APPReM/CONAMET

APPReM/CONAMET 30 juillet 2020

LE PNEUMOLOGUE ET LE MÉDECIN DU TRAVAIL FACE À LA COVID-19

L’Association des Pneumologues Privés de la Région de Marrakech (APPReM) et le Collège National des Médecins du Travail (CONAMET) ont organisé un webinar, jeudi 18 juin, en collaboration avec les Laboratoires Pharma 5, autour de la thématique : « Le pneumologue et le médecin du travail face à la Covid-19 ». Le choix du thème s’explique par le fait que le pneumologue était au premier rang dès le début de la pandémie de Covid-19, mais aussi parce que le médecin du travail a également eu une grande responsabilité pendant cette crise sanitaire

. Ainsi, c’est le Pr Chakib Laraqui, pneumologue et médecin du travail, qui a donné le coup d’envoi avec une riche présentation portant sur les missions complexes du médecin du travail, les acteurs de la prévention, la prévention en milieu professionnel, les angoisses et attentes des pneumologues libéraux et les intérêts de la réflexion éthique. Le professeur a rappelé les difficultés auxquelles est confronté le secteur de la médecine du travail, notamment du fait de l’obligation partielle de la couverture légale (sur 5000 entreprises assujetties, seules 2000 sociétés disposent d’une médecine du travail). De plus, les salariés protégés sont inférieurs à 1 million, alors que la population active occupée est de 11 millions. Sans oublier que de grands secteurs ne sont pas protégés à l’instar des fonctionnaires de l’Etat. Il est également revenu sur les angoisses générées par le confinement sur les pneumologues du secteur privé. En effet, ceux-ci étaient soumis à un stress important en l’absence de communication avec la cellule de crise, mais aussi par l’impossibilité de faire le diagnostic de la Covid dans le secteur libéral et de la non disponibilité de médicament en pharmacie, en plus de la difficulté d'entrer en contact avec les médecins travaillant dans les structures prenant en charge la Covid. Pour la phase de déconfinement, le Pr Laraqui appelle à informer les pneumologues privés, les impliquer davantage et leur permettre de prendre en charge les patients Covid ainsi que leur entourage : «  Nous en sommes totalement capables puisque nous nous occupons des maladies les plus meurtrières au monde à l’instar de la tuberculose et de la pneumonie et ce depuis plusieurs décennies. Notre spécialité est donc la plus apte à prendre en charge ce type de patients », a-t-il martelé.

 

Dans la même rubrique

Journée mondiale des lymphomes

Journée mondiale des lymphomes

LEVER LE VOILE SUR CE CANCER MÉCONNU

À l’occasion de la Journée Mondiale des Lymphomes célébrée le 15 septembre, l’Association maroc...

Lire la suite

SOMACHIR

SOMACHIR

LA CHIRURGIE DE LA THYROÏDE PASSÉE À LA LOUPE

La Société Marocaine de Chirurgie et la Société Marocaine de Chirurgie Digestive (SOMACHI...

Lire la suite

Association Dar Zhor

Association Dar Zhor

CANCER ET SPIRITUALITÉ

L’association Dar Zhor a organisé un webinaire autour de la thématique « Cancer et spiritualité », jeudi 17 sep...

Lire la suite

Britcham

Britcham

IMPACT DE LA COVID-19 SUR LE SYSTÈME DE SANTÉ MAROCAIN

La Chambre de Commerce Britannique pour le Maroc a organisé, le 17 Septembre 2020, u...

Lire la suite

DIAGNOSTICA

DIAGNOSTICA

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL DE LA COVID-19 À L’APPROCHE DE LA SAISON HIVERNALE

Becom Editions a organisé, mardi 22 septembre l...

Lire la suite

Journée mondiale des pharmaciens

Journée mondiale des pharmaciens

TRANSFORMER LA SANTÉ MONDIALE !

La Journée mondiale du pharmacien est célébrée le 25 septembre dans le monde entier.

...

Lire la suite

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.