chirurgie du pied et de la cheville

chirurgie du pied et de la cheville 29 mai 2019

PAS ENCORE REMBOURSÉE AU MAROC

Le 5e Congrès du Groupe de recherche et de chirurgie mini invasive du pied, présidé par le Dr Guillaume Cordier, a eu lieu à Marrakech du 21 au 23 mars derniers.

Près de 500 spécialistes de 39 nationalités ont pris part à cette édition qui a été placée sous l’égide de plus de 20 sociétés scientifiques marocaines et étrangères. Cette manifestation d’envergure a été présidée par le Dr Samir Karrakchou et le Pr Farid Ismael et a connu la participation de nombreux représentants nationaux et internationaux des laboratoires et sociétés de fabrication de matériel médical. Elle a été sponsorisée par 23 sponsors (9 marocains et 14 étrangers représentant notamment les Etats-Unis, la Chine, la Suisse et la France). « La plupart des spécialistes qui ont publié des articles dans les revues scientifiques ces dernières années ont pris part au congrès. Ceci a permis aux congressistes de découvrir les dernières nouveautés en matière de chirurgie du pied et de la cheville », a expliqué le Pr Ismael. Il a par ailleurs abordé la réalité de cette chirurgie au Maroc soulignant qu’elle n’est pas encore remboursée par l’assurance maladie. « C’est un obstacle majeur au développement de cette spécialité dans notre pays. L’expérience a montré que les pays dont les organismes d’assurance maladie remboursent cette spécialité connaissent une croissance considérable du nombre de médecins spécialisés en chirurgie du pied et de la cheville. La France par exemple, au début des années 2000, comptait à peine 20 chirurgiens du pied. Lorsque la nomenclature des actes médicaux remboursés a été revue en 2005, le pays a connu une croissance spectaculaire du nombre de chirurgiens pratiquant ce type de chirurgie. Aujourd’hui, le pays recense près de 200 chirurgiens du pied et de la cheville », a-t-il indiqué.

Dans la même rubrique

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.