Le LDL, cible thérapeutique prioritaire

Les laboratoires MSD ont organisé une conférence le 26 janvier dernier dédiée aux nouvelles recommandations édictées par la Société européenne de cardiologie (ESC) et la Société européenne d’Athérosclérose (EAS) en matière de prise en charge des dyslipidémies. Les cardiologues conviés à cet événement ont pu débattre autour des perspectives de traitement de cette pathologie.

Des spécificités à connaître

Le choix d’un antibiotique intègre un certain nombre de critères. Il tient généralement compte de la clinique, du germe suspecté et de la sensibilité de ce germe au traitement. Il repose le plus souvent sur un raisonnement probabiliste.

Directrice générale de Sothema

Un bilan rassurant et des perspectives encourageantes

Lamia tazi

Directrice générale de Sothema

Doctinews N° 41 Février 2012

Rôle de la thyroïde dans les maladies cardiovasculaires

En partenariat avec les laboratoires Merck Serono, la troisième journée du GMET (Groupe marocain des études de la thyroïde), un groupe de travail de la SMEDIAN, s’est tenue le 7 janvier 2012, à Casablanca.  Une journée qualifiée par le Pr Fatima Marouan, Présidente de la SMEDIAN, de « réussite sur le plan scientifique en raison des thèmes choisis, de la qualité des orateurs et de l’intérêt de l’assistance, ce dont attestent la pertinence des questions et l’assiduité de la salle.

« PIP »

Les prothèses mammaires siliconées fabriquées par la société Française Poly Implants Prothèses (PIP), mise en liquidation judiciaire en mars 2010, sont au cœur de l’actualité de vigilance à travers le monde du fait de l’augmentation du nombre de fissures et de ruptures liées à une défaillance de la qualité du produit. Certaines sociétés ont introduit ce type de prothèses au Maroc, dont l’une les a enregistrées en 2005.

La notification au cœur des débats

La Société Marocaine de Pharmacovigilance (SMPV), fondée par le Pr Rachida Soulaymani Bencheikh,  a organisé le 15 décembre son 5e Congrès national de pharmacovigilance sous le thème « La notification en pharmacovigilance, une responsabilité collective ou individuelle ? » L’accent a été mis sur l’importance de la notification, pierre angulaire de la pharmacovigilance.

Rencontre entre médecins et pharmaciens

« Le droit à la santé dans la Constitution marocaine » est l’un des sujets phares discutés à l’occasion du 1er Salon des Pharmaciens du Sud et des 9e Journées Médicales de Taroudant. Les intervenants présents les 9 et 10 décembre derniers ont pu débattre du rôle du médecin et du pharmacien dans la préservation du droit d’accès du citoyen aux soins de santé.

Les industriels ont un rôle à jouer

« Les décisions de la Commission nationale de pharmacovigilance sont souvent basées sur celles des agences internationales, à défaut de disposer de données nationales », regrette le Dr Rachid Lamrani, président du conseil de l’Ordre des pharmaciens fabricants et répartiteurs (COPFR) qui souhaite que la pharmacovigilance industrielle devienne une source d’information majeure et fiable pour les prises de décision par les autorités.

Les solutions pour mieux communiquer

« Il est aujourd’hui nécessaire de mettre en place une stratégie de communication digitale pour les médecins », a affirmé Robin Benard, entrepreneur chez VMED SAS, «  et de dresser un tableau des initiatives existantes et futures en matière de communication 2.0. Les moyens de communication traditionnels sont aujourd’hui remis en cause. Grâce à Internet, la relation médecin-laboratoire évolue à grands pas, et les projets originaux des laboratoires  se multiplient pour suivre cette évolution ».

Des méthodes innovantes

Les laboratoires MSD ont organisé le 20 décembre dernier, à l’hôtel Hayatt Regency de Casablanca, une conférence de presse sur les nouveaux produits de contraception féminine introduits récemment au Maroc.

Inauguration des nouveaux locaux

Novartis a choisi le quartier de Sidi Maârouf pour installer ses nouveaux bureaux.

Page 62 sur 62

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.