Maroc

Maroc 16 juin 2021

Les médecins marocains vent debout contre le projet de loi visant à faciliter le recrutement des étrangers

Le projet de loi visant à faciliter la pratique des médecins étrangers au Maroc fait polémique. La version adoptée en Conseil de gouvernement n’est pas totalement acceptée par le corps médical. Celui-ci, qui dénonce l’absence de concertation pour l’élaboration de cette nouvelle loi, propose des amendements « pour garantir la santé des citoyens ».

Le projet de loi 33-21  modifiant et complétant la loi 131-13, relative à l’exercice de la médecine, sera discuté mercredi 16 juin en Commission des secteurs sociaux, à la Chambre des représentants.

Trois syndicats et une association représentant le corps médical marocain s’opposent à la version adoptée le 27 mai en Conseil de gouvernement. Il s’agit du Conseil syndical national des médecins généralistes privés (CSNMSP), le Syndicat national des médecins généralistes (SNMG), le Syndicat national des médecins du secteur libéral (SNMSL) et l’Association nationale des cliniques privées (ANCP). «Nous ne sommes pas contre ce texte, mais la mise en place de garde-fous est obligatoire pour garantir la santé des citoyens», nous confie une source syndicale, jointe par nos soins.

Rappelons que ce projet de loi s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement du chantier de la protection sociale initié par le Roi Mohammed VI, dont le but est la généralisation de la couverture médicale à fin 2022. « Dans son discours, le Roi ne parle nullement de médecins étrangers. Il parle de recours aux compétences étrangères, en cas de besoin, pour combler le manque dans les zones sous-médicalisées au Maroc», poursuit notre source.

Six principaux amendements ont été présentés par lesdits syndicats et Association à la présidente de la Commission des secteurs sociaux et au Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM), respectivement les 7 et 9 juin dernier, après une première discussion avec le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, le 1er juin 2021.

 

Source : Médias24



dans la même rubrique

Décès

Décès

Monsieur Radouane El Ghafri  n’est plus

L’industrie pharmaceutique marocaine est en deuil. Et pour cause, Monsieur Rado...

Internat en médecine

Internat en médecine

Une nuit de garde simulée, à l’UM6SS de Casablanca

Le Centre de Simulation (IMSC) de l’Universit...

La loi 33-21 entre en vigueur

La loi 33-21 entre en vigueur

Voici les conditions d'exercice pour les médecins étrangers

Ayant pour objectif de combler la pénuri...

Hépatite

Hépatite

L’ALCS dénonce les retards dans le plan stratégique national

La communauté internationale célèbr...

Névralgie pudendale

Névralgie pudendale

La reconnaître pour la traiter 

La névralgie pudendale est un sujet d’actualité qui a fait récem...

Santé

Santé

BioNTech va lancer un vaccin à ARNm contre le paludisme

Après avoir développé avec Pfizer un vaccin...

dans la même rubrique

Covid-19

Officiel

Covid-19

Vaccination

Etude

Vaccination

Copyright © 2021 Doctinews.

All rights reserved.