Innovation

Innovation 18 mai 2021

MAScIR conçoit un dispositif pour le dépistage en temps réel et sans réactifs des patients négatifs au covid-19

Le centre "Digitalisation & dispositifs micro-électroniques intelligents" de la Fondation MAScIR, relevant de l’Université Mohammed VI Polytechnique, a mis au point un dispositif pour le dépistage en temps réel et sans réactifs des patients négatifs au Covid-19.

"Ce dispositif portable et miniaturisé, présente plusieurs avantages, notamment l’absence de réactifs ou de préparation spécifique pour la réalisation du test et l’obtention du résultat sur Smartphone en moins de 20 secondes", a indiqué MAScIR dans un communiqué.

Il s'agit d'un dispositif électronique, miniaturisé, portable et connecté basé sur la technologie de la spectroscopie proche infrarouge (FT-NIR), couplée à des modèles embarqués d’intelligence artificielle, qui permet de dépister en moins de 20 secondes l’absence du Covid-19 dans un échantillon nasopharyngé, précise la même source. Une fois mis au point, le dispositif a été testé au niveau du laboratoire avec l’appui de l’Hôpital Militaire de Rabat et l’Institut Pasteur de Casablanca, relève le communiqué, notant que MAScIR a déposé un brevet en septembre 2020 puis a soumis le dispositif pour validation auprès du Laboratoire de recherche et d’analyses médicales de la Gendarmerie Royale (LRAM) qui en a évalué les performances conformément à la norme NF EN ISO 15189 : 2012 .

Cette évaluation, qui a concerné 585 échantillons et mis en évidence une sensibilité de 94% et une spécificité à 70%, a fait l’objet d’un rapport de vérification des performances de la méthode "Rapid Covid-19 IR" élaboré par les experts du LRAM, a souligné la même source.

Le premier prototype du "Rapid Covid-19 IR" réunit tous les critères de performance nécessaires pour le dépistage des patients négatifs au SARS-CoV-2 dans les échantillons biologiques nasopharyngés. La Direction du Médicament et de la Pharmacie (DMP) a affirmé, suite à l’examen du dossier technique et du rapport d’évaluation du LRAM, que ce dispositif présente l’avantage d’être utilisé pour ce type de dépistage, poursuit le communiqué, précisant que le "Rapid Covid-19 IR" a été développé dans une logique de screening à grande échelle pour aider à augmenter la capacité globale de dépistage et accompagner la reprise progressive de l’activité économique.

 

Source : Le Matin

 

dans la même rubrique

Covid-19

Monde

Covid-19

Études en médecine

Covid-19

Covid-19

Copyright © 2022 Doctinews.

All rights reserved.