Tajine émaillé

Gare à l’intoxication à petit feu !

Avec l’hiver et son froid, les fêtes religieuses et leurs rituels au Maroc, notre alimentation s’enrichit inconsciemment. Le tajine, distingué par le savoir-faire des artisans et l’originalité des formes, devient le symbole des arts de la table chez nous.

 

Ismail berrada

Directeur de publication et de la rédaction

Doctinews N°49 Novembre 2012

 

Cette particularité a certes un secret. Ce ragoût de viande ou de poisson garni de légumes, de fruits secs, tels que pruneaux, abricots, olives, citrons confits, émerveille et régale !
Sa cuisson lente et sur un feu doux est l’autre secret de ces plats conviviaux. Outre son excellent rendement en termes de respect de la couleur et de la saveur des ingrédients, cette technique, en permettant la cuisson des aliments à petit feu, dans leur propre eau de végétation, préserve des valeurs nutritionnelles pouvant aller jusqu’à 30 % en matière de vitamines.
Toutefois, cuisiner sainement ne se limite pas qu’à ces particularités. Encore faut-il être sûr de la sécurité sanitaire du récipient utilisé ! De l’avis des experts nationaux et internationaux, le plomb utilisé pour l’émaillage de notre tajine est incriminé dans de nombreuses intoxications jugées, dans certains cas, mortelles.

 

Un plan d’action visant le respect des normes en vigueur et la protection de la réputation des produits de poterie a été mis en place en 2008.

Les symptômes liés à ce type d’intoxication sont nombreux : goût métallique dans la bouche, douleurs abdominales, vomissements et diarrhée, convulsions… et leurs effets varient selon certains facteurs comme l’âge et la durée d’exposition et surtout la dose ingérée. Le risque de transmission n’est pas non plus minime. A titre d’exemple, une jeune femme qui a été significativement contaminée par le plomb des années avant sa grossesse, peut transmettre la maladie à son enfant, in utero.
A la lumière des données soulevées, le Maroc s’est mobilisé pour sauver le tajine. Un plan d’action visant le respect des normes en vigueur et la protection de la réputation des produits de poterie a été mis en place en 2008. Des années après son lancement, les campagnes de communication à visée promotionnelle s’organisent de manière régulière. Pourtant, le développement continu et soutenu de l’offre et de la demande doit inciter à un sérieux engagement des services concernés pour ce qui est de la certification et du contrôle de ces produits. Et tant pour le consommateur que pour les professionnels du secteur de la poterie, la définition des mesures adaptées de prévention, de protection et de surveillance pour chaque niveau d’exposition reste élémentaire. C’est donc là que tout effort d’information et de sensibilisation à l’échelle nationale ne pourra que contribuer à atteindre les objectifs escomptés.
Le tajine est l’ustensile des saveurs traditionnelles, exotiques et modernes par excellence. Préservons donc mieux sa valeur gastronomique et socioculturelle universelles, auxquelles s’ajoute une dimension patrimoniale et artisanale exceptionnelle !

Dans la même rubrique

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CETTE CAMPAGNE A DONNÉ SES FRUITS PUISQUE LE NOMBRE DE PERSONNES VACCINÉES NE CESSE DE CROÎTRE

La campagne de vaccination contre la Covid-1...

Lire la suite

MALADIE D'ALZHEIMER

MALADIE D'ALZHEIMER

LA MALADIE REPRÉSENTE PLUS DE 1% DU PIB MONDIAL !

La communauté internationale célébrera le 21 septembre prochain la Journée mondiale de ...

Lire la suite

CORONAVIRUS

CORONAVIRUS

 Au Maroc, la situation semble pour l’instant sous contrôle.  

 La peur suscitée par le coronavirus vire peu à peu à la psychose. Les...

Lire la suite

PÉNURIE

PÉNURIE

 LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SONT CONCENTRÉS À CASABLANCA

La carte sanitaire élaborée par le ministère de la Santé montre une grande p...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

CE FLÉAU CAUSE CHAQUE ANNÉE LE DÉCÈS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES

Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalenc...

Lire la suite

DÉMENCE

DÉMENCE

 LE NOMBRE DE CAS DE DÉMENCE VA DOUBLER D'ICI 2050

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes de d...

Lire la suite

Copyright © 2022 Doctinews.

All rights reserved.