Découvrez votre magazine doctinews en ligne

Augmenter le financement des essais cliniques

Pour la première fois en Afrique, l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) et l'Association marocaine pour la formation et la recherche en oncologie médicale (AMFROM) ont organisé le 9 novembre dernier à Skhirat la 9e édition des International Clinical Trials Workshops.

La formation médicale au cœur des débats

« La formation médicale initiale et la recherche médicale », tel a été le thème du 35e Congrès de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM) qui s’est déroulé du 26 au 27 octobre derniers à Casablanca.

Enquête perceptive sur la place des cannabinoïdes

La douleur chronique réfractaire est un problème de santé publique et les traitements disponibles présentent des limites. Le système endocannabinoïde est une nouvelle voie thérapeutique dans le traitement de la douleur, adoptée par d’autres pays. Le Maroc est l’un des premiers producteurs de la résine de cannabis. Le développement des connaissances sur l’usage médical du cannabis permettrait, d’une part, aux chercheurs marocains de développer des médicaments à base des dérivées cannabinoïdes et, d’autre part, aux praticiens de traiter les maladies ou symptômes sensibles à cette thérapie. Des pratiques qui ne pourraient être envisageables que si elles sont réglementées.

Mécanisme

Le mal de gorge est le symptôme d’une inflammation des amygdales (amygdalite), des tissus de la gorge (pharyngite) ou encore de l’épiglotte (épiglottite). Il se manifeste par différentes formes : une douleur à la déglutition, des picotements, une rougeur et peut être accompagné de signes généraux comme de la fièvre, des céphalées,…. Il témoigne d’une infection virale dans la majorité des cas (60 à 80 % des cas) ou bactérienne (15 à 30 % des cas). Cependant, il peut également résulter d’un contact avec des substances irritantes comme la fumée de tabac par exemple.

Rappel du bon usage

Les médicaments décongestionnants nasaux pour usage systémique qui contiennent un vasoconstricteur (pseudoéphédrine, phenyléphrine ou phenylpropanolamine) sont disponibles sans ordonnance. Cependant, ils peuvent être à l’origine d’effets indésirables graves cardiovasculaires et neurologiques centraux, notamment s’ils ne sont pas utilisés conformément à leur autorisation de mise sur le marché [1].

 Président du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens d’officine du Nord et trésorier du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens

Président du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens d’officine du Nord et trésorier du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, Badr Merezack est un professionnel convaincu de la valeur ajoutée du rôle du pharmacien dans le système de santé. Dans cet entretien, il livre le bilan de l’action de l’instance ordinale et donne son point de vue sur les leviers de développement de la profession.

Une édition riche en débats

« Ensemble pour l’avenir de la médecine générale », tel a été le thème du 8e Congrès national et du 4e Congrès maghrébin de médecine générale, organisés par le Collectif national des médecins généralistes du Maroc « MG MAROC » sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Mises à jour en gynécologie-obstétrique

L’Association des gynécologues et obstétriciens privés de Rabat (AGOPR) et la Société marocaine d’endoscopie gynécologique (SMEGYN) ont organisé leur deuxième congrès commun qui coïncide avec les 5es Journées de gynécologie-obstétrique de l’AGOPR et le 19e Congrès national de la SMEGYN.

 La nécessité de repenser l’ensemble du dispositif de santé

La promotion et la protection de la santé constituent des actions essentielles pour soutenir le développement économique et social des pays en assurant le bien être de leurs populations. Le Maroc, à l’instar des pays à faible et moyen revenus, est confronté au défi d’élargir sa couverture médicale universelle et d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement (ODM) liés à la santé.

Des journées dédiées à Agadir

L’Association des médecins anesthésistes-réanimateurs du sud a organisé, sous l’égide de la Société marocaine d’anesthésie, d’analgésie et de réanimation, ses troisièmes journées scientifiques.

Un événement 100 % interactif

Les JAMS (Journées d’andrologie et de médecine sexuelle) se sont déroulées du 7 au 8 septembre derniers.

Soutien et réconfort pour mieux vivre le cancer

La prise en charge d’un cancer est une épreuve difficile à traverser, aussi bien pour le patient que pour son entourage. Myriam Nciri, Fatim Zahra Benharet et Salma Hamdouch le savent bien puisqu’elles ont personnellement été confrontées à la maladie. Ensemble, elles ont alors décidé de mettre à profit leur expérience pour apporter aide et soutien à d’autres patients en créant l’Association Dar Zhor.

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.