Convalescence

Convalescence 12 mai 2020

Guéris du Covid-19, des patients témoignent

Pour beaucoup, le confinement imposé par l’épidémie de Covid-19 est une épreuve. Mais pour d’autres, l’épreuve aura été celle du virus en lui-même, de l’hospitalisation, des effets secondaires des traitements à la chloroquine et à l’azithromycine et de l’attente, parfois interminable, des résultats des tests RT-PCR pratiqués pour détecter la présence du coronavirus.

Zineb Semlali, opératrice dans le tourisme à Marrakech, a contracté le virus aux alentours du 18 mars, soit deux jours avant l’entrée en vigueur du confinement, le 20 mars, et deux jours après sa dernière sortie en dehors de son domicile, le 16 mars. ''J’ai toussé et j’ai eu de la fièvre pendant dix jours, j’ai perdu le goût pendant deux jours… Mais à aucun moment je n’ai imaginé qu’il s’agissait du Covid-19. J’ai traité mes maux toute seule, avec des antibiotiques, de la Vitamine C, du Doliprane… Puis après, c’est passé'', nous raconte-t-elle. Mais deux semaines plus tard, son père, avec lequel elle vit ainsi que sa mère et son fils de neuf ans, tombe malade. Il est pris d’une grosse fatigue au point de ne plus pouvoir se lever, présente de la fièvre, des maux de ventre, une perte totale d’appétit. ''C’est comme ça qu’on a compris. On l’a emmené dans une clinique, où les médecins ont détecté des traces de Covid-19. Il a été transféré au CHU Mohammed VI de Marrakech en soins intensifs avec 40° de fièvre. Ma mère, mon fils et moi avons été dépistés le lendemain, tous positifs et tous asymptomatiques'', ajoute-t-elle. Pour Zineb, l’annonce de l’hospitalisation est un choc. Initialement partie pour dix jours, elle restera trois semaines au CHU Mohammed VI et une semaine dans un centre de vacances dédié à l’accueil des patients atteints de Covid-19 en convalescence. A l’exception de son fils qui n’a qu’un traitement à base d’azithromycine, ''à petite dose pendant trois jours'', elle et sa mère ont un traitement de dix jours à base de chloroquine et d’azithromycine. Les effets secondaires ne se font pas attendre : ''J’avais énormément de vertiges, des nausées, des troubles du sommeil, des insomnies… Je voyais flou ; je devais constamment cligner de l’oeil pour voir correctement.''

Source : Médias24

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.