Rapport

Rapport 14 janvier 2020

 La fuite des médecins et des cadres de santé coûte cher au Maroc

Un rapport britannique vient de révéler des données pour le moins inquiétantes sur l’immigration des médecins et des techniciens de santé marocains, rapporte Al Massae dans son édition de ce lundi 13 janvier.

La fuite de ces cadres coûte au pays entre 0,10% et 0,25% de son PIB, soit entre 1,1 milliard de dirhams et 2,67 milliards de dirhams. S’agissant des effets de cette immigration sur la Santé au Maroc, le rapport cite, entre autres conséquences, la mortalité maternelle et infantile, en raison du manque de médecins. Le Maroc accuse également des pertes en matière de coût de formation de ces cadres dont il ne bénéficie pas.

Source : Challenge.ma

dans la même rubrique

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.