Nouvelles techniques d’irradiation

Nouvelles techniques d’irradiation 18 février 2021

 UNE RÉVOLUTION DANS LE TRAITEMENT DU CANCER

La radiothérapie est une méthode de traitement locorégional des cancers qui utilise des radiations pour détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité à se multiplier. De nouvelles techniques d’irradiation sont apparues ces dernières années et ont révolutionné le traitement du cancer.

Doctinews N°139 JANVIER 2021


Par le Pr Fadila KOUHEN

 Professeur agrégé en Radiothérapie à l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa de Casablanca. Université Mohammed VI des sciences de la santé


 La radiothérapie est l’un des trois traitements majeurs du cancer. Plus de la moitié des patients atteints d’un cancer sont traités par cette thérapie à une étape de leur parcours de soin. La radiothérapie a le double avantage d’être à la fois un traitement curatif participant à la guérison de plus de 60 % des cancers et un traitement conservateur qui évite de nombreuses mutilations dues à la chirurgie. Le grand défi de la radiothérapie depuis son invention est de pouvoir délivrer la dose la plus élevée possible à la tumeur et la plus faible aux tissus sains. Pour pallier ces difficultés, la recherche technologique tente depuis 100 ans à obtenir une irradiation de très haute précision grâce notamment aux progrès en matière d’informatique, d’imagerie médicale, de contention, de dosimétrie et d’appareils de radiothérapie avec pour objectif l’augmentation du taux de guérison et l’amélioration de la tolérance des traitements. Cette revue narrative a pour but de lister les différentes nouvelles techniques d’irradiation ainsi que leurs intérêts pour le parcours thérapeutique du patient cancéreux.

RADIOTHÉRAPIE CONFORMATIONNELLE AVEC MODULATION D’INTENSITÉ (RCMI)

Elle représente une évolution de la radiothérapie tridimensionnelle rendue possible par les logiciels de planimétrie inverse. Les avantages dosimétriques de la RCMI résident dans sa capacité à distribuer des doses complexes, notamment des formes concaves adaptées à l’anatomie, en délivrant de façon sélective la dose prescrite à la tumeur et en réduisant les doses aux organes à risque habituellement inclus dans les champs d’irradiation. Elle a permis ainsi de traiter les tumeurs de forme complexe comme le cancer de la tête et du cou, du canal anal, de la prostate …La RCMI peut utiliser des faisceaux stationnaires, appelés techniques « step and shoot » et « sliding window », ou des techniques utilisant un déplacement continu de la source de rayonnement autour de l’isocentre selon un ou plusieurs arcs, appelées VMAT pour « volumetric modulated arc therapy » qui permettent de réaliser ces RCMI en quelques minutes. 

RADIOTHÉRAPIE GUIDÉE PAR L’IMAGERIE (IGRT)

La radiothérapie guidée par l’image (IGRT) est une méthode basée sur l’utilisation de l’imagerie en salle de traitement. L’imagerie est garante de la conformité de la délivrance de l’irradiation telle que planifiée. Elle permet une visualisation directe ou indirecte de la tumeur au cours de la séance d’irradiation. Dans le cas où la position de la tumeur ne correspond pas à sa position théorique issue de la planification, la table de traitement est déplacée pour pallier à ses différences, réduisant ainsi le risque de surdosage aux tissus sains qui peut causer des effets secondaires dont la gravité est variable en fonction de l’organe atteint et du sous-dosage de la tumeur.

TECHNIQUES D’AS- SERVISSEMENT RESPIRATOIRE

L’efficacité du traitement est tributaire de la précision de l’impact des radiations sur la tumeur. Or celle-ci est difficile à obtenir car la respiration du patient rend la cible mouvante. La prise en compte des mouvements respiratoires a toujours été une problématique majeure de la radiothérapie thoracique (poumons, seins…) et abdominale (foie, reins…). Le développement de la RCMI et la radiothérapie stéréotaxique l’a encore accentuée : les marges de sécurité et la taille des champs d’irradiation diminuant, il est devenu nécessaire d’évaluer très précisément les mouvements des organes induits par la respiration et essayer de les réduire ou du moins les contrôler afin de ne pas rater le volume cible à irradier, impactant ainsi le contrôle local de la maladie. Les techniques d’asservissement respiratoire représentent un progrès important pour le traitement des tumeurs mobiles avec la respiration, comme les cancers pulmonaires, mammaires et hépatiques. Deux principales approches peuvent être actuellement distinguées : dans la première, la respiration du patient est bloquée, soit volontairement, soit par l’occlusion d’une valve ; la seconde approche consiste à suivre en temps réel le rythme ventilatoire spontané et à déclencher le scanner ou l’accélérateur linéaire à un niveau, toujours identique, du cycle respiratoire.

LA RADIOTHÉRAPIE STÉRÉOTAXIQUE

C’est une technique de haute précision basée sur l’utilisation de microfaisceaux convergents permettant d’irradier à haute dose de très petits volumes. La radiothérapie stéréotaxique, d’abord intracrânienne, s’adresse désormais au corps entier. Plusieurs résultats de recherche récents montrent son intérêt pour la survie des patients. Ce traitement constitue une avancée dans la prise en charge de nombreuses tumeurs, comme les métastases cérébrales, hépatiques, osseuses, les réirradiations… A l’opposé de la radiothérapie classique, où la dose prescrite est délivrée en plusieurs séances journalières, allant jusqu’à trente-cinq séances, la dose est délivrée en radiothérapie stéréotaxique en une à trois séances en moyenne grâce à une technique de définition spatiale très précise. Les appareils peuvent être dédiés à la stéréotaxie, comme le Cyberknife (Accuray®), composé d’un accélérateur linéaire miniaturisé fixé sur un bras robotisé ou des accélérateurs tels que le TrueBeam STx (Varian®) ou le Versa HD (Elekta®). Ils sont utilisés pour des irradiations conventionnelles et sont équipées de collimateurs micro-multilames leur autorisant l’irradiation en condition stéréotaxique. LE TRUEBEAM STX :

UNE INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DES PATIENTS MAROCAINS

Le TrueBeam STx® est un accélérateur linéaire, innovant, intelligent et intuitif permettant de répondre aux challenges de la radiothérapie des cancers. Il permet une meilleure définition de la cible tumorale, une meilleure optimisation de la distribution de la dose délivrée au volume à irradier et une prise en compte des variations anatomiques au cœur de l’irradiation, ce qui offre un grand confort aux patients et une meilleure certitude dans le traitement. Le Casablanca Cancer Center (CCC) de l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa à Casablanca était le premier au Maroc, en Afrique et au Moyen-Orient à offrir à ses patients cette innovation technologique majeure. Le TrueBeam STx® est le résultat de plusieurs années de recherche. Il constitue une plateforme de radiothérapie sophistiquée et innovante. Avec son système perfectionné, très précis, sa technologie RapidArc, Table 6D, MLC120 HD et en association avec les systèmes de Tracking CALYPSO et Optical Surface monitoring System « OSMS », cette machine révolutionnaire est en mesure de suivre le déplacement de la tumeur au cours de l’irradiation et d’adapter en temps réel la délivrance du traitement, garantissant de la sorte une certitude sur le dépôt de dose dans le volume cible et une préservation accrue des organes à protéger. Ce processus nommé « Real Time Tracking » permet de fournir de très hautes doses dites ablatives qui se font en 3 ou 4 séances, parfois même en une seule séance, avec un degré de précision de l’ordre du millimètre. Les faisceaux FFF offrent un débit beaucoup plus rapide : le temps d’irradiation est ainsi réduit pour une efficacité accrue afin d’offrir plus de confort aux patients. 

Dans la même rubrique

Nouvelles techniques d’irradiation

Nouvelles techniques d’irradiation

 UNE RÉVOLUTION DANS LE TRAITEMENT DU CANCER

Lire la suite

FAIRE FACE AU STRESS PENDANT LA CRISE SANITAIRE LIÉE À LA COVID-19

FAIRE FACE AU STRESS PENDANT LA CRISE SANITAIRE LIÉE À LA COVID-19

 L'HYPNOSE, UN OUTIL TRÈS UTILE

Le contexte actuel de COVID-19 génère un stress majeur dans la population et la santé des citoyens, défi...

Lire la suite

PLASMA RICHE EN PLAQUETTES

PLASMA RICHE EN PLAQUETTES

 DE LA PRÉPARATION À L’UTILISATION

D’abord utilisé en implantologie et en médecine du sport pour accélérer la cicatrisation et la r...

Lire la suite

ANALGÉSIE LOCORÉGIONALE DANS LA CHIRURGIE DU SEIN

ANALGÉSIE LOCORÉGIONALE DANS LA CHIRURGIE DU SEIN

 OPTIMISER LA GESTION DE LA DOULEUR POST- OPÉRATOIRE 

L’analgésie locorégionale permet d’optimiser la prise en charg...

Lire la suite

COMMUNICATION THÉRAPEUTIQUE

COMMUNICATION THÉRAPEUTIQUE

SOIGNER SA COMMUNICATION POUR MIEUX SOIGNER SES PATIENTS

La communication thérapeutique oriente le patient vers une position d’acteur et de...

Lire la suite

Micronutrition

Micronutrition

 UNE DISCIPLINE EN PLEIN ESSOR

 La micronutrition est une discipline en plein essor. Son but est de « corriger » les carences en micronutr...

Lire la suite

Copyright © 2021 Doctinews.

All rights reserved.