TABAGISME

TABAGISME 02 octobre 2019

CE FLÉAU CAUSE CHAQUE ANNÉE LE DÉCÈS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES

Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalence du tabagisme serait de 18 % chez les personnes âgées de 15 ans et plus. Près de 41 % de la population est exposée au tabagisme passif et 90 % des cancers du poumon seraient dus au tabagisme. Le tabac serait également responsable de 25% des insuffisances coronaires, dont l’infarctus. Outre ses méfaits sur la santé, le tabac a un impact économique néfaste sur les fumeurs. En effet, une enquête nationale sur les habitudes et les comportements des fumeurs, publiée en 2008, a révélé que le fumeur marocain dépense en moyenne 22 DH par jour pour l'achat de tabac, soit 30 % du SMIG.

   Doctinews N°124 SEPTEMBRE 2019

ISMAIL BERRADA

Directeur de publication et de la rédaction


Malgré les efforts déployés par les Etats et la société civile depuis des dizaines d’années, le tabac continue toujours à faire des victimes. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, ce fléau cause chaque année le décès de 8 millions de personnes, dont 1,2 millions de non-fumeurs exposés à la fumée de tabac. Environ 80 % du 1,1 milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, là où la charge de morbidité et de mortalité liée au tabac est la plus lourde. Au Maroc, les statistiques concernant le tabagisme sont tout aussi alarmantes. Selon la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalence du tabagisme serait de 18 % chez les personnes âgées de 15 ans et plus. Près de 41 % de la population est exposée au tabagisme passif et 90 % des cancers du poumon seraient dus au tabagisme. Le tabac serait également responsable de 25% des insuffisances coronaires, dont l’infarctus. Outre ses méfaits sur la santé, le tabac a un impact économique néfaste sur les fumeurs. En effet, une enquête nationale sur les habitudes et les comportements des fumeurs, publiée en 2008, a révélé que le fumeur marocain dépense en moyenne 22 DH par jour pour l'achat de tabac, soit 30 % du SMIG. Pour faire face à cette problématique, le ministère de la Santé, en collaboration avec la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, a mis en place plusieurs actions visant à sensibiliser la population aux dangers du tabac. Ainsi, plusieurs campagnes nationales de communication sur les méfaits du tabac et des programmes de sensibilisation ont été lancés ces dernières années en partenariat avec les ONG. Certes, ces actions sont louables et doivent être poursuivies. Mais pour lutter plus efficacement contre la progression du tabagisme au Maroc, les efforts doivent désormais seconcentrer sur lesl’école, car, là aussi, les statistiques sont inquiétantes : selon la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalence du tabagisme chez les jeunes âgés de 13 à 15 ans en milieu scolaire est de 6 % !Il faut désormais lutter ardemment contre la banalisation de la cigarette dans les collèges et les lycées. Il est également très important d’appliquer la loi anti-tabac dans les lieux publics afin de mieux combattre le tabagisme passif.Il y va de la santé de nos concitoyens.

Dans la même rubrique

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.