1er CONGRÈS D’ECHOGRAPHIE GYNÉCO-OBSTÉTRICALE

1er CONGRÈS D’ECHOGRAPHIE GYNÉCO-OBSTÉTRICALE 31 octobre 2019

UNE ÉDITION QUI AURA TENU TOUTES SES PROMESSES !

Du 20 au 21 septembre, la ville blanche a vibré au rythme du 1er Congrès d’Echographie Gynéco-Obstétricale. Organisé par le cercle d’Echographie Gynécologique et Obstétricale (CEGO Maroc), cet événement a eu comme objectif de réunir des médecins de différentes spécialités afin de faire le point sur tout ce qui a trait au foetus.

Des pathologies à la prise en charge en passant par le bilan d'infertilité, les spécialistes présents ont passé en revue tout le processus de diagnostic et de soins foetaux. S’exprimant à cette occasion, le Président du CEGO, Dr Akiki Mustapha a affirmé « Ce congrès a pour vocation de traiter tout ce qui se rapporte au foetus, qu’il soit normal ou atteint d’une pathologie. Il s’agit de comprendre comment mener un examen jusqu'au bout et détecter les malformations. » Ajoutant : « Le but de cet événement est également de mener des sessions gynécologiques et obstétricales pratiques autour des tumeurs, fibromes, endométriose…». À travers cette manifestation, Dr akiki a souhaité faire passer un message clair : « Les gynécologues qui pratiquent l’échographie doivent faire de la formation continue afin de se perfectionner dans le diagnostic des malformations. » Et pour cause, dans notre pays celles-ci ne sont généralement pas détectées à temps ou ne sont découvertes qu’après l’accouchement. « Un diagnostic réalisé tardivement peut conduire à des décès postnatals », a-t-il martelé. Par ailleurs, le congrès a connu la participation d’experts venus de l’étranger à l’instar du Dr Jean Philippe Bault, un éminent expert international parisien de l’échographie obstétricale. Il a animé un atelier pratique autour de l’examen morphologique. Le Dr Jean-Marc Levaillant a, lui aussi, fait le déplacement pour présenter un atelier consacré à l’échographie en pathologie gynécologique. Avec plus de 150 participants, cette première édition a été une réussite. Les organisateurs vous donnent donc rendez-vous l’année prochaine, les 18 et 19 septembre, pour une deuxième édition qui promet de garder le cap !

Dans la même rubrique

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.