L’allaitement maternel, une chance de survie

L’allaitement maternel, une chance de survie

« Un nourrisson a quatorze fois plus de chances de mourir au cours des six premiers mois de sa vie s’il n’est pas allaité que s’il est nourri exclusivement au sein. Le lait maternel couvre totalement les besoins nutritionnels du nourrisson et représente l’un des meilleurs investissements qui soient dans la survie de l’enfant, puisque son coût réside essentiellement dans l’alimentation de la mère ».

Ismail berrada

Directeur de publication et de la rédaction

Doctinews N°75 Mars 2015

Ce constat, mis en évidence dans la série sur la malnutrition maternelle et infantile publiée en 2008 par « The Lancet », montre à quel point l’allaitement maternel est précieux. La Stratégie mondiale pour l’alimentation du jeune enfant et du nourrisson, élaborée conjointement par l’OMS et l’Unicef, va dans le même sens puisqu’elle recommande un allaitement exclusif pendant six mois et une alimentation complémentaire adaptée et introduite en temps voulu avec poursuite de l’allaitement maternel pendant deux ans ou plus.
 

 Le lait maternel couvre les besoins nutritionnels du nourrisson

Au Maroc, la stratégie de promotion de l’allaitement maternel n’est pas nouvelle puisqu’en 1992, déjà, un plan d’actions avait été mis en place augurant le lancement de l’« Initiative Hôpitaux Amis des Bébés », un concept lancé une année plus tôt par l’OMS, l’Unicef et l’Association internationale de pédiatrie. Cependant, les derniers chiffres publiés en 2011 indiquent que le taux d’enfants allaités au sein de manière exclusive au cours des six premiers mois est passé de 52 % en 1992 à 27,8 % en 2011. Il semble donc que les stratégies successives n’aient pas suffisamment porté leurs fruits, et que les objectifs fixés pour 2016, qui visent une mise au sein précoce (dans la demi-heure qui suit l’accouchement) par 50 % des femmes (il était de 26,8% en 2011) et un allaitement exclusif au cours des six premiers mois pratiqué par 50 % des femmes ne soient pas atteints.
L’organisation annuelle de la semaine nationale de promotion de l’allaitement maternel (la 5e édition s’est déroulée du 23 au 28 février derniers) figure parmi les mesures de la stratégie du ministère. Cette année, le thème choisi était : « L’allaitement maternel, parlons-en ». Nous ne saurions qu’encourager vivement cette initiative, raison pour laquelle nous avons choisi d’en faire l’éditorial de ce numéro.

Dans la même rubrique

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CETTE CAMPAGNE A DONNÉ SES FRUITS PUISQUE LE NOMBRE DE PERSONNES VACCINÉES NE CESSE DE CROÎTRE

La campagne de vaccination contre la Covid-1...

Lire la suite

MALADIE D'ALZHEIMER

MALADIE D'ALZHEIMER

LA MALADIE REPRÉSENTE PLUS DE 1% DU PIB MONDIAL !

La communauté internationale célébrera le 21 septembre prochain la Journée mondiale de ...

Lire la suite

CORONAVIRUS

CORONAVIRUS

 Au Maroc, la situation semble pour l’instant sous contrôle.  

 La peur suscitée par le coronavirus vire peu à peu à la psychose. Les...

Lire la suite

PÉNURIE

PÉNURIE

 LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SONT CONCENTRÉS À CASABLANCA

La carte sanitaire élaborée par le ministère de la Santé montre une grande p...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

CE FLÉAU CAUSE CHAQUE ANNÉE LE DÉCÈS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES

Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalenc...

Lire la suite

DÉMENCE

DÉMENCE

 LE NOMBRE DE CAS DE DÉMENCE VA DOUBLER D'ICI 2050

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes de d...

Lire la suite

Copyright © 2022 Doctinews.

All rights reserved.