Qualité de vie en médecine

Un concept utopique sous nos cieux

La belle saison pointe le bout du nez. Celle de la mer, des vacances, mais aussi des fruits et légumes gorgés de soleil et en abondance. Pendant ces mois de juillet et août, plus que pendant le reste de l’année, il y a donc du choix ! Pour le plus grand plaisir de tous, prunes, raisins, tomates, concombres, pêches, melons, pommes, poires… ne demandent qu’à être dégustés !

Ismail berrada

Directeur de publication et de la rédaction

Doctinews N°46 Juillet 2012

 

AAliments de plaisir, ils sont aussi des vecteurs de santé. Chargés de vitamines, de fibres, de minéraux et de bien d’autres éléments vitaux, les fruits et légumes permettent d’équilibrer globalement la ration alimentaire quotidienne sans surcharge ni carence. Ils ont même un effet protecteur contre certaines affections chroniques comme les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et certains cancers. A ce  constat des études épidémiologiques, l’OMS ajoute que chaque année, 2,7 millions de vie pourraient être sauvées par une augmentation suffisante de la consommation des fruits et légumes, estimée à 400 g/jour. D’où le succès du fameux slogan « 5 fruits et légumes par jour ».
Mais qu’en est-il au Maroc ? Les Marocains associent-ils une alimentation saine et équilibrée à la consommation de fruits et de légumes ? Consomment-ils la quantité de fruits et légumes recommandée pour être en bonne santé ? Les éléments de cadrage sur leur consommation à propos de ces aliments sont très rares. Appel donc aux spécialistes et aux instances concernées pour se pencher sur cette question cruciale de santé !

 

L’oms estime que chaque année, 2,7 millions de vie pourraient être sauvées par une augmentation suffisante de la consommation des fruits et légumes, estimée à 400 g/jour.

Dans ce cadre, les analyses nutritionnelles à effectuer devraient avoir pour but d’étudier en détail les informations sur l’alimentation de chacun, mais aussi l’évaluation de la consommation globale des divers facteurs influençant la consommation de fruits et de légumes dans notre pays, liés, entre autres, à l’environnement physique, social, culturel et économique, ainsi qu’à des facteurs personnels tels que les préférences gustatives, le niveau d’indépendance et l’importance attachée à une nourriture saine.  
Mais au-delà de ces statistiques utiles, dont l’objectif est de définir l’ossature d’une stratégie  nationale pour la promotion des fruits et légumes, ce sont les meilleures approches visant à l’accroître qu’il faudrait mettre en avant. Une telle initiative serait l’œuvre de plusieurs acteurs oeuvrant dans les domaines variés de la santé, l’agriculture, l’éducation, le développement, la fabrication d’aliments et de boissons, la restauration, les détaillants, etc. Ce partenariat soulignerait l’importance du travail commun de toutes les parties en vue d’arriver à une augmentation durable de la consommation des fruits et légumes. Du producteur au consommateur, ils bénéficieraient tous de la prévention des maladies chroniques et des carences en micronutriments.

Dans la même rubrique

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CETTE CAMPAGNE A DONNÉ SES FRUITS PUISQUE LE NOMBRE DE PERSONNES VACCINÉES NE CESSE DE CROÎTRE

La campagne de vaccination contre la Covid-1...

Lire la suite

MALADIE D'ALZHEIMER

MALADIE D'ALZHEIMER

LA MALADIE REPRÉSENTE PLUS DE 1% DU PIB MONDIAL !

La communauté internationale célébrera le 21 septembre prochain la Journée mondiale de ...

Lire la suite

CORONAVIRUS

CORONAVIRUS

 Au Maroc, la situation semble pour l’instant sous contrôle.  

 La peur suscitée par le coronavirus vire peu à peu à la psychose. Les...

Lire la suite

PÉNURIE

PÉNURIE

 LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SONT CONCENTRÉS À CASABLANCA

La carte sanitaire élaborée par le ministère de la Santé montre une grande p...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

CE FLÉAU CAUSE CHAQUE ANNÉE LE DÉCÈS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES

Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalenc...

Lire la suite

DÉMENCE

DÉMENCE

 LE NOMBRE DE CAS DE DÉMENCE VA DOUBLER D'ICI 2050

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes de d...

Lire la suite

Copyright © 2022 Doctinews.

All rights reserved.