Casablanca

Casablanca 27 juin 2022

3e Congrès international sur l’utilisation du Cannabis 

Initié par l’Association Marocaine Consultative d’Utilisation du Cannabis (AMCUC), ce conclave scientifique offre l’opportunité aux participants de discuter de plusieurs questions ayant trait aux différents aspects relatifs à l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques et à ses bienfaits médicaux.

Il est aussi l’occasion de mettre l’accent sur les perspectives prometteuses de l’usage du cannabis thérapeutique au Maroc et d’échanger avec des scientifiques de renom, notamment d’Israël, sur leur expérience en matière de recherche et de développement dans le domaine du cannabis.

A cette occasion, le Président de l’AMCUC, professeur Redouane Rabii, a souligné que ce congrès constitue une suite de multiples congrès, événements et journées scientifiques organisés par l’Association pour sensibiliser aux bienfaits de l’utilisation thérapeutique du cannabis, notant que l’engagement de l’AMCUC dans cette voie part de la profonde conviction en cette plante qui était pendant de décennies un symbole d’illégalité et de marginalisation sociale, alors qu’elle était pendant des siècles un remède utilisé par « nos ancêtres médecins les plus brillants ».

Il s’est dit « convaincu » de la capacité du Maroc à relever le défi, surtout qu’il dispose de tous les atouts nécessaires pour réussir ce chantier, relevant que « nous disposons de la meilleure plante et nous ne manquons ni de matières grise ni de plateau de recherche ni d’outils de production. Nous avons la confiance totale dans nos industriels, nos universitaires et nos agriculteurs ».

Pr Rabii a salué, à cette occasion, les agriculteurs présents à ce congrès qui, selon lui, sont la « pierre angulaire » de ce projet, appelant à agir rapidement et efficacement vu que le Royaume réalise des progrès dans tous les domaines.

« Nous ne manquerons pas l’occasion de rendre le secteur du cannabis médical une locomotive de recherche et de valeur ajoutée pour notre pays », a-t-il dit.

Pour sa part, l’expert israélien Yoram Ohayon a souligné que ce congrès est l’occasion d’échange d’expérience et d’expertise en matière d’usage thérapeutique du cannabis, notant que le Maroc a d’énormes potentiels pour que ce secteur soit porteur de valeur ajoutée.

 

Source : MAP

dans la même rubrique

Généralisation de la protection sociale

Généralisation de la protection sociale

La Confédération des syndicats des pharmacies d’officine livre ses recommandations

Afin d’accompagner le chantier de...

Élimination de l’hépatite C à l’horizon 2030

Élimination de l’hépatite C à l’horizon 2030

Le plan d'attaque du ministère de la Santé

Bien qu’elle soit curable, l’hépatite virale C (HVC) tue encore plus de ...

Professionnels de la santé marocains du monde

Professionnels de la santé marocains du monde

Consultations pour appréhender leur contribution au développement du secteur au Maroc

Abdellah Boussouf, Secrétaire gé...

Skhirat

Skhirat

Ouverture du colloque international "P...

Ministre de la Santé

Ministre de la Santé

« Nous vi...

Maroc

Maroc

Le ministère de la Santé lance la première campagne nationale de dépistage de l’hépatite C

Le ministère de la Sant...

dans la même rubrique

Covid-19

Monde

Covid-19

Études en médecine

Covid-19

Covid-19

Copyright © 2022 Doctinews.

All rights reserved.