INSAF

INSAF 09 octobre 2019

 20 ANS AU CHEVET DES MÈRES CÉLIBATAIRES

Fondé en 1999, l’Institut national de solidarité avec les femmes en détresse (INSAF) est une association à but non lucratif qui oeuvre pour améliorer le sort des mères célibataires au Maroc. Elle lutte également contre l’abandon des bébés et le travail des enfants.

 

  Doctinews N°124 SEPTEMBRE 2019

  Avec la collaboration de MERIEM OTHMANI

  PRÉSIDENTE-FONDATRICE D’INSAF


Depuis sa création en 1999, INSAF a aidé près de 10 000 mères célibataires à vivre dignement et envisager leur avenir avec plus d’optimisme. L’association lutte ardemment contre l’exclusion et la stigmatisation de ces femmes et de leurs enfants. Son objectif premier est de les réconcilier avec leurs familles car la plupart sont rejetées par leur entourage familial. Les membres de l’association tentent également d’établir un contact avec le père de l’enfant afin qu’il le reconnaisse ou qu’il épouse la maman.

Les aider à se reconstruire

INSAF agit sur plusieurs fronts à la fois afin d’assurer aux bénéficiaires de ses différentes actions des lendemains meilleurs. « Le premier contact avec les mères célibataires a généralement lieu dans les centres d’accouchement. Certaines femmes contactent directement notre centre situé à Roches Noires. Très souvent, ces personnes se trouvent dans une situation précaire et sont extrêmement vulnérables. Nous les aidons à se reconstruire sur le plan psychologique grâce à l’intervention de coachs spécialisés dans le développement personnel et des psychologues », explique Meriem Othmani, présidente-fondatrice d’INSAF. L’action de l’association vise aussi à aider à la réinsertion sociale des mères célibataires en leur apprenant un métier. Ainsi, INSAF organise des formations professionnelles gratuites (notamment en cuisine, en couture et en coiffure) assurées par des spécialistes. L’association les aide également à décrocher un emploi dans le secteur formel afin qu'elles puissent bénéficier de la sécurité sociale, de l'assurance maladie, des allocations familiales et de la retraite. « Afin d'assurer leur intégration dans le monde professionnel, nous formons les mères célibataires au softskill, des compétences comportementales qui leur sont très utiles car nous sommes convaincus que le savoir-être est tout aussi important que le savoir-faire », indique la présidente.

Une grande famille

Outre les formations professionnelles et l’aide à l’emploi, INSAF assure l’hébergement des femmes en détresse et de leurs bébés. Ainsi, les mères célibataires sont installées dans des chambres meublées et bien équipées. L’association leur offre également un mois de loyer ainsi qu’une dotation de 1600 dh afin qu’elles puissent régler les premiers frais de la vie courante en attendant leur paie de fin de mois.« Nous leur assurons aussi un suivi médical pendant deux ans. Ainsi, nous prenons en charge toutes les dépenses médicales, notamment les consultations médicales, les radiographies et les analyses médicales. De plus, nous leur offrons gratuitement le lait pour bébé pendant toute cette période. Nous les accueillons dans la grande famille des anciennes d'INSAF et elles participent avec nous aux fêtes et événements importants tels que la fête des mères et la fête de la femme. Elles viennent aussi partager les moutons qui nous sont offerts pour l'Aid et bénéficient des dons de denrées alimentaires pendant le mois de ramadan. Le lien avec INSAF ne se coupe donc jamais. Nous restons toujours à leurs côtés et nous les assistons en cas de problèmes », souligne Meriem Othmani

Dans la même rubrique

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.