MALADIES RARES

MALADIES RARES 02 octobre 2019

UN PARTENARIAT POUR Y FAIRE FACE

Une convention cadre de partenariat sur les maladies rares a été signée entre le ministre de la Santé, Anass Doukkali et le président directeur général de Sanofi- Aventis-Maroc, Amine Benabderrazik.

A cette occasion, le ministre a indiqué que ce partenariat représente une occasion pour mettre en place le plan santé 2025 ; il permettra la formation continue d’environ 450 professionnels de santé autour des maladies rares pour réussir l’identification précoce, en plus de la mise en place d’un registre national des maladies rares dès 2020 permettant de regrouper les données concernant le nombre de ces maladies, sa répartition géographique ainsi que les ressources pour lui faire face. D’une durée de 3 ans, ce partenariat s’articule autour de 3 axes à savoir la mise en place de centres de référence pour la prise en charge des patients atteints de maladies rares au niveau des Centres Hospitaliers Universitaires, la mise en place d’un registre national des maladies rares dès 2020 et la formation continue ainsi que la sensibilisation des professionnels de santé autour des maladies rares. Ces dernières se définissent comme des affections qui touchent moins d’une personne sur 2000. Rappelons que dans le monde plus de 8000 maladies sont déjà recensées et 350 millions de personnes en souffrent

Dans la même rubrique

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.