Découvrez votre magazine doctinews en ligne

“Une réalité au Maroc”

En médecine, les avancées technologiques ont toujours été à la base de progrès concomitants et l’adaptation de nouvelles procédures chirurgicales ont permis de mettre en lumière certains aspects techniques jusque-là méconnus. Cela a été le cas en chirurgie digestive où, actuellement, la majorité des interventions sont menées par cœlioscopie ou encore en matière de chirurgie sinusienne où l’avènement de l’endoscopie interventionnelle a révolutionné les concepts. C’est maintenant au tour de la chirurgie de l’oreille moyenne.

 

Une deuxième édition réussie

Organisée pour la deuxième année consécutive par les laboratoires Roche, la rencontre HER 2 Innovations a réuni plus de 150 spécialistes en oncologie le 11 novembre dernier à Casablanca. Cet événement a permis de faire le point sur les dernières spécialités développées par le groupe suisse dans le traitement du cancer du sein HER 2 positif.

Sothema lance ses biosimilaires

A l’occasion du lancement de leurs médicaments biosimilaires anti-cancéreux Ypeva® (bevacizumab) et Zelva® (rituximab), les laboratoires Sothema ont organisé un symposium auquel ont été convié plusieurs spécialistes en oncologie. Cet événement a été l’occasion de souligner l’apport majeur de ces médicaments dans l’amélioration de l’accès des patients cancéreux aux traitements.

“ Nous devons définir un langage commun avec les organismes en charge de l’assurance maladie ”

Chirurgie tertiaire de pointe, la chirurgie thoracique s'est développée rapidement au cours des dernières années au Maroc. Tour d'horizon de cette spécialité avec le Pr Mohammed Ridaï, président de la Société marocaine de chirurgie thoracique.

Des risques sous-estimés

Les Inhibiteurs de la Pompe à Protons (IPP) font partie des médicaments les plus prescrits et les plus utilisés dans le monde. Au Maroc, en plus de la prescription très élevée de cette famille thérapeutique, leur utilisation en automédication est très répandue et souvent de manière irrationnelle.

Des questions éthiques !

L’enfant malade est un mineur qui ne peut pas légalement prendre toutes les décisions qui le concernent. Dans certains cas, la maladie est si grave qu’elle ne lui permet pas d’avoir une faculté de jugement. Le soignant va devoir négocier avec les responsables légaux. La pédiatrie apparaît donc comme une spécialité spécifique où le soignant doit toujours traiter avec des tiers que sont les parents après avoir vu l’enfant ou parfois même avant.

La bonne technique à adopter par les mamans

stérimar, partenaire santé de la 8e édition du salon Planète maman bébé, a organisé plusieurs ateliers pratiques dédiés à l'apprentissage de la technique de mouchage pour bébé.

Avènement d’une nouvelle ère en médecine

La « santé connectée » est un concept qui est en passe de révolutionner notre approche de la médecine. Basée sur l’utilisation d’appareils ou d’applications mobiles destinés à recueillir des données sur la santé des patients, la santé connectée, appelée également « e-santé », ouvre des perspectives prometteuses en matière de prévention des maladies et de suivi des patients.

Un programme varié et de qualité

L’Association des médecins d’El Fida-Mers Sultan (AMEF) a organisé du 29 septembre au 1er octobre derniers son 2e congrès annuel. Selon son président, le Dr Abdelaziz Anbari, l’objectif de cet événement scientifique a été de permettre aux médecins participants de découvrir les dernières actualités en matière de prise en charge de différentes pathologies.

Lancement officiel au Maroc

Gazyva® est un anticorps monoclonal anti-CD20 humanisé de type II utilisé en onco-hématologie. L’obinutuzumab a été spécialement développé pour se lier à la protéine CD20, qui se trouve sur certaines cellules B, mais pas sur les cellules souches ni sur les cellules plasmatiques. Il est destiné au traitement de la leucémie lymphoïde chronique et du lymphome folliculaire. Ce médicament est désormais disponible au Maroc.

Participation marocaine très remarquée

Le 1er Forum de l’officine, organisé par le Syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie du 29 au 30 septembre derniers, a été marqué par la participation remarquée de représentants marocains de la profession.

La réalité virtuelle pourrait-elle nuire à la santé ?

Si la réalité virtuelle n’est pas une technologie récente (la première machine de réalité augmentée a été créée par l’ingénieur en informatique Ivan Sutherland en 1968), son utilisation commence à peine à se démocratiser. Mais d’ores et déjà, il semblerait que cette technologie puisse rapidement venir en aide aussi bien aux professionnels de santé qu’aux patients.

 

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.