact considérable sur la santé

La Caisse Mutualiste Interprofessionnelle Marocaine (CMIM) a organisé le 20 décembre dernier à Casablanca, en collaboration avec Wafa Assurance, Taqa Morocco et Capital Consulting, la 8e édition de la journée « Santé au travail ».

Le Pr Hassan Chelly anime un cours en Chine

Le Pr Hassan Chelly a participé au titre d’instructeur invité aux journées de dissection endoscopique de l’oreille organisées à Shanghai en Chine par le Pr HaoWu et le département d’oto-rhino-laryngologie de l’hôpital 9th People’sHospital de Shanghai du 11 au 15 décembre derniers.

 Traiter pour éviter l’infertilité

La varicocèle est une affection qui se caractérise par une dilatation anormale des veines du cordon spermatique, situé au dessus du testicule. Elle est la première cause d’infertilité chez l’homme et touche environ 15 % des hommes. En plus de la chirurgie, la varicocèle peut être traitée aujourd’hui par embolisation, une technique de radiologie qui présente de nombreux avantages pour les patients.

 

INSISTER SUR LE RÔLE DE L’INNOVATION

La ville de Marrakech a abrité du 19 au 20 décembre derniers l’Africa Digital Medical Hub. Organisé sous l’égide du ministère de la Santé, cet événement a été l’occasion de mettre la lumière sur les grands défis en santé et de discuter des innovations permettant de les relever.

LA FONDATION ATTAOUFIK MOBILISÉE

La Fondation Attaoufik pour l’environnement et la santé a tenu en janvier dernier son assemblée générale ordinaire.

  Le point sur les dernières recommandations

La prise en charge du diabète est actuellement bien codifiée. Elle repose essentiellement sur l’injection régulière d’insuline pour les patients atteints de diabète de type 1 insulino-dépendants et pour les patients atteints de diabète de type 2 dit insulino-requérants. L’objectif vise à compenser l’absence ou le déficit de sécrétion d’insuline par le pancréas. Toutefois, pour jouer pleinement son rôle, l’insuline doit être correctement administrée. Il est important de ne pas banaliser l’acte de l’injection qui doit être réalisée en sous-cutané, d’où la nécessité d’accompagner le patient et de veiller régulièrement au respect des bonnes pratiques d’injection. Par ailleurs, le confort d’injection peut être déterminant pour la qualité de vie du patient. De nouvelles technologies présentes sur les seringues et les aiguilles à stylo peuvent y contribuer comme l’angle de coupe du biseau ou les traitements de surface de l’aiguille (électropolissage, siliconage) pour minimiser les frottements ou encore les aiguilles à paroi fine pour réduire la pression d’injection.

 Une association jeune et dynamique

Créée en 2000, l’Association des pharmaciens internes et résidents de Rabat (APIRR) est une organisation professionnelle regroupant l’ensemble des pharmaciens du Centre hospitalier universitaire Ibn Sina de Rabat en cours de spécialisation. Active dans le domaine de la formation médicale continue notamment, elle mène également régulièrement des actions humanitaires.

Des spécialistes en conclave à Casablanca

L’Association casablancaise des pédiatres privés a organisé, en partenariat avec l’Association des pédiatres de langue française et sous le patronage du ministre de la Santé, le 20e Congrès annuel « Dr Haj Driss Benjelloun ».

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.