Epidémies…

Epidémies…

Alors que l’une des préoccupations majeures de nombreux Etats et gouvernements consiste aujourd’hui à lutter contre le fléau des maladies non transmissibles, à chaque flambée d’épidémie, les maladies infectieuses se rappellent à nos bons souvenirs. Le virus Ebola, parti de Guinée, se répand aujourd’hui au Libéria, en Sierra Léone et au Mali et personne ne peut prédire le nombre des futures victimes, ni le lieu où ce virus va encore se propager.

Ismail berrada

Directeur de publication et de la rédaction

Doctinews N°66 Mai 2014

 

L

Le Coronavirus MERS continue de se transmettre et l’Organisation mondiale de la santé affirme être « préoccupée par l’augmentation du nombre de cas d’infections ces dernières semaines, en particulier en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis » (information datée du 23 avril 2014).
Nouveaux agents pathogènes, franchissement de la barrière des espèces et résistance aux thérapeutiques s’ajoutent à l’accélération des échanges et aux mouvements des populations facilités par le développement des réseaux de communication. Résultat, la menace n’épargne aujourd’hui aucun pays ni aucun continent.

la menace n’épargne aujourd’hui aucun pays ni aucun continent.

Des leçons ont heureusement été tirées de l’épidémie du SRAS (un coronavirus) qui s’est déclenchée en Chine en 2002 et s’est propagée dans plusieurs pays en 2003 faisant plus de 800 victimes. Une action concertée à l’échelle internationale a permis d’identifier le virus et son mode de transmission et de nombreux chefs d’Etats ont pris la mesure de l’impact d’une telle situation. En 2005, l’Assemblée mondiale de la santé a révisé le règlement sanitaire international qui a pour but de « prévenir la propagation internationale des maladies » et d’éviter « de créer des entraves inutiles au trafic et au commerce internationaux ». Des procédures communes ont été adoptées dans l’ensemble des pays, destinées à mieux maîtriser les risques. Parmi celles-ci, l’obligation d’informer, mais également celle de renforcer les capacités existantes en matière de veille et de préparation aux urgences sanitaires. Si les épidémies les plus récentes et celles actuelles ont montré que l’information circule, il reste encore de nombreux défis à relever car tous les pays ne sont pas encore suffisamment engagés dans ce processus (la veille épidémiologique, par exemple, s’appuie sur des chercheurs, des universités, des laboratoires, des hôpitaux), et tous n’ont pas forcément les moyens financiers et humains pour se mettre à niveau. Or, les insuffisances des systèmes sanitaires des uns représentent un danger pour la sécurité sanitaire des autres, et seule une coopération internationale efficiente peut permettre de faire face à une menace mondiale !

Dans la même rubrique

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CETTE CAMPAGNE A DONNÉ SES FRUITS PUISQUE LE NOMBRE DE PERSONNES VACCINÉES NE CESSE DE CROÎTRE

La campagne de vaccination contre la Covid-1...

Lire la suite

MALADIE D'ALZHEIMER

MALADIE D'ALZHEIMER

LA MALADIE REPRÉSENTE PLUS DE 1% DU PIB MONDIAL !

La communauté internationale célébrera le 21 septembre prochain la Journée mondiale de ...

Lire la suite

CORONAVIRUS

CORONAVIRUS

 Au Maroc, la situation semble pour l’instant sous contrôle.  

 La peur suscitée par le coronavirus vire peu à peu à la psychose. Les...

Lire la suite

PÉNURIE

PÉNURIE

 LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SONT CONCENTRÉS À CASABLANCA

La carte sanitaire élaborée par le ministère de la Santé montre une grande p...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

CE FLÉAU CAUSE CHAQUE ANNÉE LE DÉCÈS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES

Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalenc...

Lire la suite

DÉMENCE

DÉMENCE

 LE NOMBRE DE CAS DE DÉMENCE VA DOUBLER D'ICI 2050

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes de d...

Lire la suite

Copyright © 2022 Doctinews.

All rights reserved.