Sauvons des vies

Sauvons des vies

Les chiffres du rapport publié par l’Organisation non gouvernementale « Save the Children » sont accablants : chaque année, un million de nouveau-nés décèdent dans les 24 heures suivant leur naissance ! Selon cette ONG, « les décès se produisent en raison de la naissance prématurée et des complications lors de l'accouchement telles que le travail prolongé, la pré-éclampsie et l'infection, qui peuvent être évitées si les experts de santé de qualité sont présents ».

Ismail berrada

Directeur de publication et de la rédaction

Doctinews N°64 Mars 2014

 

Parmi les points essentiels qui doivent retenir l’attention des professionnels de santé impliqués dans les accouchements figurent ce que l’organisation qualifie de soins néonatals de base, à savoir accent sur la propreté, y compris les soins du cordon, chaleur, soutien à l'allaitement immédiat et reconnaissance des signes de danger et recours aux soins.
C’est justement à ce niveau que se situe le combat de l’association marocaine Al Hayat-Chaînes de vie qui vient de lancer officiellement sa campagne nationale de communication baptisée « Sauvons 10 000 nouveau-nés ». Cette campagne, qui s’inscrit dans le cadre du plan national d’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et infantile, mérite largement d’être relayée, encouragée et soutenue. Car il s’agit de sauver la vie de milliers de bébés, tout simplement en respectant et appliquant des gestes simples qui forment les « quatre chaînes de vie » que sont l’hygiène, la respiration, la chaleur et l’allaitement maternel.

 

quelques gestes simples peuvent suffire pour sauver des milliers de nouveau-nés

Jusqu’à ce jour, l’association a déjà formé plus de 900 sages-femmes à ces quatre chaînes de vie et compte en former 2 000 de plus d’ici la fin de l’année. Certes, les sages-femmes savent que l’hygiène, la chaleur, la respiration et l’allaitement maternel sont des éléments vitaux pour le nouveau-né. Mais les conditions dans lesquelles elles exercent, surtout en milieu rural, les confrontent à des situations où elles n’ont pas d’autre choix que d’utiliser les moyens à leur disposition, c’est-à-dire aucun ! Dans ce contexte, en dehors de toute complication liée à l’accouchement, des gestes simples, mais peu connus permettent de sauver des vies.
Ces conseils ne s’adressent d’ailleurs pas seulement aux sages-femmes. Ils s’adressent à toute autre personne en mesure de participer à un accouchement, qu’il s’agisse de professionnels de santé ou de proches d’une future maman car, aujourd’hui encore, nombreuses sont les femmes qui accouchent en milieu non surveillé au Maroc.
Alors, tous ensemble, retenons et diffusons ces quatre chaînes de vie.
Nous contribuerons ainsi, nous aussi, à sauver quelques-unes de ces précieuses vies.

Dans la même rubrique

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CETTE CAMPAGNE A DONNÉ SES FRUITS PUISQUE LE NOMBRE DE PERSONNES VACCINÉES NE CESSE DE CROÎTRE

La campagne de vaccination contre la Covid-1...

Lire la suite

MALADIE D'ALZHEIMER

MALADIE D'ALZHEIMER

LA MALADIE REPRÉSENTE PLUS DE 1% DU PIB MONDIAL !

La communauté internationale célébrera le 21 septembre prochain la Journée mondiale de ...

Lire la suite

CORONAVIRUS

CORONAVIRUS

 Au Maroc, la situation semble pour l’instant sous contrôle.  

 La peur suscitée par le coronavirus vire peu à peu à la psychose. Les...

Lire la suite

PÉNURIE

PÉNURIE

 LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SONT CONCENTRÉS À CASABLANCA

La carte sanitaire élaborée par le ministère de la Santé montre une grande p...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

CE FLÉAU CAUSE CHAQUE ANNÉE LE DÉCÈS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES

Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalenc...

Lire la suite

DÉMENCE

DÉMENCE

 LE NOMBRE DE CAS DE DÉMENCE VA DOUBLER D'ICI 2050

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes de d...

Lire la suite

Copyright © 2022 Doctinews.

All rights reserved.